in

Etats-Unis : Ilhan Omar, la représentante du Minnesota au Congrès, menacée de mort par un islamophobe

A peine avait-elle fait son entrée sous les ors du Capitole, alternant élégamment entre le port d’un turban et d’un hijab, que Ilhan Omar, l’une des deux premières américaines de confession musulmane élues à la Chambre des représentants, s’attirait les foudres des ultras de tous poils. Ces suprémacistes blancs, furieusement islamophobes, que l’Amérique de Trump a chauffés à blanc et remis en ordre de bataille.

Accusée de vouloir « imposer la loi de la Charia » au Congrès ou encore d’être un cheval de Troie de l’islamisme radical propulsé dans le temple législatif, la représentante des sans-voix du Minnesota, après avoir été couverte d’éloges par ses pairs démocrates, fut odieusement calomniée en décembre dernier.

Ilhan Omar prêtant serment au Congrès en présence de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants

Elle avait alors préféré en rire, tournant subtilement en dérision les prémices d’une campagne de diabolisation qui allait monter crescendo, jusqu’à ce 21 mars 2019 où un appel téléphonique glaçant lui fit perdre tout sens de l’humour…

Publicité

Au bout du fil, un homme d’âge mûr éructait de rage, lançant à sa secrétaire qui avait décroché l’appareil : « Travaillez-vous pour les Frères musulmans ? Pourquoi collaborez-vous avec une terroriste ? Dites à Ilhan Omar que je vais lui mettre une balle dans la tête ».

Aussitôt signalée à la police du Capitole, cette menace de mort proférée au téléphone a fait craindre le pire à la première parlementaire voilée des Etats-Unis.

Son mystérieux détracteur, ivre de haine au point de menacer d’attenter à sa vie, n’allait pas rester  longtemps un inconnu. Interpellé chez lui, au saut du lit, Patrick Carlineo Jr, 55 ans, un fervent partisan de l’incendiaire de la Maison Blanche, reconnaîtra les faits sans difficulté.

Publicité

Bien que sous le coup d’une plainte pénale pour avoir « menacé d’agression et d’assassinat un élu américain », et encourant une peine de 10 ans d’emprisonnement ou une amende de 250 000 $, ou bien les deux à la fois, ce dernier a assumé crânement son haut fait d’armes, criant à qui voulait l’entendre qu’il « aime son président et déteste les musulmans radicaux qui se sont infiltrés au sein de la classe politique ».

Combative, vertébrée par de fortes convictions et guère impressionnable, Ilhan Omar a été pour la première fois saisie de peur devant un racisme anti-musulmans à son paroxysme, conduisant aux pires extrémités.

En début d’année, sans pour autant se laisser intimider et revenir sur ses prises de position courageuses concernant Israël et l’insupportable allégeance des Etats-Unis, elle avait été déjà fortement déstabilisée en apprenant qu’elle était devenue la bête noire d’un ultra-nationaliste redoutable, Christopher Paul, lieutenant des garde-côtes américains de son état, et figurait, à ce titre peu enviable, sur sa « liste noire » des personnalités à abattre. Et comme si cela ne suffisait pas, sa page Facebook et son courriel du Congrès furent inondés de commentaires racistes ignominieux pendant plusieurs semaines.

Publicité

Tout comme la très engagée Rashida Tlaib, sa coreligionnaire d’origine palestinienne et collègue démocrate au Congrès, sortie victorieuse des élections de mi-mandat dans le Michigan, Ilhan Omar avait à cœur de démarrer son mandat sur les chapeaux de roue, fidèle à ses promesses de campagne.

Même préparée à affronter l’adversité la plus farouche, l’ancienne réfugiée somalienne entrée par la grande porte dans l’histoire de la politique américaine n’imaginait pas, toutefois, qu’elle serait dans le viseur d’islamophobes déterminés à nuire, purs produits de l’Amérique de Trump.

A voir ou à revoir, notre vidéo sur l’entrée au Congrès d’Ilhan Omar et Rashida Tlaib

Le Capitole : le rêve américain de deux femmes musulmanes

Le Capitole : le rêve américain de deux femmes musulmanes

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 8 novembre 2018

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

20 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Mistigris. Vous êtes bien trop gentil dans votre encouragement à respecter la laïcité. Il est grand temps aujourd’hui que les musulmans laïques s’expriment avec force et renvoie leurs coreligionnaires dans les poubelles de l’histoire. La France défendra ses valeurs universalistes avec dignité. Elle n’a pas à les justifier. A ses détracteurs de s’adapter ou de partir là où ils peuvent vivre leurs pratiques archaïques. Mais pas un ne bougera car ce sont des lâches. Ils préfèrent penser qu’ils vont changer la France et la sauver de ses nombreux péchés quant eux n’ont rien prouvé en matière de bonne conduite et qu’on ne leur demande rien. Honte à ceux qui profitent de la France tout en lui crachant dessus !

