in

Etats-Unis : deux étudiants saoudiens meurent en tentant de sauver deux enfants de la noyade

Ils n’avaient pas serré leurs parents dans leurs bras depuis près de trois ans, deux étudiants saoudiens, érigés en héros à titre posthume par une Amérique bouleversée par leur fin tragique, rentreront malheureusement chez eux dans un cercueil.

Theeb Alyami, 27 ans, et Jaser Daham Alrakah, 25 ans, ont en effet péri, mercredi 4 juillet, dans les violents courants qui agitaient la rivière Chicopee, au cœur du Massachussetts, après s’être courageusement jetés à l’eau pour sauver deux enfants de la noyade.

Originaires de la région agricole du Najran où l’on pleure la perte cruelle de deux enfants du pays, en trouvant toutefois dans leur mort en martyrs une source de consolation, ces deux amis inséparables qui poursuivaient le même cursus universitaire en génie civil étaient sur le point de revenir en Arabie saoudite, leur précieux diplôme en poche.

Alors même que leurs efforts allaient être couronnés de succès, ils ont été emportés par des eaux tumultueuses (leurs corps n’étant retrouvés que deux jours plus tard), à l’approche d’une cérémonie de remise de diplômes qu’ils attendaient avec impatience.

Devant des médias qui se sont pressés à sa conférence de presse, le porte-parole du bureau du procureur régional, Jim Leydon, leur a rendu un vibrant hommage, saluant un acte de bravoure accompli au péril de leur vie.

Les deux enfants en détresse ont finalement été secourus in extremis par d’autres promeneurs qui ont eu le même réflexe salvateur.

Le décès de ces deux étudiants saoudiens a suscité une immense vague d’émotion sur les réseaux sociaux américains. Les messages de condoléances, à la fois empreints de gratitude, de compassion et louant leur grand courage, voire remettant en cause le débat hautement délétère sur l’immigration, instrumentalisé à dessein par Donald Trump, ont aussitôt afflué des quatre coins des Etats-Unis.

« Que leur âme pure repose en paix »

« Aujourd’hui, je vais penser à ces deux humains qui ont donné leur vie pour sauver deux parfaits étrangers »

« Cette histoire met à mal tout le débat sur l’immigration pour moi »

 

 

 

 

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. (leurs corps n’étant retrouvés que deux jours plus tard), à l’approche d’une cérémonie de remise de diplômes qu’ils attendaient avec impatience). quelle Pitié…que leurs âmes reposent en paix Amen!
    mais je me demande: pourquoi ses jeunes ont laissé leur Arabie saoudite où on peut gagner tout ?

  2. Qu’Allah les accueille dans sa large miséricorde entant que martyres – chouhadas – et qu’Il console leurs familles et amis. Amin.
    Autrement, les mauvaises longues à l’esprits pourris ne s’aventurent pas dans un commentaire quelconque et c’est tant mieux. Qu’elles aillent aboyer ailleur

  3. 2 personnes bien qui par humanité , ne restent pas insensibles et vont riquer leur vies pour une autre.
    c’est un acte humain noble.

    et il en faut toujours eu pour la ramener à l’islam et les hadiths et le prophete par ci et le prophete par la.
    tu vois quelqu’un se noyer tu vas le sauver, quel rapport ave cl’islam le hadith ou le prophete.
    ca devient trop pesant la dictature islamiqe de la pensée.

  4. Un acte de bravoure qui illustre parfaitement le sens de l’entraide que le Prophète Mohamed nous avait inculqué 14 siècles auparavant. Ces deux jeunes étudiants venus de la Péninsule arabe, en quête de la science et des technologies avancées, venaient justement de prouver au monde entier que les Arabes ne peuvent être que des amis et non des ennemis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En Malaisie, les ouvriers au sommet des gratte-ciels sans aucune sécurité

Par quoi remplacer le capitalisme ?