in

Une première : le mannequin Halima Aden pose en burkini en couverture d’un grand magazine sportif américain

De l’autre côté de l’Atlantique, loin du tsunami d’indignations qu’il déclenche sur le littoral français, aux heures chaudes de l’été, et de sa criminalisation sur le sable fin, le burkini s’affiche au grand jour sur une mer d’huile.

Finis les arrêtés municipaux liberticides et la chasse aux sorcières honteuse ! A New York, la combinaison aquatique respectueuse de la pudeur musulmane a les honneurs de la couverture de Sports Illustrated, l’un des plus grands magazines sportifs américains.

Et qui mieux qu’Halima Aden, 21 ans, la désormais célèbre mannequin américano-somalienne dont la beauté rayonne sous ses hijabs modernisés, pouvait la mettre en valeur dans un numéro Spécial maillots de bain ?

Publicité

Habituée à tordre le cou aux préjugés sur tous les podiums où son élégance attire les regards, celle qui fut la première prétendante voilée au diadème de Miss Minnesota en 2016, mais aussi la première femme voilée illuminant la Une de Vogue Arabia, enchaîne les premières qui font date : elle est la première mannequin revêtue d’un burkini à poser pour Sports Illustrated. Une grande première !

« Les filles, tout est possible !!! », s’est exclamée la top model musulmane sur son compte Instagram. « Etre dans “Sports Illustrated” est bien plus grand que moi. C’est un message envoyé à ma communauté et au monde, disant que les femmes de toutes les origines, apparences et éducations peuvent être unies et célébrées ! », exulte-t-elle aujourd’hui, en ayant pleinement conscience qu’au-delà d’être l’icône de la mode dite modeste, sa mise en pleine lumière revêt une dimension hautement symbolique.

Publicité

« On voit maintenant des politiques, des femmes d’affaires, des journalistes et d’autres femmes portant le hijab dans des rôles visibles, et c’est le message que nous devons envoyer », a confié Halima Aden à la BBC, en se réjouissant que Sports Illustrated ait décidé de « montrer la beauté des femmes qui veulent s’habiller modestement ».

Si, sur les réseaux sociaux, la starisation de Halima Aden et du burkini réinventé, avec une touche très haute couture, n’a pas été du goût de tous les internautes américains, ils ont été toutefois des centaines à complimenter le prestigieux magazine sportif et son égérie voilée. Fait notable, les critiques les plus cinglantes ont émané de certains membres de la communauté musulmane, lesquels ont reproché la « mise en avant excessive » d’Halima Aden et une « dénaturation du sens du hijab ».

En tout cas, force est de constater que les éléments ne se sont pas déchaînés contre la combinaison de bain musulmane et celle qui lui a donné un nouvel éclat.

Publicité

Morale de l’histoire : il suffit donc de traverser l’océan pour que la vague passionnelle anti-burkini, qui déferle chaque année sur l’Hexagone, perde de son amplitude et, en retombant, révèle l’ubuesque de l’hystérie à la française…

Publicité
Publicité
Publicité

23 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Petite mise à jour.
    Le conducteur est maghrebin et porteur d’une longue barbe.
    Il a reconnu s’être arrêté et être reparti sans ouvrir les portes.
    Il ne donne pas la raison mais est ce nécessaire ? Il risque le renvoi et le sait il ne va pas fournir les éléments.

    • @Spera. Merci. Ca donnera matière à penser à Cémwé et Kalim qui ne trouvent rien de mieux à faire que de rester dans l’entre soi. Et après ça va nous dire qu’il n’y a pas de communautarisme. La farce !
      @Plippe. Merci pour l’intervention.?

  2. à Cémwé
    5 mai 2019 à 16 h 49 min
    Vos remarques acrimonieuses me font grand plaisir.
    En effet elles semblent démontrer que certaines de mes réflexions troublent vos certitudes.
    Le doute est excellent dans toute démarche spirituelle.
    Si je viens sur ce site c’est pour y glaner de ci de là des éléments de progrès spirituel, qui me donne à penser;
    Donc si je vous donne à penser même négativement en réaction … c’est bien !

