in

Aziz du groupe « Le Silence des Mosquées » expulsé hier d’Israël

Son expulsion hier du territoire israélien, pieds et poings liés, fut à l’image de sa détention, sans ménagement et « compliquée » selon ses dires, Aziz, le chaînon manquant du groupe “Le Silence des Mosquées” depuis vendredi dernier, est enfin libre, au grand soulagement des siens et de ses fidèles compagnons musiciens.

C’est vers midi, qu’il a pu joindre, de l’avion, les autres membres du groupe pour les informer de sa relaxe, évoquant, la voix fatiguée, mais toujours plein d’ardeur, une arrestation brutale et une grève de la faim. « Cependant, sa plus grande crainte est pour les palestiniens car il a bien conscience qu’être un européen a été un avantage dans cette situation » a indiqué le groupe dans un communiqué, tout en insistant sur la volonté d’Aziz de témoigner.

« Merci pour vos soutiens. Restons mobilisés pour la Palestine, aux côtés de ce peuple qui a tant souffert et qui malheureusement continue à souffrir » signe Le Silence des Mosquées , plus que jamais conforté dans son engagement pro-palestinien après cette épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Le candidat Montebourg choisit Sihem Habchi comme porte-parole : ni fait, ni à faire ! »

Strauss-Kahn/Banon : une affaire longtemps passée sous silence