in

Divergence entre l’imam A. Mamoun et une femme qui porte le burkini qu’il accuse “d’hypocrisie” (vidéo)

RTL est revenu sur la polémique sur le port du burkini en invitant l'imam A. Mamoun qui a engagé une discussion par téléphone avec une auditrice, dénommée Esther, laquelle a expliqué pourquoi elle portait le burkini pour se baigner (à partir de 3'50).

L'imam A. Mamoun a interpellé Esther en soulignant une contradiction de sa part: "Vous êtes pudique avec vous-même et ça ne vous dérange pas de regarder des hommes et des femmes dénudés. Elle est où votre pudeur? Je ne comprends pas? Elle est dans un sens, ok mais pas dans l'autre. Elle est où la logique, cela me semble un peu hypocrite. Je vous parle en tant qu'imam". lui a-t-il lancé.

Esther lui répond aussitôt:  "Moi quand je vais à la plage, je regarde mes enfants, je regarde la mer (…) je ne suis pas quelqu'un qui regarde les hommes que ce soit à la plage ou à l'extérieur. L'imam intervient aussitôt : "Vous portez des oeillères?"

Réponse d'Esther: "Il suffit de regarder par terre ou à l'horizon,  quand je me promène, Monsieur, je ne regarde pas forcément les gens."

Tout en reconnaissant le droit aux femmes de porter librement le burkini, l'imam Abdelali Mamoun estime "qu'il n'y a rien dans le Coran, ni dans la tradition prophétique de manière claire et authentique quelque chose qui imposerait à la femme de se couvrir les cheveux" .  
Il appelle à la réforme de l'islam en affirmant qu' "il faut l'immuniser contre  cet héritage anthropologique, où la femme a longtemps été victime d'une phallocratie et d'un patriarcat machiste"(passage à partir de la 10ème minute).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Najat Vallaud-Belkacem désavouée par Manuel Valls pour s’être émue de la “prolifération des arrêtés anti-burkini”

Le maire de Londres, Sadiq Khan, condamne fermement l’interdiction du burkini en France