in

Florian Philippot critiqué par ses troupes pour avoir dégusté un… couscous !

Il y a du rififi dans l’air chez les frontistes depuis que Florian Philippot, leur vice-président qui a perdu de sa superbe après l’échec retentissant de Marine Le Pen à la présidentielle, a été photographié dans un restaurant de Strasbourg, très prisé pour son savoureux… coucous !
Il faut dire que le numéro deux de l’extrême droite française, qui n’a pas son pareil pour « islamiser » le débat public et souffler sur les braises de la haine, n’a pas craint d’être à un énorme paradoxe près en dégustant une spécialité culinaire venue de l’autre côté de la méditerranée, de là où sont précisément originaires les boucs émissaires tout désignés de son parti.
Pris en flagrant délit d’hypocrisie dans notre vaste Tartufferie politicienne, Florian Philippot, dont la légitimité est sérieusement remise en cause en interne, a hérissé un peu plus le poil de militants à qui la défaite de Marine Le Pen est restée en travers de la gorge…
Essuyant un feu nourri de critiques sur Twitter, il a riposté en s’insurgeant contre la « bêtise crasse » venant de ses rangs, ce « poison pour notre combat politique ».
Comble de l’ironie, c’est le vice-président du FN qui pointe aujourd’hui du doigt une vérité criante que l’on dénonce depuis longtemps : le niveau au ras des pâquerettes des partisans, cocardiers et revanchards, de la préférence nationale.
La photo qui a mis le feu aux poudres, suivie des tweets enflammés…

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une Britannique développe le « Coran interactif » contre l’islamophobie et le terrorisme

« Islam politisé en France: éclairage terminologique et cas d’espèce »