in

Finlande : un père écope de 300 euros d’amende pour avoir appris à sa petite fille à frapper les réfugiés

Inoculer le virus du racisme et de la violence à sa petite fille de deux ans en lui apprenant à frapper les migrants, voilà ce qu’un père finlandais indigne s’est employé à faire l’année dernière, jouant les pédagogues pervers et incendiaires sur Facebook où sa leçon très particulière, filmée par son épouse qui ne vaut guère mieux, a fait un incroyable buzz. Si bien que l’on peut se demander ce qui de cette vidéo infâme ou du succès qu’elle a rencontré fait le plus froid dans le dos…

Ne craignant pas d’encourir les foudres de la justice, ni de choquer dans les chaumières, ce papa, qui fait un bien redoutable papa poule, apparaissait dans cette vidéo familiale muni d’un jouet en forme de singe, qu’il tendait vers sa très jeune enfant en lui demandant : "Qui est-ce?". Dès que la petite fille, sous son emprise néfaste, répondait "réfugié", une autre question insidieuse fusait aussitôt : "Et qu’est-ce qu’il faut faire avec eux?". A ces mots, l’homme de la maisonnée passait de la théorie à la pratique, en donnant des coups de poing au singe en peluche.

Rattrapé par l’immoralité de sa fulgurante popularité, ce père peu recommandable vient d’être condamné par la Cour centrale de Finlande à 300 euros d’amende, ce qui n’est pas cher payé, tandis que la tablette du délit a été confisquée. De son côté, son épouse et complice, qui a immortalisé la scène, devra aussi acquitter une amende de 240 euros.

L’avocat du couple, dont les effets de manche ont réussi à obtenir la remise de l’enfant à ses parents après avoir été éloignée d’eux pendant un certain temps, aura du mal en revanche à convaincre l’opinion finlandaise du repentir sincère du mari, qui a réfuté l’accusation d’incitation à la haine pour prétendre que cette vidéo avait été tournée sur le ton de l’ironie. Une ironie qu’il faut aller chercher très loin sans doute, dans les abîmes de l’islamophobie et de la xénophobie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En France, le voile ne sert pas uniquement à couvrir les cheveux

Mode islamique: Geneviève de Fontenay envisage de porter les vêtements de cette collection