in ,

En plein confinement, un célèbre combattant autrichien de MMA se convertit à l’islam

Surnommé « l’Incroyable » sur des rings où les tous les coups sont permis (ou presque) et sont assénés puissamment, Wilhelm Ott, le célèbre combattant MMA, a profité de son confinement chez lui, dans les verts alpages autrichiens, pour se ressourcer, approfondir sa quête de sens, et aller au bout d’un cheminement intime entamé en 2008.

Loin de l’agitation du monde, de la clameur des arènes où il terrasse ses adversaires, et à l’abri d’un virus qui a tué 443 de ses concitoyens et contaminé plus de 14 500 autres, l’invincible gladiateur a opéré une retraite spirituelle vivifiante.

Petit miracle de la foi, alors que le fléau du Covid-19 n’épargne aucune contrée, c’est la grâce divine, et uniquement elle, qui a frappé Wilhelm Ott. Le 16 avril dernier, la terreur des Arts Martiaux Mixtes a fendu son épaisse cuirasse pour laisser parler son cœur de croyant : il a prononcé la Shahada derrière son écran d’ordinateur, pandémie oblige.

Publicité
Publicité

Dans la vidéo de sa conversion devenue virale (voir ci-dessous), Wilhelm Ott, dont l’intérêt pour la religion musulmane n’a cessé de croître au fil des ans et au gré des amitiés nouées en dehors des rings avec de redoutables compétiteurs musulmans, a confié qu’il avait embrassé l’islam après « une longue réflexion et une recherche approfondie ».

Le confinement, auquel il est lui aussi soumis, aura révélé ce qu’il savait déjà intuitivement depuis longtemps : il est musulman.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Patrice,
    Non, vous ne voyez que dans un seul sens, il faut être full duplex.
    On a détruit la tribu pour que la république voit le jour.
    On a ensuite détruit la famille pour que cette même république voit le jour.
    On a fini par détruire l’individu, la fuite en avant.
    La république ne verra jamais le jour, parce qu’il n a plus personne.

    Autre chose, qui dit croyance ne dit pas imagination.
    Je connais la personnalité du prophète de l’islam, du prophète jésus, du prophète Moise, paix soit sur eux, en lisant le coran.

    Je lis le coran, je n’imagine rien, pas culte de l’homme.
    Je ne suis pas assis, les reins bien calés, et regardant le ministère de la propagande, pour imaginer et adorer l’homme.

    Les anciens livres contiennent des erreurs, c’est mentionné dans le coran, parce que c’est l’homme qui avait le devoir de conserver la révélation. L’homme a failli à sa mission.
    Le coran, seul dieu le protège, parce que c’est le dernier livre, il n’y aura pas d’autres livres.

    • @Water

      La république a remplacé la monarchie, pas un quelconque système tribal. Sauf en Afghanistan, où la république a totalement échoué, car imposée par l’envahisseur.
      La structure familiale est apparue au néolithique, pour étayer une société de classes.
      Quand à l’individu, il est plus libre dans un système démocratique que dans une monarchie, une dictature, ou une théocratie.
      Le mot croyance définit des convictions non prouvées, donc issues de l’imagination des prophètes. Problème: A chaque fois qu’il est possible de vérifier, on tombe sur des erreurs. Exemple: Moïse, qui n’a jamais existé.
      Enfin, la république a vu le jour depuis belle lurette. Le système n’est pas parfait, mais il est préférable à la dictature. Les systèmes idéaux n’existent pas, par contre. Mais, quand on supprime le droit de vote, ça se passe toujours très mal. (Hitler, Staline, Erdogan).

      • On tourne en rond. le prophète Moise (psl) a existé , c’est l’homme qui a parlé à dieu.
        par pitié, le coran n’est pas natif grecque.
        La langue arabe n’est pas une langue montée.