  3. Toujours à l’avant-garde nous autres…
    Le voile cache trop de choses, pas bien !
    Le burkini n’est pas conforme au label de qualité topless et jambes interminables, pas bien non plus !
    Le burkini toujours lui, montre les formes et rend sexy, vilain de doublement pas bien
    Et enfin, si vous vous appelez Bencheikh :
    La mini-jupe ben c’est pareil, pas bien du tout du tout !
    https://www.lci.fr/population/un-chauffeur-de-bus-accuse-d-avoir-refuse-l-acces-a-une-femme-en-jupe-ce-que-l-on-sait-2120211.html
    En clair, le souci n’est pas ce que vous mettez mes sœurs, c’est ce que vous êtes. Bref autant mettre ce que vous voulez et emm… quiquiner tout ceux que ça indisposera parce qu’ils ont décidé que ça allait n’importe comment les indisposer.

    • Cémwé. On n’a pas compris la même chose concernant cette histoire de mini jupe : c’est un chauffeur a priori musulman qui discrimine une passagère et lui interdit de monter dans le bus parce qu’elle porte une jupe (et pas une mini jupe) et pas le contraire.

      • Je résume le fond de votre « pensée »
        1 Je vous cite« parce qu’elle porte une jupe (et pas une mini jupe) »
        Wow, vous êtes très fort et l’argument serait imparable si la presse n’avait pas eu l’idée saugrenue de préciser ce qui suit : « en raison de la longueur de sa jupe, jugée trop courte par le chauffeur »
        2. « A priori musulman » voyez-vous ça et pourquoi donc je vous prie ? Parce qu’il y a un souci de jupe ? D’un je suis musulman et que vous vous habilliez chez le bon faiseur ou que vous vous baladiez en string est le cadet de mes soucis si si. De deux, le machiniste a bien été est identifié mais la RATP ne communique nulle part sur sa … confession supposée, c’est donc votre « perspicacité » à vous, ou encore les déductions « logiques » et tout aussi imparables qui ne manqueront pas de tomber à riposte cecicelique ou à la gazette du cerf arien moderne, qu’il s’agit de prendre pour la vérité, merci z’êtes bien aimable de m’éclairer de la sorte mais je me passerai quand même de vos lumières.
        Ecoutez, je l’ai déjà dit à d’autres que vous. Sauf votre respect je ne viens pas sur Oumma pour échanger avec des gens comme vous ou pour vous convaincre de quoi que ce soit, c’est une plateforme musulmane et j’y viens pour apprendre de mes coreligionnaires et échanger avec eux alors merci de ne plus m’interpeller sous mes posts sur aucun sujet. J’ai déjà donné ailleurs et j’ai ma largement ma dose.

        @Kalim
        Salam mon frère, ramadan moubarak n’challah

        • Un blog peut être privé et accessible aux seuls membres habilités.
          Ce blog n’est pas privé, c’est un blog public donc accessible à tous.
          Le modérateur pourrait s’il le désire effacer les intervention de ceux qu’il estime ne pas être de la bonne religion … vaste programme car si j’ai tout compris il faudrait encore trier entre les bonnes et les mauvaises pratiques, les schismatiques, les éventuels quasi mécréants ! (je pourrais évidemment tenir le même discours pour les athées, les chrétiens etc.)

          • Je lui demande de ne pas m’interpeller moi –sous mes posts – m’obligeant ce faisant à lui répondre, ça ne concerne donc que Bibi surtout pas vous, pas même lui en fait puisqu’il peut très bien passer outre sa fierté et poster quand même sous mes coms sauf que je n’aurais plus aucune obligation morale de lui répondre.
            Et le mensonge à votre âge ça n’est pas très joli joli, je ne lui demande nulle part de ne pas fréquenter le site je n’ai jamais demandé ça à personne pas même pour mon blog perso, du reste Oumma non plus et vous êtes bien placé pour le savoir puisqu’elle vous laisse poster librement des coms faisant l’apologie de la franc-maçonnerie, pour une plateforme musulmane ce n’est pas peu dire…
            Ah oui au fait, le mensonge est curable si si et puis la paranoïa se soigne très bien de nos jours.
            Maintenant de l’air merci.

