in

Angelina Jolie a partagé le ftour avec des réfugiés syriens en Turquie

Elle tient certainement là l’un de ses plus beaux rôles, à mille lieues de l’univers factice et glamour d’Hollywood, Angelina Jolie a troqué, samedi 20 juin et à l’occasion du Ramadan, ses robes tout en strass et paillettes pour sa tenue plus sobre d’ambassadrice de bonne volonté pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), dans le cadre de sa visite d’un camp de réfugiés syriens en Turquie.

Sous bonne escorte onusienne, la star américaine a été convoyée le vendredi soir vers l’hôtel Hilton où elle a passé la nuit, avant de se rendre, le lendemain, vers la province de Mardin où, en compagnie de Antonio Guterres, le haut-commissaire aux réfugiés, elle a partagé le ftour des réfugiés syriens et irakiens sur le sol turc.

L’actrice n’en était pas à sa première escale en Turquie, puisqu’en 2011, elle s’était déjà frottée à l'effroyable réalité du terrain en découvrant le camp Altinozu, où près de 1700 Syriens avaient trouvé asile. "Les gens dans ce camp ont fui, craignant pour leur vie, ils m’ont dit qu'ils étaient désemparés quant à la sécurité des proches en Syrie", déclarait alors. A l'époque, il y avait près de 10.000 personnes vivant dans quatre camps gérés par la Turquie et le Croissant-Rouge turc. Un an plus tard, en 2012, Angelina Jolie revenait pour sillonner cette fois-ci les provinces du sud de Gaziantep et Kilis, où elle alla de nouveau à la rencontre des réfugiés syriens, saluant les efforts de la Turquie en matière d’hébergement de ces populations en détresse et déracinées.

C’est loin des tapis rouges du show business, mais sous les crépitements des flashes et devant les objectifs des caméras pour une noble cause qu’Angelina Jolie, très crédible dans son personnage d’ambassadrice humanitaire, a fait une apparition ultra-médiatisée en Turquie, où elle a croisé la route du président Tayyip Erdogan, également présent à Mardin pour célébrer la Journée mondiale des réfugiés.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza: deux millions de Palestiniens jeûnent dans la plus grande pauvreté

Incroyable: Mehdi a été débarqué d’un avion, car des voyageurs se plaignaient de son odeur (vidéo)