in

Gaza : N’oublions pas Razan Al-Najjar, l’héroïne en blouse blanche, tuée le 1er juin 2018

Elle fait partie de ces héros palestiniens en blouse blanche dont la communauté internationale ne saluera pas la mémoire, Razan Al-Najjar, 21 ans, la jeune infirmière de Gaza, a été fauchée mortellement par les tirs de snipers israéliens, le 1er juin 2018, alors qu’elle accomplissait sa noble mission, avec un rare courage et dévouement, au chevet des siens.
Montée au front, non pas du Coronavirus, mais contre la répression israélienne sanglante, près de la clôture de la frontière entre Gaza et l’Etat d’apartheid, le juste combat qu’elle menait jusqu’au sacrifice de sa vie ne lui a valu aucun éloge posthume de la part des pays vassaux des Etats-Unis et d’Israël.
En hommage à cette jeune femme exemplaire et à tous les valeureux Gazaouis, dont les destins ont été brisés par le blocus inhumain et illégal de Gaza, nous vous proposons de (re)découvrir la vidéo que nous lui avions dédiée. Pour ne jamais l’oublier !

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Italico
    L’inculte c’est toi et pas ceux qui dénoncent le sionistan tueur d’enfants.
    Les colons sont nés en Palestine occupée peut être mais leur parents sont tous nés en Europe de l’est pour la plupart, et ils y retourneront la queue entre les jambes que tu le veuilles ou non.
    Voici quelques exemple toi l’inculte enjuivé.
    Benyamin Netanyahou: Petit-fils d’un rabbin émigré de Lituanie en Palestine en 1920.
    Ariel sharon: son père, Shmouel Scheinerman, est technicien agronome originaire de Brest-Litovsk alors en République socialiste soviétique de Biélorussie. Sa mère, Véra, est médecin originaire de Moguilev (actuelle Biélorussie)
    Mordechai Olmert : père d’ Ehud Olmert , qui a été Premier ministre est né à Buguruslan dans l’ Empire russe

  2. La vraie question qu’il faut se poser : pourquoi les Palestiniens continuent-ils de sacrifier le meilleur de leur jeunesse dans un combat contre l’Etat d’Israël qui n’a aucune chance d’être gagné par les armes ou par la violence ?
    Et pourquoi se sont-ils si peu et si mal donné les moyens de construire une communauté politique apte à prendre en charge les besoins les plus essentiels des Palestiniens, laissant leur destin aux mains de factions guerrières et corrompues, que ce soit le Fatah ou le Hamas ?
    La tragédie palestinienne, c’est d’abord la permanence de cette erreur et de cet échec…

    • Et en quoi voulez-vous que les palestiniens sacrifient leur jeunesse,serait-ce pour le peuple juif dont l’Europe n’en veut pas et à qui on a fait miroiter l’idée d’un foyer fictif chez les autres?Les juifs de Palestine ne sont-il pas les juifs ashkénazes d’Europe déportées au lendemain de la deuxième guerre mondiale?Les Palestiniens ne serait-ils pas chez eux et devrait-ils s’en aller ailleurs et offrir aux juifs la terre sainte sur un plateau d’argent?
      Italico,le monde ne tourne pas selon les souhaits des uns et des autres.La Palestine appartient à ses enfants et ses enfants sont LES PALESTINIENS comme la France qui appartient aux Français et comme les colonies de la France qui ont fini par retourner à leurs propriétaires légitimes…c’est élémentaire…

