in

La vidéo d’un Koweïtien, qui a roué de coups un travailleur expatrié, scandalise ses concitoyens

Mis plus bas que terre, discriminés et parfois même brutalisés, le sort des obscurs, des sans-grades qui s’exilent par nécessité dans les émirats de l’or noir pour gagner une maigre subsistance, n’est guère enviable, et c’est un euphémisme…

Au Koweït, une scène d’un abus de pouvoir odieux a suscité une vive émotion sur les réseaux sociaux, d’autant plus que la victime, un malheureux agent d’entretien municipal, a été filmée par son agresseur sans pitié en train d’être bousculée, rouée de coups, et d’appeler à l’aide.

Cette vidéo extrêmement choquante, où l’on entend distinctement le pauvre homme supplier son tortionnaire d’arrêter, en niant avoir voulu voler sa voiture, ce dont l’accusait ce dernier en lui administrant plusieurs coups de poing, a été diffusée par les autorités koweïtiennes dans le cadre de leur enquête.

Publicité

Bien qu’ayant la police à ses trousses, ce Koweïtien activement recherché, et dont la cote de popularité est au plus bas sur la cybersphère, a tenu à justifier son déchaînement de violence injustifiable en postant une autre vidéo… La vidéo de trop !

Reprochant vertement à ses concitoyens d’avoir monté l’affaire en épingle, il a assuré qu’il n’avait que « giflé légèrement » l’employé de la ville de Koweït, tout en maintenant l’accusation de vol portée à son encontre. Mais le plus insupportable restait à venir, lorsqu’il s’est érigé en donneur de leçons. « Vous vous laissez toujours emporter par l’émotion. Dans l’Islam, si quelqu’un vole, sa main est coupée », a-t-il lancé sans détour, en achevant de se discréditer aux yeux de tous.

Nombre d’internautes ont aussitôt exhorté les autorités à prendre des mesures fermes contre ce genre d’individus et leurs actes de violence éminemment blâmables.

Alors qu’il court toujours dans la nature et que sa piteuse prestation sur le Net a soulevé l’indignation générale, soit l’exact effet contraire de ce qu’il recherchait, celui-ci a dû certainement oublier que la justice de son pays peut se montrer intraitable avec les tyrans de son espèce… En effet, plus tôt cette année, un tribunal de Koweït a condamné à 17 ans de prison un administré qui avait commis les mêmes faits répréhensibles contre plus petit et plus faible que lui.

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Permentier,
    À se tenir au courant. À nous démontrer que les gens qui émigrent en Europe ont des raisons valables de partir. Si ceux qui viennent chez nous savaient comment ceux qui sont arrivés sont traités, il est probable qu’ils iraient ailleurs.

    Pour ceux qui n’ont pas de mots assez durs pour qualifiés les migrants, sachez que lorsque les européens colonisaient l’Afrique (et ce n’est pas finit) enrichissant l’Europe, les européens ne s’interrogeaient pas sur leurs motivations douteuses qui auraient pu remettre en question leur pseudo moralité d’êtres supérieurs.

    Si l’Europe est riche et l’Afrique pauvre, c’est parce que les européens ont vécu pendant des siècles au dépend des africains. Ne croyez pas que la France soit si évoluée que ça. Le droit de vote des femmes n’a pas un siècle (1944), quand à l’égalité des salaires, il est probable que Macron la fasse en alignant le salaire des hommes sur celui des femmes. Le rétablissement de l’esclavage (le vôtre) se fera plus rapidement en France qu’en Afrique, parce que la nécessité (des oligarques) fait Loi en France et en Europe.

    N’oubliez pas d’aller manifester samedi avec les gilets jaunes. Ils ont besoin de vous … et vous d’eux !

  2. Si antaros, l’islam à avoir avec ces gens là,ils sont arabes musulmans jusqu’à preuve du contraire et je présume que leurs ancêtres n’étaient guère mieux.D’ailleurs, nous n’avons aucune info sur le comportement des musulmans de jadis à l’égard des esclaves, je suis certain que leur comportement ne devait en rien différer de ces buveurs de pisse de chameau de nos jours.Islam égal paraît-il amour,paix et tolérance à en croire certains,il y a bien longtemps que je ne crois plus en ces trois mots magiques,des raisons personnelles m’y ont poussé.

  3. A bas les tyrans , mais il y à un truc qui cloche pour les 17 ans de d’enfermement. Qu’es cela le numéro 17, pourquoi pas 7 ans , ou 27 . l’on peut joue avec le chiffre 7 , comme dans les films américain … C’est grave comment les gens sont pris pour des CONS !!!

  4. Lislam n’a rien a voir avec ces gens, fruits de la conspiration coloniale et de la trahison la plus abjecte aux réelles valeurs de l’islam. Ils ne font que dilapider et consommer sans apporter une once de plus value à l’humanité. Pilleurs des richesses données par le tout puissant à leur communauté, ils vivent chaque jours qui passe les supplices de chaque dollar encaissé sans aucune légitimité .Leur sort étant scéllé si ils ne rassasiassent point les ventres de leurs frères affamés.

    • Antaros a raison : quand un musulman commet un acte répréhensible, cette personne n’a rien à voir avec l’Islam, alors que quand un musulman travaille bien et réussit ses examens, aide une vieille dame à traverser la rue, ou donne de l’argent à une association, c’est grâce à l’Islam.

      Cela prouve bien que notre religion est la meilleure.

    • Ces pays du Golfe ont un passé esclavagiste. Comme ailleurs dans le monde musulman blanc, il en reste des séquelles vis à vis des travailleurs étrangers. On ne change pas une mentalité séculaire en 20 ans.

  5. L’arrogance n’a plus aucune limite dans ces pays là où règne l’injustice à l’égard du plus faible.
    Ils se sentent intouchables car,ils sont riches et bien portants.
    Mais la roue tourne et chacun aura à rendre compte de ce qu’ il a semé ici bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Le cri de désespoir d’un Gilet jaune « Je bosse 45 heures par semaine et je suis à découvert ! Je bougerai pas ! »

Les gilets jaunes interdits à la vente en Egypte