        Dans le coran, pouvoir de dieu ne veut pas dire guide religieux, ni distribuer les tickets du paradis, ni clergé, ni je suis venu j’ai dit j’ai vaincu.

        Pouvoir de dieu veut dire aucune structure n’a le pouvoir sur l’homme.
        Pouvoir de dieu veut dire , au dernier jugement, chacun pour soi.

        La république est une pensée correcte , pacifique, constructive, mais il y a un problème, un grand problème,
        ” Pour la république, la vie est une fin soi “.

        Vous avez cadré votre religion par la pensée humaine, c’est votre problème.
        Cadrer le coran, est une entreprise impossible à réaliser.
        On cohabite avec le coran, on ne le cadre pas.

        .

  2. Patrice,
    le centre de gravité du système solaire n’est pas confondu avec celui du soleil.
    A qui vous le dites.

    Vous savez très bien ce que mon message veut dire.
    Vous ne croyez pas, c’est votre droit,
    Le passé est avant tout un ancien présent, dire que des gens n’ont pas existé, parce que c’est du passé, vous parlez avec le recul

    Votre arrière arrière grand père n’a jamais existé, et vous ne pourriez jamais prouver le contraire.
    Tout ce que vous pouvez faire, demander à la déesse république, un acte de décés, sinon les témoins de son existence sont tous morts.
    Vous allez peut être dire que vous êtes la descendance et que c’est une preuve, on va vous dire non ce n’est pas une preuve, la signature d’un homme n’est pas l’homme.

    Prouvez moi que vous existez ?

    • @Water

      L’Histoire est née à Sumer avec l’écriture. Ensuite, les écrits peuvent être corroborés ou non par les études archéologiques. Il est loisible d’écrire que le Déluge a existé, mais comme il n’a laissé aucune trace, on conclut au mythe. Idem pour le fuite d’Egypte, qui n’est décrite au départ que par l’AT. Mais aucune source archéologique ou historique ne confirme cette désertion massive des hébreux. L’économie égyptienne en aurait pâti, et des traces de foyers seraient retrouvées dans le désert.
      A part ça, une personne qui a un nom, une adresse, et des papiers d’identité n’a pas à prouver son existence, sauf à sombrer dans un délire platonicien mâtiné de cartésianisme mal compris.
      Bref, si certaines personnes laissent des traces de leur existence passée, d’autres n’en laissent aucune, si bien qu’il est loisible d’envisager un mythe. Achille, Ulysse, Énée, par exemple, sont des personnages inventés, comme Tintin et Milou. Ce qui existe, c’est le personnage mythique, ou romanesque, pas l’homme ou l’animal.
      Il y a aussi les gens qui ont existé, mais qui ne ressemblaient pas au portrait qu’on fait d’eux. Quand ce décalage devient très grand, on revient virtuellement au mythe.

      • Qu’appelle t-on trace et qui êtes vous pour dire que tel ou tel n’a pas laissé de trace.
        Dans le désert , on a appris à identifier les traces homme animal caravanes.
        Sur l’axes des temps aussi.

        L’interprétation n’est pas l’événement.
        Le coran est un événement. sur l’axe des temps,
        Je vous laisse l’interprétation, vrai faux , mythe, peu importe, vous ne pourriez jamais dire qu’il n’a pas existé et qu’il n’a pas duré sur 15 siècles.

        L’événement est absolu, l’interprétation est relative.

        Je déteste la république , où qu’elle soit, c’est mon interprétation, et j’ai mes raisons mais je ne peux pas dire qu’elle n’existe pas, sinon je serai bon pour la psi.

        • @Water

          L’AT a duré 2400 ans, ce qui ne prouve rien d’autre, sinon le fait que les croyances qui y sont défendues séduisent les fidèles. Le NT a été rédigé il y a 1900 ans, même remarque.
          Je n’ai pas dit que ces Livres n’existent pas. Je dis juste qu’ils contiennent des erreurs. Perso, quand j’écris un roman, je ne prétends pas raconter des faits historiques.
          Quant à la république, c’est juste un système politique qui cherche à éviter les révolutions. On ne guillotine plus le roi, on vote pour son adversaire. C’est rationnel, comme la laïcité, qui a remplacé les guerres de religions.

