in

Crèche Baby Loup : un sondage favorable à la salariée voilée provoque un gros malaise sur France 3…

Hésitation du présentateur Louis Laforge, stoppé net dans son élan et contraint de bredouiller ce qu’on lui dictait dans l’oreillette, il y avait comme un gros malaise dans l’air sur le plateau du Soir 3 de France 3, alors que les résultats du sondage sur le licenciement de Fatima Afif, la salariée voilée de la Crèche Baby Loup, faisaient mentir tous les pronostics, contrariant les plans des grands pourfendeurs du port du voile, prêts à sonner la charge et donner le coup de grâce en direct.

Le lynchage anti-voile n’aura pas eu lieu, et pour cause ! Un obscur « piratage » aurait saboté les votes qui, ô stupeur et effroi, n’ont pas été dans le sens du vent, torpillant le grand moment de télévision que la chaîne du  service public de l’audiovisuel souhaitait offrir aux contribuables…

En effet, une majorité écrasante des 130 074 votants (soit 83.1%) a affirmé avoir été choquée par le limogeage de l’ex-employée voilée de la crèche, de quoi faire s’étouffer de rage la caste politico-médiatique des salons feutrés du parisianisme.

Fumisterie pour fumisterie, c’est à l’affligeant spectacle de la supercherie médiatique qu’ont assisté les couche-tard, accros à cette grand-messe tardive de l'info, dont certains ont peut-être eu des insomnies en réalisant à quel point ils ont été pris pour de sombres imbéciles et combien la frénésie sondagière sur l’islam est pipée à l’excès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous les préjugés sur l’islam dans un reportage sur le voile à l’école

Lettre ouverte au Recteur de la Mosquée de Paris