in

Affaire Cahuzac : quand le journaliste Jean-Michel Apathie « tweetait » à boulets rouges sur Mediapart

Il sera difficile au gouvernement, touché en plein cœur, de trouver un sujet de diversion pour circonscrire l’incendie Cahuzac, et même le voile, l’épouvantail républicain par excellence, aux prodigieux effets rassembleurs, peinera en pareille circonstance à faire illusion et à établir un puissant contre-feu. N’en déplaise à son grand pourfendeur, Manuel Valls

Alors que le parjure a perverti la parole publique, de Jérôme Cahuzac au sommet de l’Etat, et que la crédibilité et l’intégrité de la République irréprochable sont entachées, les langues ne cessent de se délier pour affirmer que François Hollande savait ce qu’il a nié, hier, dans sa courte allocution, avoir jamais su devant des millions de Français : la fraude honteuse de son ministre du Budget.

Il fut le grand rival de Jérôme Cahuzac dans la conquête de la Ville de Villeneuve-sur-Lot, l'ancien maire Michel Gonelle a déclaré sur I-télé avoir contacté l’Elysée, le 15 décembre, pour confirmer au Président l’authenticité de l’enregistrement audio dans lequel l’ex-ministre du Budget évoquait son compte en Suisse (voir vidéo ci-dessous).

Un enregistrement qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, dans les arcanes du pouvoir mais également parmi les confrères de Mediapart, peu soucieux de la manifestation de la vérité, car trop dérangeante pour être proclamée au grand jour.

Parmi ces éditorialistes qui se prétendent être de fins observateurs de la vie politique française, à l’aune de leur salaire mirobolant, Jean-Michel Apathie, qui sévit sur RTL et Canal plus, n’a pas brillé par une déontologie exemplaire, et c’est en s’aplatissant devant ceux qui nous gouvernent qu’il a tweeté à boulets rouges sur Mediapart. A la lecture de ses critiques assassines contre le site d'Edwy Plenel, qu’il dit « ne pas regretter », et de son éloge de Cahuzac, on se demande comment un tel journaliste peut encore se répandre sur les ondes et sur le petit écran sans remords, et quel crédit peuvent bien avoir ses analyses partisanes, biaisées et au final si calamiteuses ?

Interview de Michel Gonelle

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois Femen ont brûlé un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris

Valls épinglé par Pierre Ménès pour avoir souhaité la victoire du FC Barcelone sur le PSG