  3. L’Islam est la seule religion unique depuis la creation préché par l’ensemble des prophètes, juste avec des livres différents qui gère la legislation (Moise = religion de Dieu avec la loi thoranique, Abraham= religion de Dieu avec sa loi de l’epoque, Muhammad = religion de Dieu avec la loi coranique …… paix sur eux)

    Le christiannisme et judaisme sont des modifications de cette religion monotheisme pur mais nous musulmans respectons les autres, tous comme il ya dans l’Islam des hérésies comme le Chisme, Ahmadisme…
    Chaque fois qu’un prophète rappelle à la religion de Dieu, des hommes modifient la religion, on ‘ny peut rien. que Dieu nous guide

    • C’est pas légèrement prétentieux comme affirmation? Je pose cette question, car il me semble que vous avez assez peu côtoyer “l’ensemble des prophètes” pour nous affirmer avec exactitude ce qu’ils préchais…

    • @Isma

      Respectez au moins l’ordre d’apparition des religions. La religion juive ne saurait être une secte de l’Islam, puisque ce culte est antérieur à la naissance du Prophète. Le christianisme est une secte du judaïsme, et l’Islam une secte des autres monothéismes.
      Le judaïsme démarre au Vème siècle avant JC sous une forme proche de la version actuelle. Le christianisme s’élabore au premier siècle, plutôt à la fin qu’au début. L’Islam prend le relais au VIIème siècle.
      Si vous récupérez les prophètes juifs, tout comme les chrétiens, n’en faites pas des musulmans. Les chrétiens ont entériné leurs statut de prophètes juifs.
      La religion juive n’a jamais eu comme point de départ le culte de Mohamed. Vous insultez non seulement l’histoire, mais aussi le bon sens en inversant les antériorités. Nier les évidences est un comportement sectaire. Mais c’est vous qui voyez.

  4. Il y a les prophètes messagers et les prophètes rois.

    Ces hommes ont existé par le passé, croire qu’ils sont des prophètes ou ne pas croire, chacun son problème.
    Il ne faut pas confondre croyance et existence.

    Ne pas croire au prophète de l’islam, c’est le libre culte, dire qu’il n’a pas existé , entant qu’homme, est du domaine de la Psychiatrie.

    Alexandre le grand, Gensis Khan et Khaled sont , peut être, les seuls guériers qui n’ont jamais subis une défaite. Je dirai qu’ils n’ont jamais existé.

    On aurait du demandé à Karl Marks s’il a vraiment existé. Il le saura au dernier jugement.

    • @Water

      La question de l’existence de Jésus est très complexe. Plusieurs “Messies” parcouraient la Palestine en l’an zéro, se disant les envoyés de dieu annoncés par la prophétie de l’AT. Dans la mesure où “Jésus”, (ou “Judas), étaient des noms très répandus, pas impossible qu’on ait eu plusieurs messies prénommés Jésus. Difficile de savoir si l’un d’eux est né à Bethléem, conformément à la prophétie, mais aucun n’a pu vivre à Nazareth, une ville bâtie au IIIème siècle. “Nazaréen” se réfère sans doute au mot araméen Nazar, qui signifie bouture.
      S’agissant des miracles, ils sont tous repris sur des mythes antérieurs, hindous, grecs, et égyptien (“Né d’une vierge”, comme Horus).
      Ensuite, les évangiles sont rédigés 40 ans après la mort du Christ, par des inconnus. Les 4 canoniques sont écrits entre 70 et 110. Suivront une quinzaine d’apocryphes, parfois très fantaisistes (celui de Thomas, entre autres).
      Le seul apôtre qui signe ses textes dès l’an 35 est Paul, qui n’a jamais rencontré le Christ, et propose une métaphysique à l’opposé des principes du culte essénien.
      Bref, avant de décider si le Christ a existé ou non, je pose la question: Lequel?
      Ce qui existe avec certitude, c’est le concept. Pas impossible aussi que les chrétiens aient trahi leur dieu dès 313 après JC. Car le message christique contenu dans les évangiles était assez positif, surtout comparé aux positions pauliniennes.
      S’agissant du Prophète Mohamed, difficile de trancher, même si la naissance à La Mecque est peu probable. Pétra serait plus acceptable. …. Enfin, selon les spécialistes, ce que je ne suis pas. Difficile cependant d’envisager l’hypothèse de l’inexistence. Mais, là encore, on ignore qui a rédigé le Coran, ce qui est un peu gênant pour les fondamentalistes. D’autant que ce Livre contient pas mal d’erreurs historico-scientifiques. (les étoiles créées après la Terre, pex).
      Bref.
      Dans tous les cas, les rédacteurs des Livres sont des hommes, donc faillibles.

