in

Canada : la reforestation de 300 zones boisées par de jeunes musulmans

Il y a un gardien de la nature qui sommeille en chaque musulman, et il suffit de puiser à la source cristalline des préceptes coraniques pour stimuler cette fibre écologique qui ne demande qu’à accomplir sa noble mission, c’est mus par ce sens aigu du devoir que des bénévoles canadiens ont lancé une campagne de sensibilisation, sous le « vert » de la préservation et de la renaissance de l’environnement.

Destinée aux jeunes pousses de la communauté musulmane de Mississauga, une localité située au cœur de l’Ontario, la plantation d’arbres dans les 300 zones boisées de la région de Peel a été l’occasion pour la centaine d’enfants volontaires de s’investir sur le terrain en jardiniers à la main verte.

"Nous voulions enseigner aux enfants la notion de« sadaqa-e-Jariya" (charité continue), a confié l’imam Abdul Wahab, à l’origine de cette opération de reforestation placée sous le patronage du Centre islamique local et parrainée par la société Mina, l’une des entreprises phares des produits alimentaires halal au Canada, qui a fait la joie des petits et des grands.

Au pays de l’érable, quoi de plus impérieux que d’inculquer aux plus jeunes la responsabilité qui leur incombe envers la nature sous toutes ses formes, et de leur faire endosser le rôle d’intendants méticuleux de la faune et la flore ?

Conforté dans le bien-fondé de sa démarche par les sourires qui ont illuminé les visages poupons, et la fierté qui se lisait dans les regards à la vue des arbustes parfaitement alignés dans le sol à la fin d’une journée de travail bien remplie, Abdul Wahab, qui chapeaute le service communautaire du Welfare Center dont la devise n’est autre que « Servir l’humanité, c’est servir Allah », compte bien se mettre à nouveau au « vert » l’année prochaine pour que rayonne l’islam dans tout ce qui l’entoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tuerie de Bruxelles: “l’islam n’a rien à voir avec ces agissements” selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve

Une cérémonie musulmane honore Mohammed Ali