in ,

Ahmed Musa, la star du football nigérian, adulé par les siens pour son engagement humanitaire

Parmi les icônes du football africain, le Nigérian Ahmed Musa, 26 ans, est au zénith de la gloire, et pas uniquement grâce à sa virtuosité, sa vitesse et son endurance exceptionnelles.

Alors que la CAN 2019 bat son plein au pays des pharaons, il faudrait bien plus qu’une simple défaite, aussi cuisante soit-elle, pour faire tomber de son piédestal le leader charismatique des Super Eagles. Et ce, même s’il cristallise les espoirs fébriles de ses concitoyens.

En effet, en l’espace de quelques années et à mesure que son engagement humanitaire s’est intensifié, après s’être imposé à lui comme une évidence, Ahmed Musa est devenu une source d’inspiration intarissable pour de nombreux jeunes musulmans, chez lui, mais aussi par-delà les frontières.

Le meilleur buteur nigérian de la Coupe du monde, qui joue actuellement sous les couleurs du club saoudien Al-Nassr Riyad, n’a pas oublié d’où il vient et le long chemin parcouru pour briller au firmament du sport roi.

Publicité

Celui qui, hier, fit ses premiers dribbles dans la rue, un vieux ballon au pied, n’a pas été emporté par le tourbillon de la célébrité, où l’argent coule à flot et aiguise la cupidité. Très attaché aux enseignements humanistes de l’islam et à la noblesse de ses valeurs, il en aurait fallu plus que le vent grisant de la vie facile pour le faire vaciller et le détourner du droit chemin.

Cité en exemple pour les nombreux projets caritatifs qu’il a mis en oeuvre en faveur des personnes les plus nécessiteuses de son pays, dont la création de la Fondation portant son nom est le point d’orgue, Ahmed Musa est aussi une star adulée par les jeunes nigérians défavorisés.

Celui-ci ne se contente pas de promouvoir l’éducation et la pratique du sport auprès d’eux. Pire encore, il répugne à l’idée de faire naître des espoirs irréalisables. Il les aide concrètement à acquérir des connaissances, leur donne les moyens d’apprendre et de s’adonner à la pratique sportive, leur insuffle le goût de l’effort et du dépassement de soi, et s’emploie activement à matérialiser les rêves qui leur paraissaient inatteignables. Un véritable ange gardien descendu du ciel !

Publicité

Parmi ses dernières actions caritatives marquantes, Ahmed Musa a fait libérer 40 prisonniers nigérians en payant toutes leurs dettes, et durant le mois béni de Ramadan, il a distribué avec la prodigalité qui le caractérise des vivres et des sacs de riz à Kano, la deuxième ville du pays.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Houston : deux chirurgiens musulmans ont pensé et conçu la première salle de prière de l’Hôpital Méthodiste

Paris: manifestation, dimanche 30 juin, contre la mensongère « Place de Jérusalem »