      • Respectez ma religion, je parle existence, je ne parle pas croyance.

        Pour finir Patrice,
        Moi je n’existe pas. Il faudra que la pensée dite humaine reconnaisse mon existence.
        Que la déesse république me donne un extrait de naissance.

        Je ne vous comprend pas,
        Vous parlez Karl Marks, théorie de l’évolution, dieu une légende, , pour finir par dire ” Jésus fils de David”. Autant le dire en premier, pourquoi tourner en rond.

        Cette Phrase est une réalité à deux visage. A quoi elle peut servir?

        Les chrétiens ne disent pas Jésus fils de David.
        Les juifs non plus.
        Le coran dit Jésus fils de Marie et Marie fille de Amran.

        Toute les croyances disent royaume de dieu et cette phrase dit royaume de David.

        Je n’ai aucun point commun avec les gens qui disent Jésus fils de David,
        Parce que je n’attend aucun sauveur, Allah unique, sans intermédiaire, c’est ainsi que j’ai vécu et c’est ainsi que je mourrai.

        Il n y a que le le clergé de Téhéran et son temple du feu qui sont d’accord avec cette phrase, parce qu’ils attendent un sauveur.

        • @Water

          Je n’ai jamais écrit que Jésus était le fils du Roi David, puisque 1000 ans les séparent. Le fils du Roi David, c’est le roi Salomon. Mais, comme une intervenante a prétendu que St Jean Baptiste, contemporain de Jésus, était le fils du prophète David, je me suis permis de corriger.
          Je n’ai pas non plus affirmé que Dieu n’existait pas. Ni d’ailleurs qu’il existait. Je n’en sais rien. Idem pour le paradis ou l’enfer. Impossible de prouver ou d’infirmer quoi que ce soit.
          En revanche, quand on me perle du Déluge, ou de la fuite d’Egypte, je dénonce des mythes dont la fausseté est scientifiquement démontrée. Ca ne prouve rien d’autre que cette évidence: Les Livres saints contiennent des erreurs démontrables. Ca n’implique pas que tout serait obligatoirement faux. Mais, une partie, sûr.
          Ce que je cherche juste à établir est le caractère infondé du littéralisme.

          • Je suis fatigué, il faut à chaque fois que je détaille.
            On peut m’appeler le fils de mon arrière grand père, si les gens disent que je continue l”oeuvre de mon arrière grand père.
            Marie est une femme juive, c’est le sens de la phrase. “Jesus fils de David”.

            Pour vous, Patrice, le soleil n’existe pas et même s’il existe, il n’est pas une étoile
            et même s’il est une étoile, il n’a pas de cortège,
            et même s’il a un cortège, il n’est pas son centre.
            et même s’il est centré, c’est toujours dans le passé.

            Depuis la nuit des temps, il n y a pas une chose plus criminelle que la pensée dite moderne.

