in

La conférence de presse de Mourad Dhina, le célèbre opposant algérien détenu en France pendant six mois

Physicien théoricien brillant, Mourad Dhina, le célèbre opposant algérien exilé en Suisse, fondateur du mouvement Rachad, en faveur d’une meilleure gouvernance de l’autre côté de la méditerranée, et directeur exécutif de la Fondation Alkarama pour les droits de l’Homme, a détaillé les circonstances de son arrestation en France, le 16 janvier dernier, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 17 juillet à Genève.

Libéré le 4 juillet, la France refusant finalement d’accéder à la demande pressante d’Alger qui souhaitait son extradition, Mourad Dhina, soulagé par ce dénouement et qui n’a rien perdu de sa combativité, n’a toutefois pas caché l'ambivalence de ses sentiments, et notamment l’amertume qui l’a animé face à une justice française ironisant sur l’incompétence de la justice algérienne et plus généralement sur le pouvoir algérien, 50 ans après l’Indépendance…

Intervention de Mourad Dhina à partir de 23'43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une éminente magistrate anglaise évoque sa conversion à l’islam

Mouloud Aounit, président d’honneur du MRAP, est décédé