in ,

Etats-Unis : promu directeur de la police, il demande à prêter serment sur le Coran et non sur la Bible

Inimaginable dans un Hexagone totalement déspiritualisé où, comble de l’absurde, la laïcité la plus sectaire est devenue la nouvelle religion, cette scène de prestation de serment à l’américaine qui s’est déroulée, mardi 4 février, à Paterson, une localité située dans le New Jersey, offre le beau spectacle de la tolérance religieuse, en l’occurrence institutionnelle.

Promu directeur de la sécurité de la ville, ce haut gradé de la police d’origine turque, fort d’un parcours sans faute, a demandé à pouvoir prêter serment sur le Coran et non sur la Bible. Ce qui lui a été immédiatement accordé et avec le sourire. Puis, une prière musulmane s’est ensuivie. Un autre monde, en somme…

Publicité
Publicité
Publicité

Etats-Unis : Nommé directeur de la police, il refuse de prêter serment sur la bible il a demandé le Coran

Publiée par Djib-Live sur Jeudi 13 février 2020

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je crois que l’inénarrable Bush avait prêté serment sur la Bible … On connait la suite …
    Le plus grand mensonge de l’histoire qui a servi de prétexte à la guerre en l’Irak.
    https://www.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130308.OBS1260/l-incroyable-histoire-du-mensonge-qui-a-permis-la-guerre-en-irak.html
    Il a d’ailleurs cru bon de pousser le raffinement de la fumisterie jusqu’à présenter des fausses preuves (des fioles sans doute remplies de sa propre urine …) … Ce qui parait-il le faisait bien marrer …
    Tandis que les bombes menteuses et « démocratiques » qui ont fait 3 millions de morts Irakiens bien réels couvraient la vérité dans l’indifférence générale, je ne parle même pas des dégâts et implications matérielles et financières …
    Mais bon, l’Irak, victime, s’en relèvera… Et accusera le mauvais tour … Même si ce sera difficile … mais quid des Etats-Unis et de sa population qui semble avoir « oublié » « si c’est l’œuf qui a fait la poule ou si c’est la poule qui a fait l’œuf » … L’effet Mac Do ?… S’indigne-t-elle de ce qu’un Président se permet ce qui est mortellement sanctionné pour le citoyen ordinaire ?
    Mais que Bush ne s’inquiète surtout pas, il n’a pas de raison de se sentir seul, Tony Blair, officiellement prêtera serment à la couronne britannique, officieusement ce menteur « Epsteinien » est un souffleur de galéjades et de mystifications …
    Est-ce des loups isolés ? Des parjures occasionnels ?
    Malheureusement non, sans être exhaustif on ne peut pas ne pas citer Clinton … Ce cher Billou … Alors Président en exercice aux Etats Unis Avec son gout prononcé pour les robes rouges et pour les « Lolitas jets privés » … Lui aussi avait prêté un magnifique serment sur la Bible … Mais chut …
    Pour le coup, on leur refilerait bien notre BHL (de plus en plus effrayant) avant qu’il n’achève définitivement sa transformation physique stupéfiante en Dracula urbain … Amateur de sang frais … Mais, attention aux taches surtout sur une chemise blanche qu’il pourra néanmoins toujours essuyer avec ses mains définitivement sales … Sauf qu’il demeure des taches dans l’Histoire qui sont indélébiles…
    Bwef, l’aveuglement facile, de façade occulte la prise de conscience d’après laquelle que quelque soit le socle qui reçoit le serment des responsabilités sur lesquelles on s’engage … L’essentiel est de ne pas perdre de vue le cap qui nous guide d’être sincère …
    Et je crois que si cet homme n’a pas hésité à sollicité le Saint Coran pour attester de la sincérité de son engagement … Je crois que non seulement cette attitude de vérité l’honore mais elle a vocation à nous rassurer à tous … Je crois et j’espère que c’est un bon début … D’humanité … Notre vrai luxe …
    Bonne chance à lui et surtout Félicitations !
    What else !

  2. A quoi bon prêter serment si c’est pour magouiller ensuite avec la mafia? Et pourquoi prêter serment sur la Bible ou le Coran, pas sur la constitution, texte qui fédère croyants et athées? Accessoirement, en quoi celui qui a prêté serment serait-il plus engagé que celui qui en est dispensé? C’est la loi, qui, en théorie, contraint les élus, et rien d’autre. … Sauf quand la majorité les dispense de condamnation, comme Trump absous par le sénat. Qui est assez naïf pour supposer qu’un politique pourrait tenir parole? Comme disait Chirac, les promesses n’engagent que ceux à qui on les fait.