          • @Water

            Je ne sans pas trop ce que vous cherchez à exprimer en langage poétique, mais je note quand même le fait que le centre de gravité du système solaire n’est pas confondu avec celui du soleil. Le soleil que nous observons est bien celui du passé. Les photons mettent 8 minutes à nous atteindre.
            Enfin, les juifs sont souvent appelés “enfants d’Abraham”, pas: “enfants de David”. Mais notre amie Clarisse ne donnait pas dans la métaphore en décrivant St Jean Baptiste en tant que fils de David. A noter aussi le fait que Jean ne revendiquait pas d’ascendance royale. Jésus, si. (celui de la Bible).
            Bref, essayez de lire mes posts avant d’y répondre. Le débat y gagnera en qualité.

      • j’ajouterai qu’avec les traitements mathématiques de déchiffrement des textes, que l’on arrive à sequencer les partie de texte écrie par untel ou untel, et qu’a chaque fois, on arrive à un résultat proche de la cinquantaine d’écrivain différent (pour chaque livre). Avec un tel niveau de contributeur, il est inévitable d’avoir des contradictions, sans parler effectivement des très nombreuse erreur scientifique.

        • @Dubitatif

          Ceci-dit, mieux vaut prendre son temps pour rédiger un Livre Saint. Un ou deux siècles, par exemple. (Quatre ou cinq pour l’AT). Ca laisse le temps de peaufiner.

  5. Voyez-vous il y a beaucoup de points communs entre judaïsme, christianisme et Islam pour la simple raison que Jean-Baptiste auquel vous faites allusion est le fils de Zakkaria Radi Allahou 3anhou et de son épouse et que son fils se prénomme Yahia traduit par le prénom Jean-Baptiste. Les trois religions monothéistes sont dans leur essence complémentaires.
    Nabi Daoud 3aleyhi assalam n’est autre que le prophète David. De même pour Soleymane, apprenez à lire le Coran en arabe et vous y prendrez goût sincèrement c’est mon humble conseil. Vous seriez surpris de lire des vérités que vous aviez appris depuis votre enfance.

    • Tout à fait Clarisse (on peut rajouter les prophetes Jacob=Yacoub , Joseph=Youssef;Moussa=Moise; Salomon= Suleiman, et bien sur Jesus=Yehoshua= Issa ainsu que Marie=Myriame) salut et benedictions sur eux.
      La Religion et aussi un processus historique : les hommes, les sociétés au cours de leur histoire vont déformer le message originel divin, les lois divines. IL nous envoie dans sa mésiricorde des prophetes , des messages pour corriger les déviations inhérentes au temps et modifier certaines lois. L’islam n’est que le dernier message et la dernière loi en vigueur (le dernier logiciel en quelque sorte), puisque notre prohète (pbsl) vient sceller le cycle des révélations.

      • @Ramadane

        L’historicité de Jacob (Israël) est aussi faible que celle de son père Isaac, ou de son grand père Abraham. Et on ne parle pas non plus de Moïse, dont l’existence passée est hautement improbable.
        Je vous accorde quand même que Jésus a peut être existé, puisque son exécution fait une ligne dans Tacite, et une autre dans Flavius Joseph. Reste à savoir s’il ressemblait au personnage des Évangiles.
        Marie, je ne sais pas, mais Salomon a bel et bien existé, de même que David, qui était vraisemblablement un petit chef de guerre sans envergure, contrairement à son fils, qui a mis la main sur un vaste territoire (mais moins grand que celui revendiqué par les écritures).
        Rien n’indique que Salomon, ait pu être un prophète.
        Je ne vous livre que les données historiques connues.

    • @Clarisse

      St Jean baptiste, contemporain de Jésus, fils du Roi David? Une sacrée longévité, soi-dit en passant, si on parle du même. Mais s’il a existé un prophète David au premier siècle avant JC, je n’ai rien dit.
      Juste pour mémoire, le Roi David a régné au Xème siècle avant JC. C’est le père de Salomon.
      Pas besoin de lire le Coran en arabe. C’est dans les livres d’histoire.