  2. @Mohammed.

    Oui vous avez raison : le terme d’islamophobie est apparu au début du XXeme siècle. Et la judéophobie et la christianophobie des musulmans trouvent leur source dans le coran écrit il y a 14 siècles. Comparez à présent : combien de crimes commis au nom de l’islamophobie, d’un côté, et de l’antisémitisme musulman en France, de l’autre, dans l’histoire récente ?

    Pareil pour le voile. On le critique mais comme vous le dites il est autorisé en France, à mon grand regret. Mais la persécution des femmes qui ne le porte pas est bien le fait de musulmans, à l’étranger. Et la pression est grandissante en France, dans les quartiers. Alors qui est facho ? Ceux qui dénoncent la signification, la finalité du voile partout la même ou ceux qui torturent, tuent, violent ou insultent des femmes qui refusent de le porter ? Zineb ElRazhoui ou ceux qui ont lancé une fatwa contre elle ? Ceux qui défendent la liberté d’expression et la laïcité ou ceux qui veulent interdire toute critique de l’islam au nom de l’islamophobie, quitte à commettre des attentats ?

    al-Qaïda et Daesh un prétexte ? Vous devriez même dire un détail de l’histoire comme le disait Jean-Marie Le Pen à propos de la Shoah.

    Pour Ilhan Omar, vous avez également raison. Ce n’est pas seulement de la provocation. C’est un geste politique qui amène à modifier le règlement intérieur du Congrès pour autoriser le port du voile dans son enceinte.

    Bref le fascisme ou tout du moins la collaboration au fascisme est le fait des musulmans qui sont bien plus dérangés pas la critique de leur religion que par les crimes qui sont commis en son nom. Grâce à eux, l’islamophobie a de beaux jours devant elle. Je maintiens donc résolument mon propos.

  3. @cémwé. Pas sûr non plus de vous avoir compris. Mais si vous dites que les salafis et notamment les takfiris sont une plus grande menace pour les musulmans intégrés comme citoyens des sociétés occidentales que les pays où ils vivent, on est bien d’accord. Ce ne sont pas l’Europe et la France qui les menacent de mort, elles leur permettent au contraire de vivre mieux qu’ils ne le pourraient en pays arabomusulmans. L’Europe comme les États Unis sont infiniment plus tolérants pour pratiquer sa religion comme on l’entend que dans ces pays. Les musulmans intégrés ont donc tout intérêt à ne pas se laisser représenter et plus encore se laisser dicter leur conduite par une minorité d’islamistes. Ils ne doivent pas se laisser faire, prendre la parole, dénoncer si nécessaire.

  4. Oh vous savez, ce n’est pas exceptionnel. Si on prend le cas de Zineb El Rhazhoui, qui a travaillé à Charlie Hebdo, celle-ci a reçu tellement de menaces de mort qu’elle est sous protection policière permanente depuis le massacre de Charlie Hebdo début 2015.
    Mais ceci a dû échapper à ceux qui se plaignent tout le temps.

  5. Ces deux femmes ne feront qu’un mandat,elles ne seront jamais reelues, tel est le pouvoir de l’argent.
    dans moins de quatre ans elles comprendront pourquoi elles n’ont ete reconduites,et fermeront leur gueule une fois pour toute.

    • on sent le petit juif qui perd la boule à l’idée de penser que le congrès américain change doucement et tourne le dos aux juifs tel l’aipac pour ne citer qu’eux.
      donc ferme bien ta gueule une bonne foi pour toi, minable

    • Je ne souhaite certainement pas qu’on menace Ilhan Omar de mort.
      Mais ce sera bien que les Américains la renvoient au Soudan.
      Quant à menacer quelqu’un de mort… Il y a un gamin de 15 ans qui a fait
      une blague meme pas vraiment méchante sur la Kaaba et qui se fait menacer
      de mort sur Twitter. Par des musulmans.

