in

Herta renonce au halal

Dénouement d’un feuilleton à rebondissements, riche en expertise et contre-expertise, la marque Herta tourne définitivement la page du halal, après avoir échoué à se disculper de la forte suspicion de fraude qui planait notamment sur la composition de ses saucisses de volailles.

Faut-il y voir l’aveu de son entorse à l’éthique musulmane ? Toujours est-il que le groupe suisse Nestlé renonce au précieux label qui transforme en or tout ce qu’il estampille,  la mesure prenant effet d’ici à la fin du mois, comme l’a précisé la direction du groupe. C’est l’analyse accablante du laboratoire Eurofins qui souleva le lièvre début 2011, mettant Herta sur la sellette de la convoitise mercantile alléchée par un segment de marché des plus florissants.

La contre-expertise du groupe confiée à un laboratoire allemand Genetic ID, fut un coup d’épée dans l’eau qui ne parvint pas à réhabiliter son image. Après la suspension de certains de ses produits mis à la sauce halal, Herta a décidé de stopper net la production de pâtes à tarte  en raison d'une "demande insuffisante" pour ce produit, qui était le dernier produit halal de Herta, a indiqué à l'AFP une porte-parole de Nestlé France.

Après l’ère de l’omerta et de l’opacité, l’heure de la transparence est venue pour un marché qui vaut son pesant d’or (9 milliards et demi d’euros), et où plus que jamais un client averti en vaut deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bruxelles : un imam décède dans l’incendie criminel de sa mosquée

Mosquée chiite incendiée : halte au sectarisme !