,

A la découverte des puits creusés par l’armée de djinns du Prophète Soulayman

Les trésors, ciselés dans la roche, que recèle le village de Laynah, au nord de l’Arabie saoudite, et qui en font l’un des hauts-lieux touristiques du royaume, remontent à des temps immémoriaux et sont entourés d’une célèbre légende.

Très prisée pour ses puits miraculeux datant du règne du Prophète Soulayman, le plus jeune fils du Prophète Dawoud, à qui Allah soumit les djinns et accorda le plus grand royaume jamais dirigé par un roi, Laynah est une ville historique importante dont les traces du lointain passé sont sculptées dans le sol rocheux.

Selon la légende, les 300 puits d’origine furent façonnés et modelés par l’armée de djinns du roi Soulayman en vue d’approvisionner en eau ses armées d’hommes.

Pour l’historien et chercheur Hamad al-Jasser qui se passionne depuis longtemps pour l’histoire captivante de cet endroit étonnant, défiant la rationalité et les techniques de construction d’un puits en raison de la nature rocheuse du sol, le roi Soulayman fit une halte à Laynah à son retour de Jérusalem, avant de se lancer à la conquête du Yémen.

Seuls 20 puits miraculeux sur les 300 qui furent creusés ont résisté à l’érosion du temps, miraculeusement.

 

4 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le destin tragique du jeune Abdulrahman bouleverse l’Egypte

La grande solitude de la dynastie hachémite