  6. “Accusée de vouloir « imposer la loi de la Charia » au Congrès”

    C’est marrant, ceux qui imposent le Talmud au Congrès ne dérangent personne…

    • Samir : Donnes des exemples concrets, aucune religion, a part l’ islam, ne veut imposer sa loi !
      C’est arrivé, avant, mais les gens entre temps, ont évolués, n’ est ce pas !

      • cheyenne12 : Le parlement juif européen tu connais ? Ainsi que le crif l aipac …
        Bush qui dit que jésus l a inspiré dans sa croisade contre l axe du mal et je pense que si tu cherche bien tu verras que ton propos est une réelle fake news

          • Ah bon?

            Qui au Congrès a poussé aux guerres en Irak, Liban, Syrie, colonisation en Palestine,…?

            Ce sont des fantasmes également?

            Répondez à Bob concernant le parlement juif européen, euh je voulais dire le parlement musulman européen!

  7. Le racisme anti musulman, aussi bien aux USA que dans le monde, est renforcé par la politique de Trump. Dès son arrivée à la “maison blanche”, il avait affiché son hostilité envers l’islama et les musulmans. Et quand on sait que ceux qui abritent les lieux saints de l’islam et prétendent être les guides des musulmans se mettent à genou devant le président des USA, alors qui les méprise, on peut dire que ce sont ces régimes les ennemis des musulmans avant Trump lui-même.

    • Chérif erreur ! le racisme anti musulmans découle surtout de l’action de musulmans : al-Qaïda, Daesh mais aussi les islamistes comme les frères musulmans. Le jour où vous l’aurez compris, vous choisirez une autre cible que les États Unis, voire l’Europe ou vous vivez peut-être comme d’autres qui se prétendent victimes mais se gardent bien de faire leur hijra (lâches et hypocrites) et vous œuvrerez alors grandement à préserver la majorité des musulmans, ceux qui ont choisi d’etre français, italiens, anglais, hollandais, allemands ou encore américains avant tout.
      Cette députée choisit de porter le voile au congres par pure provocation. Moi je le prédis : les musulmans, qui continuent à vouloir imposer leurs mœurs arabes dans l’espace public, sèment le vent mais récolteront la tempête. Un jour ils se réveilleront dans un pays où à part leur petite communauté de bigots manipulés, tout le monde leur paraîtra islamophobe et leur sera ouvertement hostile. Là, ils seront forcés de faire leur hijra et personne ne les regrettera. En France, jamais nous n’accepterons que les femmes portent le voile.

      • Menteur, l’islamophobie est apparue bien avant l’époque récente. Le terme en lui-même remonte au début du 20 ème siècle. Al Qaida, DAesch ne sont que des prétextes.
        “Cette députée choisit de porter le voile au congres par pure provocation” : vous la connaissez personnellement ?
        “En France, jamais nous n’accepterons que les femmes portent le voile.” : pourtant la loi les y autorise. Mais c’est sur que cela ne plait pas aux fachos.

  8. Si les régimes des pays musulmans avaient un brin de dignité, ils auraient suspendu les relations diplomatiques avec les USA jusqu’à ce qu’ils changent leurs politiques vis-à-vis des musulmans, aussi bien en Amérique que dans les pays de confession musulmane.
    Mais nous savons que s’ils n’ont pas réagi pour faire face à la Politique US en Palestine, et notamment à Jérusalem qui abrite leurs lieux saints, c’est qu’ils sont des morts vivants.

  9. « Etats-Unis : Ilhan Omar, la représentante du Minnesota au Congrès, menacée de mort par un islamophobe »
    Planète bleue : Yann aimar et ses deux milliards de coreligionnaires musulmans, représentants de la musulmie au Congrès des religions, menacés de morts par des islamophiles notoires adeptes de la secte wahhaboalqaidodaechique,
    … s’ils apostasient la religion version avenant d’Ibn taimia
    … s’ils font une infidélité à Madame/Monsieur
    … s’ils refusent de payer la zakat
    … s’ils refusent de signer l’avenant et jurent fidélité au seul contrat initial
    Menace d’attenter à une vie ou menaces d’attenter à deux milliards de vies en attendant de pouvoir passer aux cinq autres, un choix cornélien en effet

    A force de regarder le doigt, la lune s’éloigne forcément chaque jour un peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Fabienne Doucet

Publicité

Histoire économique du monde islamique : De l’Arabie préislamique à la dynastie umayyade

Les Algériens en masse dans les rues pour le changement et contre les 3 B : Bensalah, Bedoui et Belaïz