in

Iftar du Ramadan : le CFCM déplore grandement l’absence du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a tenu ce mardi 28 mai, à Paris, son IFTAR annuel en présence de plus de deux-cent cinquante convives.

Les représentants des autres cultes de France étaient présents ainsi que de nombreux ambassadeurs de pays musulmans, de maires, de présidents des fédérations musulmanes de France, affiliés ou non au CFCM, de présidents de Conseils Régionaux du Culte Musulman (CRCM), d’aumôniers nationaux, d’imams, de responsables de mosquées et de plusieurs personnalités de la société civile.

La Présidente de la Région Île-de-France, Madame Valérie Pécresse, était présente et a fait un discours important rappelant le rôle primordial du CFCM au sein de la société française, notamment à l’occasion des attentats tragiques qui ont secoué notre pays.

Face à l’absence inexpliquée et injustifiée des représentants de l’État et des corps constitués, le CFCM ne comprend pas cette attitude et exprime sa profonde déception quant au traitement discriminatoire dont il est l’objet.

Publicité

Les citoyens français de confession musulmane sont profondément blessés par cette absence à un moment très symbolique.

Le CFCM constate que le ministre de l’Intérieur se rend dans des régions auprès de CRCMs pour assister à des IFTARS, sans concertation préalable ni information du CFCM, dénonce cette démarche de division de l’instance nationale représentative du culte musulman et des musulmans de France pour affaiblir leur rayonnement national.

Le Bureau du CFCM
Paris, le 29 mai 2019

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. saidb je suis etonnee de votre commentaire;d’habitude j’adhere a vos propos mais la je ne suis pas d’accord ;les catholiques et les protestants ne sont pas anti semites!ni anti musulmans d”ailleurs; et ils ne representent pas une grande force pour le gouvernement; vous savez tres bien que le catholicisme est tres attaqué; par les médias deja; oumma est un des seuls media honnete avec nous ;qui veut eradiquer le christianisme.?on veut nous faire croire que ce sont les musulmans; je ne le crois pas

  2. Nous n’avons pas à jalouser le CRIF, ça montre justement que les Musulmans de France ne sont pas dans le communautarisme politique, ou bien, s’ils font du communautarisme politique, il faut bien reconnaître qu’il n’est pas pour l’instant efficace. A la différence des communautaristes très agissants et efficaces et qui, comme de bien entendu luttent contre le communautarisme, genre Eric Zemour et tant d’autres. Le mot fait son apparition dans le dictionnaire dans les années 70, apparemment, le néologisme n’est que pour distinguer les Musulmans, ce n’est pas explicite mais, il y a le dit mais surtout le non-dit au pays de l’hypocrisie.

    Croissant de lune.

  3. Parce que le CFCM n’est pas encore suffisamment puissant pour constituer une lobby,parce que vous n’êtes pas soutenu par le CRIF ou l’AIPAC devant lequel beaucoup des politiciens que nous avons élus, baissent leur ”froc” car ces goys ont peur pour leur carrière ou d’être taxés d’antisémites.

  4. Je pense que c’est aussi une bonne chose d’assiter à des iftar en region, il n’y a pas que Paris, et si le ministre assiste a plusieurs iftar dans plusieurs regions c’est même mieux

  5. Personnellement sa présence ne m’aura pas manqué….Seulement l’histoire retiendra…nous sommes 3 millions de musulmans et comptons faire entendre nos voix…

      • Faut pas confondre maghrébin et musulman. Il y a que 25% de pratiquants et pas étonnant avec tout ceux qui picolent et forniquent pour qui l’islam se limite à ne pas manger de porc et faire le ramadan.

        • Il suffit qu’une personne se déclare musulmane pour qu’elle le soit. Nul n’est juge de l’authenticité de cette qualité ormis Allah.
          Je suis toujours étonné par la prétention de certains à vouloir le remplacer.

  6. Arrêtez de mendier une considération que vous n’aurez jamais avec ces gens là.. Soyez plutôt fièrs de ce que vous êtes.. Peut-être, là on va vous respecter( je m’inclus bien sûr dans le ”vous”).

    • Entièrement d’accord avec vous. Notre préoccupation prioritaire est d’avoir la satisfaction d’Allah (swt), et non celle des hommes (ou femmes) surtout s’ils ne font pas parti de la communauté de l’Islam.

      • Vous parlez de Foi, ces gens parlent de politique, les deux approches ont de la valeur, certains privilégieront la foi d’autres la politique, chacun fait ce qu’il veut.
        Je rappelle juste que le Prophète et les compagnons étaient attentifs à leur foi mais savaient aussi prendre le temps de faire de la Politique.

        Après sur le lien Etat Français / représentant d’une (partie) de la communauté musulmane, c’est toujours compliqué notamment lorsque les ministres de l’intérieur sont peu informé sur notre communauté et sont fort réceptifs aux stéréotypes et aux préjugés.
        Néanmoins le CFCM au lieu de pleurer ferait mieux de se rendre indispensable notamment par l’action et le lobbying, il faut pouvoir créer le rapport de force comme l’on fait les cathos, les protestants et les juifs ( pour les antisémites du site, le premier des lobbys n’est pas le CRIF, c’est les Cathos et les Protestants pour divertir la populace on pointe du doigt le CRIF…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La star musulmane de l’équipe d’Afrique du Sud de cricket : “Le jeûne stimule mes performances”

L’athlète égyptienne Manal Rostom, égérie de la dernière campagne de Nike “Dream Crazier”