in

Crime raciste: Saïd El Barkaoui tué par un voisin avec 5 balles de pistolet

Saïd El Barkaoui est décédé lundi 4 juin. Le 21 mai, un voisin avait tiré 5 balles de pistolet sur lui, causant de graves blessures qui avaient conduit à son hospitalisation. Les faits ont eu lieu sous les yeux de sa famille.

Saïd avait été à nouveau opéré mercredi dernier. De retour chez lui samedi 2 juin, il s’est écroulé, après avoir a été à nouveau hospitalisé, mais n’a pas survécu.

Le juge des libertés et de la détention a qualifié les faits de crime raciste. Le MRAP apporte tout son soutien moral à la famille de Saïd El Barkaoui.

Publicité
Publicité
Publicité

Conformément à sa mission, pour la mémoire de Saïd, en solidarité avec sa famille, la section locale de notre association proposera sa constitution de partie civile lors des suites judiciaires de ce crime à caractère raciste.

Ce crime atroce s’inscrit dans un climat délétère où la libération de la parole et des actes racistes conduisent à des drames, comme celui qui vient de se produire dans cette petite commune landaise.

Le MRAP

Publicité
Publicité
Publicité

Note de la rédaction d’Oumma : 

Papa de six enfants, Saïd El Barkaoui, 38 ans, avait été la cible de cinq coups de feu tirés par son voisin, le 21 mai dernier. Il est mort lundi, une fois rentré chez lui, après une deuxième intervention chirurgicale. Une autopsie devait être pratiquée mercredi pour déterminer la cause de son décès.

Une marche blanche sera organisée en souvenir de l’Ychoussois décédé lundi, quinze jours après avoir reçu cinq balles dans le corps tirées par son voisin. Elle s’élancera, le dimanche 17 juin, de la place de la mairie d’Ychoux, à 14 heures, et prendra la direction de la maison de Saïd El Barkaoui, dans le jardin duquel s’était noué le drame, en présence de sa famille. Les participants seront appelés à y déposer des fleurs blanches.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Islam: D. Boubakeur espère que la vision du président Macron n’évoluera pas dans un mauvais sens

Le premier hôtel Halal du Japon ouvre face au Mont Fuji