in

Covid-19 : le beau don de Sadio Mané pour lutter contre le virus au Sénégal

Loin des yeux, mais toujours plus près de son cœur, l’attachement que voue Sadio Mané au Sénégal, sa terre natale, est indéfectible. Et ce n’est ni l’éloignement, ni le succès grisant, et encore moins les ravages planétaires d’un virus surgi brusquement, qui parviendront à rompre ce lien indestructible, bien au contraire…

Des milliers de kilomètres ont beau séparer l’une des stars du Liverpool FC du pays qui l’a vu naître, rien ne pourra lui faire oublier ses racines et détourner ses pensées des siens, d’autant plus quand la pandémie du Covid-19 s’abat sur eux aussi, inéluctablement.

A l’annonce, ce mardi 17 mars, de 27 cas confirmés de contamination chez lui, Sadio Mané, le capitaine des Lions de la Teranga, a immédiatement troqué son costume de héros national pour celui de bienfaiteur de son peuple. Un costume qui lui sied à merveille, si l’on en juge par les grands projets qu’il a entièrement financés (la construction d’une mosquée, d’un hôpital et plus récemment d’une école dans son village en Moyenne-Casamance), et dont il s’est paré avec gravité pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Publicité
Publicité

« Spontanément, après avoir appris l’évolution de la situation dans son pays », ainsi que l’a rapporté son agent, le virtuose du football sénégalais a fait le don substantiel de 45 000 euros afin d’enrayer ou, à tout le moins, de ralentir la progression du Covid-19 au Sénégal.

Se sentant investi d’une mission impérieuse auprès de ses concitoyens, Sadio Mané a trouvé un nouveau rôle à sa mesure : se faire l’ambassadeur du combat à livrer contre la pandémie qui fait trembler le monde.  Il a ainsi mis son immense popularité au service d’une cause qui revêt un caractère d’urgence absolue, en exhortant ses compatriotes, sur les réseaux sociaux, à la prendre « extrêmement au sérieux » et à adopter sans délai les bons réflexes que sont les désormais universels « gestes barrières ».

De la même manière qu’ils le ramènent toujours vers la terre si chère à son cœur, les pas du ballon d’Or africain ne dévient jamais du droit chemin, celui que la lumière du Très-Haut éclaire. Dans un récent tweet publié sur son compte Twitter, il a ainsi écrit : « Qu’Allah protège mon peuple et le monde entier ».

Publicité
Publicité

L’humilité faite homme, Sadio Mané, quelques heures après avoir marqué un but décisif, s’affairait au nettoyage des toilettes de la mosquée Al-Rahma à Liverpool, qu’il fréquente assidûment. Une vidéo à voir et à revoir !

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Z
    Sans revenir sur la tournure de la question posée (A quand Ribéry qui), ce n’est pas du Corona virus que vous devriez vous occuper mais plutôt de la rage. Et vous qu’avez-vous fait pour la France comme vous dites? Très sincèrement, rien ne vous agrée, tout vous déplait. Vous ne pouvez vous empêcher de donner un coup de gueule à tout un chacun. Laissez les gens vivre leur passion, laissez les vivre tout simplement. Et vous, vaquez à vos occupations. Et si ce culte du football vous fais mourir de rire et bien mourrez. Si l’excitation des foules, leurs braillements vous déplaisent, n’y allez pas, mais par pitié ne méprisez pas.
    Et je dis ceci d’autant plus librement que je ne suis pas un ‘footeux’.

  2. Que ALLAH te protège, toi, ton peuple et tous les peuples du monde.
    Que ALLAH te réserve une place au Firdous auprès du prophète.
    Que tous les sportifs et non sportifs qui ont les moyens fassent le même geste.

  3. A quand Ribéry qui fait un don à la France pour lutter contre le virus ici ?

    Ce culte du football est à mourir de rire. Un sport qui exalte entre autres tous les beaufs. Il fallait d’ailleurs les voir les futés qui, ne pouvant pas s’exciter dans les tribunes, s’étaient massés et braillaient devant le parc des princes il y a encore une semaine malgré l’épidémie. Mais bon à chacun sa religion comme disent les Ultras …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus au Koweït : le muezzin remplace la formule “venez à la prière” par “priez chez vous”

Les images choc d’un hôpital de Bergame, épicentre de l’épidémie