      • Vous me faites penser au bourdon qui passe son temps à se cogner contre la vitre parce qu’il ignore le principe de réalité.
        Cela fait 70 ans que les Palestiniens voudraient se débarrasser d’Israël avec le même insuccès. Méconnaissance du principe de réalité. Incapacité de tirer les conclusions de l’erreur initiale de 1947.
        A mon avis, ils feraient mieux de se débarrasser de la clique corrompue qui les dirige et qui continue d’envoyer la jeunesse palestinienne dans le mur au sens propre comme au sens figuré.
        Comme le disait sagement l’écrivain israélien Amos Oz, il y a à présent deux peuples qui ont chacun leur vérité et leur légitimité. Il faudra bien qu’ils finissent pas s’accepter et par travailler ensemble.
        Pour moi, l’avenir de la Palestine, ce n’est pas de foutre en l’air Israël, mais de construire des villes qui ne soient pas des taudis, des routes qui ne soient pas des chemins poussiérieux, des écoles et des hôpitaux modernes, des zones d’activité où une main d’oeuvre formée trouvera des emplois dans le cadre d’une puissante coopération israélo-palestinienne avec une garantie de sécurité euro-américaine.
        Quitte à vous sembler un peu provocateur, les Palestiniens, au point où ils en sont, feraient mieux d’accepter le plan Trump que de continuer de recuire dans leur échec. En l’état actuel, il n’y a aucun avenir pour la jeunesse palestinienne, par la faute des dirigeants palestiniens qui préfèrent l’envoyer se faire flinguer par des snipers plutôt que d’admettre leur impéritie, Arafat en tête qui fut la super-cata palestinienne….
        L’avenir des Palestiniens? La joint-venture israélo-palestinienne…De quoi étonner le monde…Mais il faudrait faire vite avant que les plus fûtés des Palestiniens n’aient tous émigré aux Etats-Unis…

        • Italico
          Si toi tu fais parti des gens qui capitulent face à l’ennemi colonisateur, sache que d’autres tels que les palestiniens ne l’entendent pas de cette façon et résisteront jusqu’à ce que tous ces colons juifistes retournent en Europe de l’est, leur patrie et que l ton avis ils en ont rien à faire.
          C’est avis de lâche et traître.

          • Oui, ils résisteront jusqu’à ce que la Cisjordanie palestinienne, qui ressemble déjà à un gruyère, compte tenu de l’extension des colonies juives, ne ressemble plus qu’à un trognon…Ce n’est pas le principe de la persévérance à exister qui est mauvais, mais la façon de le mettre en pratique…Mon contradicteur n’a pas grand chose d’original à dire sur le sujet.
            J’ajoute pour les incultes qu’Israël n’est pas un Etat « colonial ». Les colons ont en principe une métropole, c’est-à-dire un pays d’où ils proviennent et où ils peuvent retourner. Les Israéliens sont nés en Israël et ne dépendent d’aucune métropole : c’est leur pays et ils n’en ont pas un de repli. Après la Shoah, c’est même pour ça qu’on a créé Israël… C’est même nettement plus leur pays que la France ne l’est , manifestement, pour un certain nombre de musulmans originaires d’Afrique du Nord, qui prétendent vivre ici comme on vit au bled ou en Anatolie…Macron à propos des Turcs en France a parlé de séparatistes et ce n’est pas infondé…
            Mon contradicteur n’a pas dû mettre les pieds au Proche-Orient et en Israël…

          • @Michel
            où que tout les palestiniens soient morts…
            Et on dit islamiste, terroriste, humaniste, mais pas juifiste.
            Où diable as tu appris le français ? Mais l’es tu seulement ? Abrutiste…

        • Le palestinien n’est pas un bourdon.Le(la) palestinien(ne) lutte pour sa pérennité et pour sa terre.Et vous ,vous êtes le porte-parole d’un sionisme nauséabond qui ne vous donnera pas de médailles.Quand à vos conseils,les Palestiniens n’en n’ont cure,ils n’ont demandé à personne de penser à leur place et leur avenir n’appartient qu’à eux seuls.

  3. C’est pas tué mais assassinée par les colons juifistes qui colonisent la Palestine à coups de bombes… Tot ou tard ils le payeront très cher et retourneront à errer comme jadis… L’histoire se répète mais ils ne retiennent rien

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Libérer l’Islam : la question de l’esclavage 

Maroc : le déconfinement avant l’heure