in ,

Les pèlerins étrangers font leur grand retour en Terre sainte pour le Hajj 2022

A l’approche d’un Hajj placé sous de bons auspices, sur lequel l’ombre menaçante du Covid-19, enfin dissipée, ne plane plus, le bonheur de voir les portes de la Terre sainte s’ouvrir à nouveau, après être restées hermétiquement closes pendant deux ans, s’extériorise à Médine, et pas seulement à travers le langage des fleurs… Il s’exprime à haute voix et se lit sur tous les visages, dans le hall d’arrivée de l’aéroport international Prince Mohammad Bin Abdulaziz.

Que ce soit du côté des autorités saoudiennes, de leurs comités d’accueil ou des premiers pèlerins venus d’ailleurs, les très privilégiés Indonésiens et Malaisiens, ce bonheur indescriptible envahit tout le monde dans la deuxième ville sainte après La Mecque, à mesure que grandit l’effervescence qui entoure ce grand pèlerinage post-pandémie.

Publicité

« Aujourd’hui, nous avons reçu avec un immense bonheur le premier groupe de pèlerins en provenance d’Indonésie, et les vols se poursuivront depuis la Malaisie et l’Inde », déclarait dimanche avec une joie non dissimulée Mohammed al-Bijawi, le porte-parole du ministère du Hajj, au micro de la chaîne publique Al-Ekhbariya.

« C’est un tel bonheur d’accueillir les invités de Dieu en provenance de l’extérieur du royaume, après une interruption de deux ans due à la pandémie », s’est-il réjoui, en insistant : « Tout est prêt pour les recevoir dans les meilleures conditions possibles ».

Accueillis avec des roses, les pèlerins de l’étranger ont de nouveau le bonheur indicible de fouler le sol de la Terre sainte, deux ans après qu’un pernicieux virus, sans foi ni loi, les en a tenus éloignés. 

Publicité

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Redescendons sur terre, l’Arabie de l’émir félon ne cesse d’inventer de nouveaux moyens de nuire aux Musulmans, c’est son occupation favorite désormais. Les pèlerins sont exposés, ceux qui viennent de pays dont les gouvernants agissent graduellement et de plus en plus fort contre la vie des administrés Musulmans, s’exposent à des représailles à leur retour du fait de la félonie de la gouvernance vermoulue de l’Arabie qui n’est vraiment alliée et agissante qu’avec les ennemis des Musulmans. Quid des Iéménites, quid des Iraniens, des gens de Filastine? Voici que les Musulmans de l’Inde sont exposés, mais lisez plutôt et méditez sur la perverse félonie des Saouds qui aura certainement sa rétribution :

    https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/hadj-arabie-embauche-societe-liee-inde-modi-candidatures-islamophobie

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le cheminement vers la paix est le fondement même de l’Islam

Entretien avec Soufiane Djilali : «Plus que jamais, l’Algérie a besoin d’un changement, d’une nouvelle classe politique»