in

Oligarques, police secrète, généraux: ces puissants réseaux qui gouvernent l’Algérie

Oligarques, police secrète, généraux: ces puissants réseaux qui gouvernent l'Algérie

Oligarques, police secrète, généraux: ces puissants réseaux qui gouvernent l'AlgérieEntretien avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie, chargé de la renégociation de la dette extérieure durant la période de l'ouverture et qui connaît parfaitement les arcanes du système politique algérien.

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 14 mars 2019

Publicité

 

Entretien dans l’Esprit d’actu avec Omar Benderra, consultant indépendant et ancien président de banque publique en Algérie, chargé de la renégociation de la dette extérieure durant la période de l’ouverture démocratique sous le gouvernement de Mouloud Hamrouche (1989-1991). Il est également membre d’Algeria-Watch, l’association de défense des Droits de l’homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra revient sur cette contestation populaire, donne les clefs du fonctionnement des décideurs algériens, avec l’émergence de puissants oligarques associés à certains généraux, analyse les réseaux de la françalgérie, qui tirent profit des relations économiques entre les deux pays, via à un système de commissions, et explique pourquoi il est favorable à une évolution politique consensuelle du régime.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Algériens et Algériennes je vous fait pleinement confiance pour mener à bien selon vos désirs la transition gouvernementale qui vous attend, dans le calme sans violence surtout et dans le respect des aspirations notamment de le jeunesse.
    Ne comptez que sur vous , mais comptez sur vous.
    Vous savez que l’on vous regarde avec respect, vous nous donnez sans le vouloir de bonnes leçons !! Merci infiniment pour votre courage et pour la culture politique que vous ouvrez à toute la population. Il est évident que c’est sur cette base que vous pourrez construire solidement . Avec intérêt je vous suis

  2. Je suis l’un de ces Français qu’il y a très longtemps, un temps que les moins de vingt temps ne peuvent pas connaître, qui s’est battu pour l’indépendance de l’Algérie. Je vais
    vous répéter ce que, il y a quelques années, j’avais répondu à un journaliste algérien qui me demandait ce que je pensais de la situation d’alors de l’Algérie :
    ” Je suis heureux que l’Algérie soit maintenant indépendante et d’avoir participé à cette indépendance. Les Algériens avec leur gouvernement, comme tous les peuples, ont commis et commettront des erreurs et des crimes mais probablement moins que ceux que nous avons commis. Aujourd’hui, les Algériens utilisent leur indépendance et leur liberté pour donner plus de réalité à leur indépendance et à leur liberté ; je ne peux que m’en réjouir.
    Pour nous, il existe d’autres Etats qui, comme la Palestine qui n’a toujours pas obtenu l’indépendance et la liberté, l’Irak et la Syrie que nous avons rasés avec nos avions américains et nos canons français longue distance et dont nous avons massacré une partie de la population (400 000 à 500 000), qui méritent notre soutien absolu.
    Refus du droit d’ingérence et soutien et solidarité avec les peuples en lutte.
    Jacques Pous.

  3. Merci Monsieur l’intervenant pour ce constat alimenté par votre expérience du système en place.

    Maintenant que le Cadre est posé ( ou reposer pour encore quelques quelques temps), avançons un peut, pourquoi pas une analyse de fond avec une projection sur les 5 ans a venir (faute de calendrier électorale, c’est dure ! ) ce serai une premier en Algérie. Pour cela, il faudrait que l’ Algérie ait un réseau fonctionnel ( voir un Shadow Cabinet, the Dream ) opérant dans une opposition structurée afin de convenir a chaque niveau de responsabilité d’un plan de transition, et ainsi négocier avec les pouvoirs en place chaque strates les modifications a apportées ((changement de personnes, d’équipes, Charte de transparence financière ah non çà y est je rêve lol…)ce au plus proche des attentes du peuple.

