in

Algérie : des marées humaines dans tout le pays contre le prolongement du mandat de Bouteflika

En ce quatrième vendredi de manifestations pacifiques contre les grandes manœuvres du clan Bouteflika, déployées tel un ultime artifice pour prolonger un mandat qui n’a que trop duré, ce sont de véritables marées humaines qui ont envahi les rues d’Alger et des grandes villes du pays.

Preuve, s’il en était encore besoin, que le vent de la protestation n’est pas prêt de retomber de l’autre côté de la méditerranée et que les grossiers stratagèmes politiciens pour se maintenir à tout prix au pouvoir ne leurrent plus personne.

Tour d’horizon en images de cette extraordinaire mobilisation citoyenne qui, loin de s’essouffler, ne cesse de s’amplifier, semaine après semaine.

Alger : la capitale noire de monde

Publicité

Parmi les milliers de manifestants, la présence de la soeur de Larbi Ben M’hidi, le héros de la révolution algérienne martyrisé et assassiné par l’impitoyable général Aussaresses, le bourreau de l’Algérie française, a été très remarquée.

شقيقة الشهيد الرمز العربي بن مهيدي تنزل للشارع ضد "تمديد العهدة الرابعة"

شقيقة الشهيد الرمز العربي بن مهيدي تنزل للشارع ضد "تمديد العهدة الرابعة"مصدر الفيديو: الطريق نيوز

Publicité

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

 

Larbi Ben M’Hidi, martyr de la guerre d’Indépendance

 

Sétif

Publicité

الآلاف في مسيرة حاشدة بسطيف رفضا للتمديد و التأجيل

الآلاف في مسيرة حاشدة بسطيف رفضا للتمديد و التأجيل#دزاير_نيوز #دزاير_تي_في

Publiée par Dzaïr TV sur Vendredi 15 mars 2019

Mostaganem

الآن من ولاية مستغانم

الآن من ولاية مستغانم

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

Oran

مسيرات حاشدة بولاية وهران..

مسيرات حاشدة بولاية وهران..شاهدوا:

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 15 mars 2019

Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le président en exercice était donc bien vivant en quittant Genève mais dans un état tel qu’il est probable qu’aucune caméra ne pourra plus jamais le filmer -ne serait-ce qu’à cause de l’assistance respiratoire-, d’où les fake vidéo avec Ibrahimi et les autres (anciennes vidéos tournées en 2017 bidouillées dans l’urgence).
    Récit détaillé de son retour:
    https://www.tdg.ch/le-matin-dimanche/accueil/Le-retour-de-Bouteflika-en-Algerie-minute-par-minute/story/28589613
    Ceux qui ont suivi le fil de l’info se jour là, comprendront aussi les préparatifs remarqués au cimetière El Alia, son entourage ne pouvait vu son état, qu’envisager une mort imminente.
    Quel destin… Bref, avant même les intérêts supérieurs du pays, un minimum de bon sens voudrait qu’on nous annonce via une lettre qui lui serait attribuée, sa décision de se retirer de la vie publique à l’achèvement de son mandat le 28 avril au plus tard, l’idéal étant plutôt une décision à effet immédiat.

  2. « ramené pas les femme et les enfants »
    C’est scandaleux de lire une chose pareille sur Oumma, le gus aurait tout aussi bien pu signer « casseur en chef ».
    Si c’est pour ça que vous sortez alors merci sans façons kattar kheirek restez chez vous et cassez tout dans votre propre bouiboui, pas plus l’Islam que l’Algérie n’ont besoin de votre « soutien »

  3. toutes les cité dimanche tout*s les musulman au trocadero, y a une marche, faites passé le message, ramené pas les femme et les enfants

  4. Il est significatif que des personnalités symboliques de la guerre de décolonisation s’affichent avec les manifestants comme s’il s’agissait de renouer avec une épopée confisquée.

    L’Algérie ne pourra reprendre la route vers la démocratie et la liberté qu’en expurgeant l’idéologie qui a abîmé l’héritage moral du combat pour l’indépendance. C’est en fait toute la façon dont le FLN a confisqué ce combat à son profit en éliminant ses adversaires qui est en train de passer à la moulinette.

    Dé-FLNisation de l’Algérie…Il y a de quoi faire…mais la bonne direction est prise.

    Et nul ne s’en plaindra…à condition que l’issue ne soit pas de rechuter dans une autre idéologie, islamiste celle-là…Les Algériens nous affirment qu’il n’ y a pas de risque, mais attendons de voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Macron très impopulaire chez les manifestants algériens

Nouvelle-Zélande : le terroriste avait un droit de port d’armes