    • Marquier, je pense comme vous que l’athéisme n’est pas très bien vu aux USA , et donc que la probabilité qu’une personne proclamant haut et fort qu’elle est athée a peu de chance d’être élue président. Par contre prêter serment sur la bible est un usage, et non une obligation constitutionnelle : deux (très anciens, certes) présidents US ont prêté serment sur un recueil de lois : En 1825, John Quincy Adams , et Théodore Roosevelt en 1901.

  3. En France, hormis pour quelques profession réglementées ainsi que les magistrats, on ne prête pas serment, et ce depuis très longtemps: le dernier président de la république à l’avoir fait, fut le premier d’entre eux, en 1848 ,Louis-Napoléon Bonaparte, qui s’empressa par un coup d’état 4 ans plus tard de se proclamer empereur.Depuis le rétablissement de la république en 1870 ( donc à une époque où la pratique religieuse était encore importante), aucune constitution n’a prévu la nécessité de prêter serment… moi ça me va très bien, et je pense que mon sentiment est partagé par une très grande majorité de mes concitoyens.
    Je comprends que dans des pays de culture musulmane, prêter serment sur le Coran, apparaisse comme une évidence; cela dit , ça ne prémunit pas des déceptions éventuelles ( Ben Ali ou Bouteflika avaient sans doute prêté serment la main sur le Coran)

  4. La France des « Lumières » vit dans l’obscurité de l’âge de pierre !
    La laïcité donne la liberté de cultes à toutes et à tous, sur le même pied d’égalité, mais ses falsificateurs la bafouent en prétendant la défendre.

    • Un coup c’est le grand Satan , un coup c’est le paradis, un pays c’est un tout, vous voulez qu’on place l’ambassade française à Jérusalem est ? J’ai demandé dans un commentaire précédent si jurer sur le Coran c’était haram, il a été censuré mais je peux vous assurer qu’au Maroc personne ne le ferait.

      • on peut dire également que Baghdad avait son éclairage public, son assainissement, ses routes, Fès son université, Marrakech ses caravanes avec Tombouktou, les maristans (hôpitaux) versaient des sommes aux malades en convalescence … dans les années 700-800 alors qu’à Paris, les « hôpitaux » étaient des depôts – mouroires des malades, les cacas volaient par les fenêtres et les rats étaient au menu.
        conclusion: l’axe du temps peut et doit être empreinté dans les deux sens

    • Si vous preniez la peine de lire les philosophes des « Lumières » (époque que vous citez), vous saurez que la plupart d’entre eux étaient agnostiques, athées voire anticléricaux. Et pourtant tout le monde s’accorde pour leur attribuer les « Lumières ». C’est donc l’inverse de votre affirmation, l’obscurantisme (ou obscurité, pour reprendre votre mot), c’était avant ….

  5. Effectivement un autre monde où un président interdit à certains ressortissants musulmans d’entrer en Amérique, un autre pays où on peut créer Gantanamo et incarcérer les gens sans jugements, construire un mur avec le Mexique, permettre l’annexion de la Cisjordanie et de Jérusalem en dépit du Droit International pour satisfaire un éléctorat évangeliste ultra religieux…
    Faut arrêter d’être bi-polaires, l’Amérique est loin d’être un pays de Tolérance et d’ouverture, la on est dans le New jersey (proche de New York) ce sont des choses qui existent, au Texas, c’est inimaginable.
    La France n’est pas un pays parfait loin s’en faut, pour autant je ne suis pas sûr que l’on gagne au change avec le système Américain qui a ses vertus mais aussi ses limites.

    • @Saïd

      La vérité est que le système multiculturel américain est un enfant de l’apartheid. La société reste divisée par races, religions, et niveaux sociaux. Chacun a le droit de vivre, mais dans son coin. Tout juste exhibe-t-on de loin en loin un minoritaire pour faire joli, ou capter des voix. Mais c’est de l’enfumage. L’arabe ou le noir qui se risque dans un quartier blanc se fait tirer dessus par la police. On a pu en prendre acte même sous la présidence Obama.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Entretien avec Abderrhamane Dahmane

Présidentielle US : le très respecté imam Suleiman invité à prendre la parole lors d’un meeting de Bernie Sanders