    Or cela semble difficilement faisable Monsieur l’intervenant car, nous n’avons vu aucunes opposition active c’est a dire structurée avec un groupe politique constitué avec des Militants de Terrain ou avec un appareil indépendant issue des sociétés civils, pour donner un plan de restructuration et de remplacement par les “moins mauvais” c’est pas évident non. La question est don QUI , mais malgré le manque de négociateurs légitime immédiatement disponibles, le peuple serait peut être prêt a concéder cela au pouvoir de façon temporaire, faute d’autre chose ,non pas de manière aveugle mais dans la mesure et selon un plan défini si possible. Le problème ne réside pas en soit uniquement sur les flagrances que dénonce l’intervenant mais sur le fait que le paysage politique ne soit constitué quasi exclusivement d’apparatchik a droite a gauche et au centre et que les pouvoirs d’opposition se soit dissous voir dilués ses 10 dernières années. Oui la conscience de la géopolitique du peuple et la voracité des Princes et Princesses qui tiennent Al Djazaïr est aussi cru et réel que le manque de solutions opposables a ses usurpateurs a cour et moyen terme.Le jeux constitutionnel annoncé qui nous préoccupe ne devrai par car les loi sont faites pour être changer qu’elle soient constitutionnelles ou pas, et cette course n’est pas un sprinte nous l avons compris.
    Dans ce contexte, il importe au peuple de se constituer dans les meilleurs délais une opposition en dehors des schémas existants , c’est à dire un système immunitaire fort agissant dans l’intérêt (immédiat pour commencer) du peuple uni car le besoins d’action gouvernementale et sociale n’est plus une question de palabre étatiques, mais une aspiration qui déborde les rue de Alger jusqu’ a Ouargla de Maghnia a Annaba . Il serait impératif que les légitimes représentants a venir soient a limage du peuple, jeunes moins de 45 ans( oui je sais c’est pas très jeunes mais en dessous c’est un peut trop jeune, lol au cas par cas, y a des vieux très compétant aussi ) essentiellement des Cerveaux Algérien non pas des donneurs de leçons(disant tout haut ce que le Peuple sait déjà depuis toujours) venu d’ailleurs avec un passeport vert et un autre rouge , travaillant avec propres bi-tri-.. nationaux pour que les Algériens se sentent chez eux non plus comme des locataires permanents pour certains ou des touristes a l’hôtel 2 mois par ans pour d’autres.
    Le Peuple doit aussi affirmer la valeur de ses Diversités locales en usant du système électoral aux échelons de la décentralisation pour élire des représentants justes et légitimes agissant en respectant toutes les sensibilités voisines de son terroir, et se reformer lui même pour reformer ses institutions, lorsqu’ elles vacillent car la corruption et l’abandon des Valeurs Ancestrales qui sévissent en Algérie désole bon nombre de locaux et de membre de la diaspora car cela représente la course folle du véhicule conduit vos Princes et Princesses ( asservis a des antités internationales lobbies et autre groupements sous la pression des européens macron et merkel entre autre) dans le quelle le Peuple est embarqué avec plus ou mois de force et d’insistance et doit avancer a reculons scandant une modernité virtuel et vide de sens souvent sous des pavillons réducteurs, discriminants vos frères par ennuis plus que par convictions. Le Peuple Algérien aujourd’hui a la capacité de ce recentrée et que Dieu fasse que cela marche,cours puis fonctionne enfin, car le Martyr de vos Anciens et une source d’inspirations pour tous les Peuples sous de multiple formes de domination, il furent d’ une abnégation total pour un seul et unique Étendard, celui que nous voulons tous au fond de nous même, et notre espoir est bien que cette fois l’Algérie se défasse de ses Taxi Drivers qui n’ont de hâte que la course se finisse en vous laissant dans un endroit de désolation et de désunion et cela au prix fort car leurs employeurs sont exigent et du gâteaux bientôt il ne restera que des miettes selon eux. Mais pour le dire bien haut, Monsieur l’intervenant la force des peuples opprimés est dans la subtilité du jeux , digne et ils savent bien que pour les appareils d’état “the show must go on” du moins jusqu’à ce que la Lumière de notre Créateur se rallume sur ses mauvais acteurs et que les masques ne tombent, il y a des exemple tout les jours des inversions de valeurs, et du story telling en masse, mais les masses de s’y trompent plus , par exemple, les gilets sont Jaunes a Paris, hélas il sont tachés du sang de ceux qui demandent que leurs dignité leurs soit rendu , et il y tant et tant de couleurs dans monde que cela inspirera les Peuples a demander leurs dignités respectives c’est ainsi
    Cela ce vaut pour plusieurs pays, je m’ entends dire, si on développe il s’agit pour le Peuple Algérien aujourd’hui et a jamais de réfuter cela, son Histoire est unique et il lui appartiens de la définir et de la raconter, son Histoire est unique et i lui appartient de l’écrire Sans fioritures , coupez court a un vocable défini et aux étiquettes qui voudraient transformer votre contestation en Révolte, Révolution, ou autre qualificatifs qui vous désigneraient pour cible d’un régime dit aux abois, , aujourd’hui, Le Peuple Algérien reprends sa place dans sa propre société et aspire a laver son linge salle en famille, je pense, ni plus, ni mois. Il ouïe les bons conseils et fera selon bon lui semble, l Habeas Corpus qui fait si peur aux dirigeant et intrinsèque a l’humain , c’est ainsi qu’il fut créer et c’est de cela qu’il répondra.
    Le temps et a la faveur du Peuple car ile assoiffé de justice, laissons donc le temps aux temps et apportons des solutions non pas de l’animosité aux sujet des éventements récents car les Algériens et a leurs noble Enfants méritent le respect le plus total pour l’amour de la paix et l’exemplarité de leurs courage.Dieu vous regarde et vous garde.

