in ,

Grande-Bretagne : des supporters de football déchirent les pages du Coran en plein match

Sur la verte pelouse anglaise du sport roi, certains fans en délire se croient être dans une arène où tous les gestes déplacés et blâmables seraient permis, comme autant de pouces provocateurs tournés vers le bas, vers les abîmes du racisme anti-musulmans.

Depuis les tribunes du club de football de Middlesbrough, dans le comté du Yorkshire, transformées en scène de leur action coup de poing, des aficionados, mus par un amour du ballon rond aux relents pestilentiels du nationalisme, ont tenté de faire diversion pendant le match qui opposait leur club à celui de Birmingham, en déchirant les pages du Coran.

Comment défier crânement la politique de tolérance zéro menée par le club de Middlesbrough à l’égard de toute forme de discrimination, comment faire un bras d’honneur retentissant à la volonté de “lutter contre le racisme sous toutes ses formes”, un maître-mot qui honore les têtes pensantes de ce même club de football, comment voler la vedette à des sportifs adulés de tous en livrant certains d’entre eux à la vindicte publique, comment pervertir les valeurs du sport le plus populaire qui soit pour exacerber la haine la plus dévastatrice du moment ?

En un seul geste hautement sacrilège et outrageant qui, en mettant en pièces le Livre Saint par excellence, visait à déchiqueter la paix sociale, mortifiant par ricochet les musulmans chaussés de crampons, et à travers eux, tous les autres. Une humiliation explosive et inacceptable que le club de Middlesbrough, fidèle à sa ligne de conduite, n’a pas laissé passer, réagissant promptement pour exclure du stade les auteurs de cet affligeant spectacle extra-sportif.

Une enquête de police a été immédiatement diligentée, les caméras de surveillance révélant les sombres visages de l’islamophobie ordinaire qui devront répondre de leur « crime de haine » et de leur « incitation à la haine religieuse », comme l’a martelé, scandalisé, le député musulman Khalid Mahmood.

“Cela ne représente pas le Middlesbrough Football Club et ses supporters. Quand les gens qui assistaient au match ont réalisé ce qui se passait, nombreux ont éprouvé un sentiment de dégoût”, clame aujourd’hui avec force la grande majorité des supporters de Middlesbrough, qui se sont sentis salis par la fureur raciste d’une poignée d’entre eux, ces redoutables brebis galeuses qui n’aspirent qu’à enfiévrer les esprits, alors que toutes les énergies étaient mobilisées dans une marche anti-raciste en réponse aux incursions haineuses qui enflamment les stades et souillent les terrains de sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les chauffeurs de taxis musulmans de New York concilient prière et travail

Mandela et la violence légitime