in

Abdelrahman Murphy, le nouveau visage de l’islam à Boston

Il est jeune, 27 ans, et incarne parfaitement la diversité américaine, tant culturelle que religieuse, ayant tiré le meilleur de ses racines irlandaises, du côté paternel, et égyptiennes, du côté maternel, Abdelrahman Murphy, ce conseiller en psychologie et chercheur en sciences islamiques, s’est imposé comme le nouveau directeur idéal de la jeunesse du Centre culturel islamique de Boston, à même de tendre la main et de bâtir des ponts.

En phase avec son époque, en prise directe avec le terrain, notamment en milieu carcéral où ses visites éducatives mensuelles sont très appréciées des jeunes détenus musulmans, et familiarisé avec la culture américaine dont il connaît les spécificités, les contrastes et les miroirs aux alouettes, Abdelrahman Murphy, ce pédagogue et médiateur dans l’âme, a remporté l’adhésion générale des hauts dignitaires de la Nouvelle-Angleterre, tous décelant en lui l’homme de dialogue et du renouveau tant recherché.

Prônant un « islam durable et pragmatique ancré dans la réalité de l’Amérique », mais en s’inspirant de l’attitude exemplaire du Prophète en toutes circonstances, ce nouveau visage de l’islam d’Outre-Atlantique, qui a grandi à Chicago, jouit d’une popularité grandissante auprès des adolescents de la capitale du Massachusetts, qui se bousculent pour assister à ses cours, écouter religieusement ses sermons et lui demander conseil. "On est tellement à l’aise quand on discute avec lui, il est très ouvert et accessible. Quand il donne ses cours devant plus de 100 personnes, on a tous l’impression qu’il s’adresse à chacun de nous personnellement", s’enthousiasme Yusra Mukhtar, 13 ans, un jeune garçon très investi au sein de la mosquée de Boston.

A la croisée des chemins, l’approche pédagogique d’Abdelrahman Murphy est un subtil alliage de créativité et d’enrichissement religieux, mêlant harmonieusement le sport, la culture et l’enseignement de la tradition prophétique afin d’être en adéquation avec les attentes de la jeune génération et favoriser d'autant mieux son développement sain de l’esprit et du corps. Une approche déjà largement éprouvée et plébiscitée qui insuffle le goût d’apprendre, aide à grandir et à s’élever spirituellement, et au final résonne profondément à un âge charnière où les personnalités se forgent.

"Son extraordinaire travail mené auprès de la jeunesse est une grande chance pour nous tous, car nous apprenons beaucoup de son programme novateur et de ses méthodes qui ont fait leurs preuves", a déclaré, élogieux, Yusufi Vali, le directeur exécutif de la mosquée de Boston.

Horrifié par l’effroyable triple homicide de Chapel Hill, Abdelrahman Murphy mettra tout particulièrement l’accent sur la propagation alarmante du sentiment anti-musulmans dans ses prochains cours et offices pour tenter d’apporter les solutions idoines, dans le cadre d’une stratégie de prévention luttant contre les maux et les préjudices de nos temps tourmentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calais : des migrants passés à tabac par des chauffeurs routiers (vidéo choc)

L’État islamique comme sous-produit de l’Occident