    Merci

  4. l’Algérie est un pays comme et mieux que les autres pays Europe Afrique pourquoi l’Algérie gérer par des algériens garder par des algérien non aligner ni sous main de la cabale comme la France le Maroc n’a que le nom si non touts appartiennent aux sioniste la Tunisie comme un pays en location l’europe deux parlement ce lui du haut c’est les sataniste qui décidé alors fermez la . l’Algérie n’a de compte a rendre a personne

  5. La crise sous jacente est d’ordre identitaire. L’arabo-arabisme et l’arabo-islamisme meurent en orient et l’echo se sent en Afrique du Nord. Nous bassiner de slogans creux écrits en arabe et manifester l’injustice ne suffisent pas à eux seuls de produire les infrastructures sémantiques nécessaire pour synthétiser ce mouvement en organisation politique. L’unique substrat culturel qui lie la place est le meme que le régime a investi dans la société, l’islamisme. La Kabylie refuse cette fanfaronade vendue comme révolution. C’est le sens de limites intériorisé qui rejaillit toujours, voilà pourquoi la rue n’est pas tant différente du régime, il suffira que ce dernier trouve les hommes juste que toute la Oumma se mette aux tarawih

  6. Excellente intervention notamment sur l’analyse du régime et sur la perspective finale : pas de dégagisme radical, mais une transition associant les représentants issus du mouvement populaire en cours et les parties les plus saines du régime (encore faut-il les trouver… et qu’elles se rencontrent…).

    Je crois moi aussi que ce serait la voie la meilleure car l’Algérie ne pourra pas passer sans transition du régime FLN à la démocratie pluraliste. Il faut que toute la société politique se reconstruise après qu’on lui aura donné la liberté de le faire.

    Je pense que ça pourrait aller assez vite car les Algériens sont politiquement prêts à ce temps nouveau, ne serait-ce que parce qu’ils connaissent et maîtrisent très bien le jeu politique pratiqué en France…probablement mieux que pas mal d’Européens ! La politique, ils sont entraînés depuis longtemps et pour l’esprit critique, ils peuvent en remontrer…plus l’humour !

    Sur l’attitude française, une réserve aux propos émis. La France soutient Bouteflika ? La France traite avec le régime en place, surtout s’il garantit la stabilité et s’il l’aide à assurer la sécurité (lutte contre l’islamisme guerrier) au Sahel. L’intervenant perd de vue que la France est engagée au Sahel (opération Barkhane) et que la coopération algérienne est un facteur important. L’armée algérienne, ça compte aussi pour nous…

    Néo-colonialisme ? Oui si l’on veut dire par là que la France ne rechigne pas à traiter avec un régime non démocratique qui a pris le pouvoir après la décolonisation comme elle le fait en Afrique noire avec des potentats peu recommandables… Mais est-ce que ce ne serait pas encore du néo-colonialisme que la France prétende dire aux Algériens comment ils doivent gouverner leur pays ? Ce n’est pas à elle de lever l’étendard de la révolte contre le pouvoir FLN…

    Je suis d’accord avec l’interviewé pour dire qu’il s’agit d’abord pour les Algériens de se décoloniser eux-mêmes, y compris dans leur culture politique…Après, on pourra fonder le rapport France-Algérie sur une base plus saine et moins complexée de part et d’autre.

    Les Français, dans leur écrasante majorité, ne demanderaient pas mieux ! C’est pour ça qu’on est impatient que ça bouge en Algérie, nous aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Tariq Ramadan reste mis en examen pour viols

Nouvelle-Zélande: deux attaques terroristes contre deux mosquées ont fait au moins 49 morts