in

La mosquée la plus importante de Madrid attaquée par des islamophobes

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que les esprits s’embrasent à la suite des attentats qui ont lourdement endeuillé la Belgique, l’amalgame entre islam et terrorisme s’étant répandu comme une traînée de poudre à Madrid, parmi les militants galvanisés de l’extrême droite espagnole « le Hogar Social Madrid Ramiro Ledesma ».

Ces pyromanes, ivres de vengeance, ont incendié mardi soir, soit quelques heures après la tragédie bruxelloise, la plus grande mosquée de la capitale, à l’aide de feux de Bengale, puis se sont gargarisés de leur haut fait d’arme « contre l’islamisme radical » sur Twitter.

Cette attaque islamophobe signée a été fièrement revendiquée à travers une banderole accrochée sur la mosquée qui était la proie des flammes, sur laquelle figurait un message des plus provocateurs et anxiogènes : "Aujourd'hui Bruxelles, demain Madrid ?". Une enquête policière a été immédiatement diligentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un londonien, fier d’avoir interpellé une femme voilée au sujet des attentats de Bruxelles, fustigé sur Twitter

Salah Abdeslam: “Je n’ai pas voulu me faire exploser”