in ,

Coronavirus: Le CFCM appelle à la fermeture de toutes les mosquées de France à partir de lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre

Pour mieux lutter contre le Coronavirus (COVID 19), le Premier Ministre, M. Édouard Philippe a annoncé l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes.Les prières journalières dans les mosquées doivent être considérées comme des rassemblements auxquels s’applique cette interdiction.

Par ailleurs, malgré la recommandation qui leur est faite, des personnes âgées trop attachées à leur lieu de culte, ont du mal à s’en séparer volontairement.

Aussi pour protéger l’ensemble des fidèles, le CFCM appelle toutes les mosquées de France – quelque soit leur effectif habituel – à suspendre l’organisation des cinq prières journalières à partir de lundi 16 mars 2020 jusqu’à nouvel ordre.

Publicité
Publicité
Publicité

 Il convient de rappeler qu’en période de grand froid, le prophète Muhammad (PBSL) recommandait à ses compagnons de prier chez eux et demandait au Muezzin de l’annoncer par la voix de l’«Athan» (l’Appel à la prière) (Rapporté par les imams El Bukhari et Muslim dans leurs recueils du Hadith). Il va sans le dire que la crise sanitaire que nous traversons actuellement, la plus grave qu’ait connue la France depuis un siècle, présente incontestablement plus de dangers pour les vies que le froid.

Le CFCM appelle les musulmans de France à élever des prières (chez eux) afin que le Très Miséricordieux protège notre pays et nos concitoyens face à cette épidémie et à avoir des pensées particulières pour le personnel de santé qui se trouve aux premières lignes de ce combat.

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver notre santé et celle de notre entourage :

Publicité
Publicité
Publicité
  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Si vous ressentez des symptômes et avez un doute sur leur nature, composez le 15.

 Le CFCM appelle les fidèles à se renseigner régulièrement au :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– Numéro vert 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

– https://www.cfcm-officiel.fr

Paris, le 13 mars 2020

Mohammed MOUSSAOUI

Publicité
Publicité
Publicité

Président du CFCM

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Quelle ironie ! Le coronavirus va bien plus loin que le plan de lutte de Macron contre le séparatisme. Sans compter toutes les écoles coraniques et les débits de boisson qui vont fermer. Alors le coronavirus est il islamophobe ou islamophile ? C’est une question que j’adresse à nos grands devins qui voient des signes partout. En tout cas, la Mecque est toujours vide aujourd’hui.

    • L’état Français veut fermer un lieu vide, une mosquée, jusqu’à nouvel ordre et avec raison.

      D’aprés la haine que vous portez, vous voulez fermer les mosquées pour toujours.
      Il me semble que vous êtes plus gauche que droite.
      Quelque soit les défauts de la droite, qui dit droite dit religion.

      En matière épidémie, la règle dans la charia est claire,
      Si on est à l’interieur de l’épidémie, on ne sort pas.
      Si on est à l’éxtérieur, on n’entre pas.

      Cette règle n’a rien à voir avec les villes chinoises que l’armée chinoises avait assiégé.

      • Absolument, ma question est idiote. Parce qu’elle est surtout posée aux idiots qui pensent que ce ce virus a été envoyé par Dieu (oups ! vous en faites partie et donc vous vous êtes senti concerné …) et elle ironise également sur tous ceux qui geignent quand on ferme tel ou tel lieu dédié aux musulmans. Et bien le coronavirus envoyé par Dieu les ferme tous. Alors vous en déduisez quoi ?
        L’humanité est une au sens déjà où elle est vulnérable et mortelle. Ça ne l’empêche pas d’être divisée. N’avez vous pas remarqué ? Et on a toujours des abrutis qui mettent en danger les autres. Comme les racailles dans les quartiers qui refusent de respecter le confinement. Et ensuite ils appelleront le 15 pour se faire soigner et engorger les hôpitaux déjà en voie de saturation. Le tri pour traiter ou ne pas traiter ne devrait pas s’effectuer sur l’existence de co morbidité chez un malade du Covid-19 mais sur la nocivité du malade pour les autres. Ça serait beaucoup plus équitable.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Coronavirus ferme les frontières aux Français qui veulent voyager

L’OMS désigne l’Europe comme « l’épicentre de la pandémie »