  4. Le multiculturalisme est une utopie.
    Le risque de connaître ce qui s’est produit au Liban, paradis du multiculturalisme des années 1950/60, n’est pas nul.
    Le multiculturalisme ne serait possible dans nos pays laxistes dits latins qu’au prix d’une application féroce du code pénal comme aux USA.
    C’est à dire que tout manquement à la liberté d’aller et venir d’autrui serait sanctionné par une application stricte du code … (simples exemples un peu simplistes !) comme faire obstacle au port du burkini sur la plage ou intimider/pousser au port du foulard dans son immeuble ….
    En résumé dans ces cas direction immédiate la prison gérée par le shérif et dans laquelle on travaille pour manger, accéder à la TV etc. …
    Bref rien à voir avec le laxisme à la française qui tend à considérer l’application du code pénal comme facultatif ! et le travail en prison comme dévalorisant !
    Depuis au moins les années 2000, les États-Unis ont le taux d’incarcération le plus élevé du monde ; en valeur absolue, ce pays compte plus de prisonniers que la Chine (environ 1,5 million de détenus) et la Russie (environ 760 000) réunies.

    • Vous parlez du Liban comme si son histoire multiculturelle débutait en 1950/60 alors que celui-ci formait un seul pays avec la Syrie, le Palestine, la Jordanie et une bonne partie de l’Irak.
      En somme, devons-nous conclure que seul l’islam peut apporter une solution viable au multiculturalisme?
      Parce qu’on voit que dès que l’occident domine cette région, les massacres et la division deviennent effectivement la norme.
      Sinon je suis d’accord avec vous, la tradition occidentale n’est pas multiculturelle mais laissons lui sa chance puisqu’elle souhaite évoluer.

      • Du Liban ce sont les années que j’ai connues puisque j’y avais des correspondants de mon âge, les religieux qui m’ont éduqué y avaient des établissements scolaires multiculturels et nous désignaient d’office des correspondants.
        Les pays multiculturels pour être viables et survivre dans ce cadre nécessitent des pouvoirs centraux forts et finalement un comportement même s’ils le nomment autrement une laïcité dure.
        Le concept pénal y est : tolérance zéro, donc beaucoup de prisons car on y purge complètement et immédiatement ses peines.
        La tradition occidentale est un concept imprécis car il y a des traditions occidentales, pas une seule, celle de la France n’a rien à voir avec celle de la plupart des États US, qui n’a rien à voir avec cet autre État multiculturel à moitié occidental qu’est la Fédération de Russie etc.

        • Il me semble que vous faites fausse route.
          Corréler le taux d’emprisonnement avec le seul facteur multiculturel est à mon sens une erreur qu’un analyste digne de ce nom ne ferait pas.
          Par ailleurs, je n’ai pas la même lecture même si je vous rejoins que pour baisser le taux d’emprisonnement il faut avoir au moins sur le papier un code pénal dur car cela décourage les délits ou crimes. Mais là encore, la réussite du multiculturalisme désormais millénaire en terre d’islam n’est pas à analyser sur un seul facteur. Il est vrai également que le concept de la laïcité existait dans cette région sous une forme religieuse.
          Par ailleurs, il y a une sorte d’homogénéité sur ce concept flou qu’est la tradition occidentale du moins politiquement ou géopolitiquement. Sur ce point, nous sommes contraints de faire deux constats : le multiculturalisme est très récent dans ces pays et il réussit mieux dans les pays anglo-saxons et/ou encore religieux. Le problème en France à mon sens est que les athées étant d’anciens catholiques romains en majorité n’ont pas quitté le schéma mental monoculturel de tous comme nous. De on doit être tous catholiques, on finit par on doit tous être athées laïcs. Cette mentalité est très culturelle et traditionnelle en fait, un français n’aime pas trop la différence même si ça commence à changer. Remarquons d’ailleurs que son ouverture a toujours permis à la France une meilleure et plus grande destinée. Après les juifs et les protestants suite à la révolution, peut-être que son ouverture aux musulmans lui donnera la nouvelle impulsion qu’on attend tous. Personnellement, j’en suis sûr même si beaucoup encore croient que ce n’est pas possible alors que nous avons bien plus à partager dans une destinée commune pour combattre ensemble les épreuves pour le meilleur.
          Le problème des USA est l’ultra-libéralisme et les guerres. Le problème de la Russie fut le communisme et une armée surdimensionnée.
          Pour moi, ils sont la preuve qu’aucun pays ne peut tenter de dominer le monde sans finir quasiment chaos. Il est évident que le prochain équilibre établira de nouvelles zones indépendantes. Les comparaisons sont désormais faciles et il sera de plus en plus difficile de tenir une dictature sans une pression sociale interne et une destabilisation externe.
          Par ailleurs, face à cette révolution planétaire, les ressources humaines ou têtes pensantes deviendront un facteur déterminant pour briller. Ainsi, je vois le multiculturalisme comme un défis à surmonter afin d’absorber les têtes pensantes pour continuer à performer.