  6. Absolument frère Patrice. En l’occurrence, en ce qui me concerne, je me dois surtout de rendre grâce à mes créateurs que j’ai hâte de revoir dès que le confinement sera levé.

  7. Patrice,

    Je ne parle pas du libre culte.
    Je parle de ma croyance.
    Ce n’est pas la votre, cela ne me pose aucun problème. C’est le libre choix.

    Le monde non musulman avait cadré sa croyance par la pensée humaine, bonne chose, mauvaise chose , peu importe, chacun fait ce qu’il veut de sa religion.

    Le problème est d’imposer ce dicta humain aux musulmans, et les obliger à remplacer les normes musulmanes par des normes dites internationales.

    Ce dicta humain ignore deux choses importantes,

    L’islam, si actuellement il ne permet pas d’avancer, il donne la volonté pour supporter la dureté du sort.

    L’ensemble des musulmans contient le sous ensembles des croyants et bien d’autre chose.
    Ce bien d’autre chose était par le passé une exception à la règle, et on faisait avec.

    Le problème, actuellement, c’est cette autre chose qui détient, par la force des armes et le tapage médiatique, le pouvoir chez les musulmans.

    Atteinte au cultes des autres est une chose, faire le ménage chez soi est une autre chose.

  8. Merci pour le commentaire.
    Bien vu comme sujet. Je pense que vos analyses sont bien constructives en matière de référencement, je prend note!
    Merci en tout cas pour l’intervention constructive.
    Bonne journée!

  9. Allahou akbar et bienvenue frère.
    J’ai toujours “envié” les “nouveaux-revenus” ( je n’aime pas le terme convertis! comme m’a dit une proche française appartenant à une famille catholique que sa foi musulmane est quelque part le “prolongement” de sa foi au message de Jésus PBSL )
    Ma foi est en bonne partie un héritage alors que celle des nouveaux-revenus est le fruit d’une démarche. Qu’Allah les confirment dedans et fasse de leur vie un bonheur

    • @Marocain

      Jésus ne s’inscrit pas dans une continuité de la foi juive. Il s’y oppose radicalement en remettant en cause le dogme juif. Idem pour l’Islam, qui n’est jamais qu’une secte des religions juive et chrétienne, mais on sait que, plus des religions sont proches, plus elles se haïssent.
      Jésus reprenait les croyances d’une secte essénienne, qui faisait l’apologie de la pauvreté. Cette secte incluait un personnage réel, historique, St Jean Baptiste.
      Mais on a quand même mis plus d’un siècle à distinguer juifs et chrétiens. L’expulsion des juifs de Palestine, en 135, concernait aussi les chrétiens.
      C’est au final à cause d’Hadrien que le virus s’est disséminé. Comme quoi la vie est étrange.

      • Voyez-vous il y a beaucoup de points communs entre judaïsme, christianisme et Islam pour la simple raison que Jean-Baptiste auquel vous faites allusion est le fils de Zakkaria Radi Allahou 3anhou et de son épouse et que son fils se prénomme Yahia traduit par le prénom Jean-Baptiste. Les trois religions monothéistes sont dans leur essence complémentaires.
        Nabi Daoud 3aleyhi assalam n’est autre que le prophète David. De même pour Soleymane, apprenez à lire le Coran en arabe et vous y prendrez goût sincèrement c’est mon humble conseil. Vous seriez surpris de lire des vérités que vous aviez appris depuis votre enfance.

