in

Aziz du groupe « Le Silence des Mosquées » expulsé hier d’Israël

Son expulsion hier du territoire israélien, pieds et poings liés, fut à l’image de sa détention, sans ménagement et « compliquée » selon ses dires, Aziz, le chaînon manquant du groupe « Le Silence des Mosquées » depuis vendredi dernier, est enfin libre, au grand soulagement des siens et de ses fidèles compagnons musiciens.

C’est vers midi, qu’il a pu joindre, de l’avion, les autres membres du groupe pour les informer de sa relaxe, évoquant, la voix fatiguée, mais toujours plein d’ardeur, une arrestation brutale et une grève de la faim. « Cependant, sa plus grande crainte est pour les palestiniens car il a bien conscience qu’être un européen a été un avantage dans cette situation » a indiqué le groupe dans un communiqué, tout en insistant sur la volonté d’Aziz de témoigner.

« Merci pour vos soutiens. Restons mobilisés pour la Palestine, aux côtés de ce peuple qui a tant souffert et qui malheureusement continue à souffrir » signe Le Silence des Mosquées , plus que jamais conforté dans son engagement pro-palestinien après cette épreuve.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

« Le candidat Montebourg choisit Sihem Habchi comme porte-parole : ni fait, ni à faire ! »

Strauss-Kahn/Banon : une affaire longtemps passée sous silence