in

Canada : une vieille église fermée depuis trois ans va devenir une mosquée

A Ottawa, la capitale verdoyante et paisible du Canada, cela fait plus de trois ans que les portes de la vieille église St Margaret Mary, qui se dressa fièrement dans le paysage pendant plus d’un siècle, se sont refermées et que ses cloches ont cessé de tinter. Le manque d’argent pour la restaurer entièrement, du sol au plafond, ayant définitivement scellé son sort.

Trois longues années se sont écoulées depuis ce triste jour de 2019 qui sonna le glas de ses minces espoirs de survie, laissant ses paroissiens orphelins et accablés. 

Trois longues années ont passé, sans que plus aucun souffle spirituel ne traversât l’édifice désaffecté, lorsqu’un projet de réhabilitation a fini par germer, faisant, lentement mais sûrement, son chemin dans les esprits, tous les esprits : en lieu et place de l’ancienne église St Margaret Mary, une mosquée va voir prochainement le jour, avec l’assentiment de tous.

Publicité
Publicité
Publicité

L’imam Syed Soharwardy, au premier rang à gauche, entouré des anciens paroissiens  

« C’est avec un profond respect que le Conseil suprême islamique du Canada, qui possède 32 mosquées à travers le pays, prendra possession des lieux, parce que ce fut une église pendant un siècle et que nos concitoyens catholiques y sont émotionnellement et spirituellement liés, ce qui est parfaitement compréhensible, mais aussi avec le désir de construire des passerelles interreligieuses », a déclaré l’imam Syed Soharwardy au micro de CBC Radio. 

« Je suis sûr à 100 % que lorsque la vente sera conclue en mars, cela représentera un beau modèle du vivre-ensemble pour toute la société canadienne et peut-être pour le monde », a-t-il ajouté, en précisant qu’un Centre culturel multiconfessionnel s’implantera sur une grande partie du terrain, afin d’accueillir les personnes âgées, des groupes de musique ainsi qu’une école primaire Montessori.

Loin de crier à l’hérésie ou d’enfourcher les fougueux destriers d’une nouvelle croisade islamophobe, préférant faire cause commune sous la même bannière, celle de la coexistence harmonieuse, plutôt que de brandir l’oriflamme de la haine, la plupart des catholiques d’Ottawa, dont les fidèles ouailles de l’église St Margaret Mary, sont les premiers à se réjouir de la transformation salutaire de ce qui reste avant tout la Maison de Dieu. 

Missy Fraser

A l’instar de la très pieuse Missy Fraser, c’est bien là l’essentiel à leurs yeux, même si leur ancien havre de paix, dans lequel ils seront toujours les bienvenus, résonnera bientôt d’autres invocations vibrantes. 

Publicité
Publicité
Publicité

« C’est merveilleux pour moi qu’il continue d’être un lieu de culte comme il l’a été au cours du siècle dernier, mais aussi qu’il continue d’être un lieu de service pour les autres », a-t-elle confié submergée par l’émotion, heureuse à l’idée que les relations entre musulmans et chrétiens se cimentent autour de la future belle mosquée et du socle de valeurs humanistes communes que son édification va contribuer à enraciner profondément. 

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La promesse du Prophète Muhammad (Saws) aux chrétiens

Des colons volent un magasin appartenant à des Palestiniens à Hawwara (vidéo)