  10. Hammdullah

    Pendant que des personnes se convertissent à l’islam, des réformateurs égareurs essayent de desislamiser les musulmans ( comme la famille Ramadan, les Tareq Oubrou , Ghaleb Bencheikh et la secte UOIF et ses sbires comme Amar Lasfar , Iqouissen dont l’argent est devenu leur divinité et également les faux salafistes wahabite)

    • @ Nouredine : excusez-moi de vous demander pardon si je vous dérange, comme dit l’autre qui parle toujours avec sagesse, mais ”la oumma des musulmans” c’est ce qu’on appelle une redondance, et si vous ne comprenez pas pourquoi —ce qui est possible— voici la raison : ” oumma ” est le terme arabe employée à l’origine par les 1ers musulmans pour désigner leur communauté, et ” oumma ” n’a que ce seul emploi et cette seule signification qui renvoient automatiquement au domaine religieux musulman : donc oui, ”la oumma des musulmans” est bien une redondance, tout comme dire ”les ‘uléma(s) de l’islam” puisque ce terme pluriel ” ‘uléma” —à l’origine ”savants, ceux qui savent”—a été dévoyé et réduit à sa seule application au domaine religieux musulman : ainsi, les ” ‘ulema(s) NE sont QUE les ”savants de la religion”.

      Salutations.

  11. Bonjour Oumma
    Je ne comprend pas pourquoi vous faites de la publicité à ces convertis atypiques?
    Libre à lui de se convertir si vraiment il est convaincu. Je commence vraiment à me méfier de ces annonces médiatiques en remarquant au passage que certains convertis sont soit des gens paumés à la recherche d’un soutien psychologique communautaire au risque de rejoindre Daach et compagnies soit des intellectuels à tendance orientaliste favorisant un Islam rigoriste, archaïque et à pensée salafiste( Ibn Taymia) pour empêcher les musulmans à toute réflexion et réactualisation de la lecture des textes en rapport avec notre époque tout en respectant le massage coranique. Allah nous recommande dans le coran de les examiner( IMTAHINOUHENNA) avant de les intégrer dans la communauté musulmane.
    Bienvenue dans la communauté pour les gens sincères et convaincus.
    Cordialement

    • @ un humain ,
      Vous jugez un converti que vous ne connaissez pas.Tous les convertis sont les
      bienvenus dans la “oumma’ musulmane quelque soit leurs antécédents qui sont effacés en embrassant la religion musulmane.Si le look de ce converti atypique ne vous plait pas,il est quant-même un membre de la communauté musulmane.Vous ne pouvez scruter les cœurs,il n’y a que Dieu qui scrute les cœurs.
      Votre commentaire est à la limite des dérives discriminatoires et racistes.Comment pourriez-vous “les examiner” et sur quels critères et qui êtes pour le faire.Vous savez pertinemment que (IMTAHINOUHOUNNA)est pour un tout autre contexte . Dieu guide qui il veut et guide ceux qui veulent être guidés.L’Islam ouvre ses portes à tous les humain qui désirent y pénétrer:les paumés,les intellectuels ,les moins instruits,les forts, les faibles,les noirs,les blancs,les riches les pauvres…La religion musulmane n’est pas une religion “d’élites”ni une religion “typée”,c’est La Religion universelle et elle reste ouverte à toute l’humanité.

      • Bonjour Nacera
        Vous n’avez certainement pas remarqué ma dernière phrase où j’ai mentionné la bienvenue dans la communauté pour les gens sincères et convaincus+++.
        Je ne suis pas ALLAH pour en juger quiconque qui voudrait se convertir à l’Islam mais force est de constater que un nombre non négligeable de ces convertis se retrouve dans des sectes appelées salafistes avec des comportements d’un autre âge. D’autres malheureusement, et sont heureusement une minorité, se dirigent carrément dans des groupes djihadistes. C’est la réalité, je suis navré, il suffit de regarder la réalité. La prudence s’impose avant faire confiance et recevoir n’importe qui chez vous!
        Pour tout le reste de votre texte, je partage entièrement votre vision et je présente mes excuses si j’ai heurté par inadvertance certaines personnes.
        Tous les hommes sont des fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se corrigent et écoutent les conseils. Merci pour votre conseil.
        Très cordialement.