          • je ne corrèle rien.
            Pour que le respect d’autrui soit appliqué il faut de la rigueur, si l’atteinte viole le code pénal il faut que celui-ci soit appliqué immédiatement et donc la société doit se donner les moyens.
            En compliquant les rapports sociaux le multiculturalisme entraîne une difficulté supplémentaire sans plus, il en est d’autres comme le chômage de masse, l’insécurité économique etc.
            Les musulmans semblent avoir des difficultés à vivre ensemble (chiite, sunnites etc.) les chrétiens aussi la percée des évangéliques etc.
            Bref perso je vis le multiculturalisme avec des personnes de bonne volonté et dans la discrétion … dans la société ouverte à tous les vents mauvais les crétins et les violents dominent et ceci dans toutes les communautés y compris les athées !
            Je suis un pessimiste concernant la nature humaine !

    • @Plippe
      “Le multiculturalisme est une utopie”. C’est amusant comme réflexion. Il est devenu une utopie depuis peu de temps alors.
      La France n’était pas gênée par le multiculturalisme lorsqu’ elle était colonialiste et qu’elle le pratiquait chez les autres. Elle ne l’était pas non plus pour exploiter et soutirer les richesses de la moitié de l’Afrique et de l’Asie. Elle ne l’était pas non plus lorsqu’elle faisait appelle à l’armée d’Afrique pour lui venir en aide pour chasser l’occupant, allié et ami aujourd’hui.
      Je vous fais grâce des territoires d’outre mer actuels et des multiples cultures dont ils sont les foyers (la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin , Guyane, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis-et-Futuna, Clipperton, Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, etc..)
      Il va falloir améliorer vos connaissances géographiques et historiques afin de vous éviter humiliations et frustrations.

      • je ne suis pas “La France” … notion géographique, je suis en France, l’un de mes deux aïeuls est venu y travailler.
        Vous Zig qui êtes vous vraiment ? Votre clavier est où, il serait bien de vous occuper de votre environnement qui en a sans doute besoin.
        Si vous habitez la France, de quel colonialisme français parlez-vous l’externe ou l’interne ?
        De l’externe … une partie importante de la main d’œuvre pendant 100 ans (1850/1950) a été importé d’autres pays, dans le même temps une partie importante des français “de souche … de l’époque” ont été anti-colonialistes mais ils étaient minoritaires au niveau gouvernemental et économique … par exemple sur ce terrain Georges Clemenceau anti-colonialiste féroce a été battu à plusieurs reprises à la Chambre des Députés par Jules Ferry le franc-maçon racialiste.
        De l’interne … en ce qui concerne ma généalogie nombre de membres de ma famille d’origine étrangère n’étaient pas mieux considérés par les dominants économiques que les africains de la même époque, beaucoup sont morts prématurément étouffés à petits feux par la silicose.
        Nous n’avons certainement pas les mêmes connaissance ni géographiques ni historiques … vous vous passionnez pour les chefs/les dominants/les riches je me passionne pour les “sans dents” les “gilets jaunes”, les “gueux” d’hier et d’aujourd’hui … nous sommes différents. Je reste des leurs …………

  5. Très intéressant. Les musulmans qui ont réagi ne s’y sont pourtant pas trompés : le hidjab est détourné de sa fonction initiale. Il n’y a plus de modestie mais de l’ostentation (je suis musulmane) et bientôt de la vanité (j’ai le dernier hidjab à la mode). Et que dire de ce birkini qui masque la peau mais souligne les formes et se rend donc sexy.
    @jam Pour ma part, je suis ravi de ce virage que le hidjab est en train de prendre. C’est en effet extrêmement drôle de voir cette évolution portée par le monde anglo-saxon, toujours prêt à faire du business y compris avec l’islam. Bientôt ce seront donc les musulmans qui vont pourfendre le hidjab « mode », j’en suis persuadé. Le capitalisme a toujours su instrumentaliser les religions.

  6. Les intégristes laïques en France vont devenir fous de rage que l’Amérique ne les suive pas dans leur diatribe contre l’Islam…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Islam: comment se défaire de l’ostentation (vice de l’âme)

Pourquoi l’Europe doit sortir de la dépendance américaine