in ,

De la Birmanie au Bangladesh, l’exode des Rohingya, peuple sans terre ni patrie

La communauté musulmane des Rohingya compte un peu plus d’1,3 million de membres. Bien qu’établie depuis plus de deux siècles en Birmanie, elle ne fait pas partie des minorités officiellement reconnues par les autorités de Rangoun. Apatrides, rejetés, persécutés, des dizaines de milliers d’entre eux ont dû fuir ces derniers mois la Birmanie pour trouver refuge au Bangladesh, où ils vivent aujourd’hui dans des conditions terribles. Nos reporters sont partis à leur rencontre.

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autiste : “Je suis différent… comme toi”

Royaume-Uni : les musulmans exclus du monde du travail en raison de l’islamophobie au sein de l’entreprise