in

Halal : Jean-Pierre Raffarin désapprouve Sarkozy, tout en le soutenant

Jamais « halalisation » du débat public n’aura abouti à un tel imbroglio gouvernemental, frisant le grotesque quand le CRIF s’en est mêlé, et qui n’en finit plus de s’enliser dans l’énormité de son subterfuge.

Couvrir Nicolas Sarkozy, tout en faisant entendre son désaccord, en espérant très vite passer à autre chose, l’art de la nuance n’est pas aisé, et Jean-Pierre Raffarin, lors de son déplacement à Saint-Armand-Montrond, dans le Cher, s’y est essayé à l’insu de son plein gré…

N’échappant pas à la polémique qui pourrait faire les belles heures du bêtisier de la « politique pour les Nuls », l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, gêné aux entournures comme l'est Alain Juppé, a pris ses distances :  « Franchement, ce n’est pas un sujet de préoccupation qui m’est quotidien. On aimerait autant qu’on parle d’emploi, qu’on parle d’agriculture, de PME que ces sujets-là qui ne me paraissent pas être toujours au devant de l’actualité » a-t-il déclaré à la presse locale, ajoutant « Au fond ce que dit le président, l’étiquetage, c’est une bonne solution, celui qui veut manger halal mange halal, celui qui ne veut pas manger halal ne mange pas halal. Et que chacun se comporte comme il veut.»

Mais campagne présidentielle oblige, serrer les coudes s’impose, quitte à mentir, et non par omission. Interrogé sur les propos du candidat Sarkozy, qui a assuré que la France qui se lève tôt, qui travaille plus pour gagner plus, et qui se rase le matin, était obnubilée par l’abattage rituel et le halal, Jean-Pierre Raffarin, en bon petit soldat, a nié en bloc.  

Donc, selon l’ancien président de la région Poitou-Charentes, le locataire de l’Elysée n’a jamais prononcé ce qui suit : « « Le premier sujet de préoccupation, de discussion des Français, je parle sous votre contrôle, c’est cette question de la viande halal.» Nicolas Sarkozy, Saint-Quentin (Aisne), 5 mars 2012, Source : i-Télé .

C’est celui qui dit qui y est, oui mais Nicolas n’a pas dit pas ça, et puis  les Français ont d’autres chat à fouetter, m’enfin, il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! Billevesée que tout cela ! Autre temps, autres mœurs politiques, mais c’est la France qui y laisse des plumes… halal ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’acteur Saïd Taghmaoui dénonce la prostitution au Maroc

DSK Go Away !