        • Salam ,un humain,
          Effectivement,certains des convertis européens(une minorité) sont happées par des sectes et des groupes extrémistes.Comment en serait-il autrement,si ces nouveaux convertis à l’Islam ayant une connaissance sommaire de l’Islam sont mal accueillis par des musulmans qui se méfient d’eux et ne trouvent face à eux que des radicalisés intéressés. Ils constituent en effets des proies faciles,recrutables à leurs insu.Ces nouveaux convertis finissent par se rendre compte de la supercherie,généralement trop tard.
          A qui incombe la faute,à ces convertis avides de foi ou aux musulmans qui n’ont pas su les accueillir ?

  12. Tous les hommes naissent musulmans.
    Personne ne se convertit, on revient ce qu’on était à la naissance.

    L’homme vient au monde musulman, c’est la volonté de dieu.
    L’homme doit quitter ce monde, selon sa volonté, c’est le libre choix.

      • @ Leroy… hihihihi !…, aaaah ça c’est la thèse pour ne pas dire hypothèse qui se veut réalité : l’Homme naît musulman, c’est-à-dire ”soumis à Dieu” puisqu’il est l’oeuvre, la création de ce Dieu-là…

        … maintenant, pour venir sur un terrain plus scientifique, il est normal que vous ne vous souveniez pas puisque, selon les ”ulémas” de la médecine, jusqu’à l’âge de 2 ans, 2 ans et 1/2 l’enfant n’a aucun souvenir concret de son court passé.

        Salutations.

      • Tu l’étais mais tu l’as oublié.Toutes les créatures de Dieu naissent soumises à leur créateur;certaines d’entre elles se rebellent par la suite…

        • Toutes les créatures sont soumises à ALLAH sauf certains humains et certains Djinns.
          Les cieux, la terre, les étoiles, les arbres, les plantes, les nuages, les animaux, les insectes, toute créature de l’infiniment petit à l’infiniment grand.
          Dommage que notre ami Leroy n’ouvre pas son coeur et de voir les choses autour de lui pas seulement avec les yeux mais avec son coeur. Tout est beau dans ce monde et tout est harmonieux, réglé à la perfection.Ne rigolez pas mais quant je rentre dans mon jardin, je salue le figuier, les rosiers, les pommiers. je dis bonjour aux oiseaux qui chantent et j’ai la certitude que chaque être me comprends et me réponds à sa manière. Après tout, on est fait de la même matière et on appartient à la même créateur.

          • C’est surtout le jour ou le pommier répond qu’il faut s’inquiéter, et allé demander un peu d’aide.

          • Il paraît que parler aux plantes favorise leur croissance. Par ailleurs, les plantes ont le mérite d’exister, ce qui incite au dialogue. Dommage qu’elles soient un brin stupides. Et puis, il y a bien des gens qui conversent avec Jacques Attali…
            Pour ce qui et des oiseaux, ils sont moins cons qu’on ne le croit. Même les pigeons.
            A part ça, si tout le monde naît musulman, je suis l’exception qui confirme la règle. (avec Leroy, Z, et Dubitatif). Pourquoi, musulman, d’ailleurs, et pas: juif, ou bouddhiste? Accessoirement, on ne m’a pas demandé mon assentiment avant de me baptiser. Par contre, mes chers parents n’ont pas protesté quand j’ai décidé de déserter le catholicisme. (et pas pour rejoindre une autre religion).
            Bref.
            Il faudra vous y faire. Il existe des musulmans, des chrétiens, des athées, des communistes, etc. Mais ça n’est pas inné. Les cultes du Paléolithique sont là pour en attester. Encore que, “communiste”, ça cadrerait mieux avec ces sociétés très égalitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus: savoir religieux et formation professionnelle

New York : découvrez la petite épicerie du bonheur qui aide les plus démunis