in

Etats–Unis : un policier musulman désigné « Officier de police de l’année »

Dans le vaste Etat du Michigan, où sa notoriété s’étend désormais au-delà des grands lacs et le récit de ses exploits se transmet d’une ville à l’autre, en trouvant à chaque fois un large écho, d’aucuns disent de lui avec admiration : c’est le meilleur d’entre nous…

Hissé sur un piédestal par la municipalité de Dearborn, qui salue son sens aigu du devoir, sa témérité, sa droiture et sa capacité à tisser des liens de confiance avec l’ensemble de ses concitoyens, notamment avec ceux issus des minorités ethniques qui ne jurent que par lui, l’officier de police musulman Ali Hamka a été honoré par ses pairs, le 26 mai dernier. 

Alors que son nom était sur toutes les lèvres depuis sa dernière intervention héroïque, en février, à l’intérieur de l’Association islamique Al-Huda, en proie aux flammes, l’Association des officiers de police du Michigan (POAM), heureuse de compter dans ses rangs une telle recrue de choix, l’a unanimement désigné « Officier de police de l’année ».

Publicité

Loué pour son « zèle, son leadership et son courage exceptionnels dans l’exercice de ses fonctions, pour avoir risqué sa vie sans crainte afin de protéger la communauté qu’il sert », Ali Hamka est le premier officier de police musulman à se voir décerner ce titre honorifique. Une insigne distinction qui récompense ses mérites et son dévouement, mais aussi et surtout la très haute idée qu’il se fait de sa mission de service public. 

Sous son uniforme qu’il porte fièrement mais sans ostentation, c’est l’âme d’un défenseur de la veuve et de l’orphelin qui vibre au tréfonds de lui-même. Ali Hamka préfère de loin, en effet, qu’on lui tresse des lauriers pour ses actes de bravoure et ses relations de proximité avec la population locale, plutôt que pour de hauts faits d’armes.

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le halal, un concept qui relève de la morale et non du légal  

Le cheminement vers la paix est le fondement même de l’Islam