in ,

Bagdad : des graffitis urbains au service de la révolution irakienne

Exutoire à la colère, à l’indignation, à la peur, dépeignant une sombre réalité avec, parfois, une touche d’audace ou de provocation, tout en ouvrant une fenêtre sur l’espoir, l’art expressif et libérateur du graffiti urbain a envahi les rues de Bagdad pour habiller ses murs.

Les peintures murales imposantes qui s’exposent ainsi aux yeux du plus grand nombre font écho à la révolte du peuple irakien contre la corruption endémique de sa classe dirigeante, et mettent en lumière sa résilience, avec un hommage particulier rendu au rôle moteur joué par les femmes, face à la répression sanglante orchestré par le gouvernement.

Voici quelques oeuvres révolutionnaires marquantes :

Publicité

“Nous voulons une patrie”, l’accroche de cette oeuvre sonne comme une exigence non négociable

Une jeune femme irakienne pose devant la peinture à la gloire des femmes entrées en résistance, sous le titre éloquent : “Those are our women”

 

Publicité

 

L’avertissement mis en exergue sur ce graffiti : “Tic-toc, votre temps est compté”

Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Après quinze ans d’humiliation nationale et d’humiliation, cependant, le modèle de la révolution est passé du traditionnel au culturel, et les idées et les concepts révolutionnaires ont évolué à l’époque actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

L’homme : soumis à Dieu ou à ses passions ?

Le beau geste de Cristiano Ronaldo : il exauce le vœu d’un jeune musulman lourdement handicapé