,

20 fois plus de chance d’être contrôlé quand on a la peau noir ou quand on a l’air maghrébin

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour

    Je trouve votre analyse intéressante. Elle contraste avec celles des médias dominants.
    Je suis curieux de connaître les autres cours.

    Cordialement

  2. Au royaume des hypocrites, ce gars est le roi.

    Après avoir attaqué de façon ridicule Houria Bouteldja à Ce soir où jamais (absence totale d’intégrité intellectuelle de sa part), le revoilà se faisant le dénonciateur du racisme structurel que dénonce justement le PIR.

    Monsieur nous avait dit quelque chose d’éclairant ce soir là: « le racisme c’est pas bien ».

    La sortie du siècle pour cet intellectuel qui monte.

    Le PIR a raison.

    Ceux qui vivent ce racisme et qui veulent le combattre n’ont pas le droit à la parole. La vérité doit venir des Thomas Guenolé de ce monde que le même système qui applique le contrôle au faciès met justement en place.

    Extrêmement préoccupant, heureusement que je suis loin de tout ça, c’est insupportable.

  3. En ce qui concerne l’université populaire, je trouve que c’est une bonne initiative; mais d’un autre côté je déconseillerais de filmer la police durant les contrôles car, en France, vous risquez de vous faire enmancher avec un baton « accidentellement ».

  4. Oh là là, vous lancez une série de polémiques avec vos conseils. Affirmer et faire valoir son droit face à des policiers, c’est tout sauf simple. Le droit de filmer, par exemple, est-il encore réaliste sous état d’urgence, quand tout policier se sent investi de mission anti-terroriste ?
    Au delà des contrôles au faciès, il y a les accusations de « rébellion », ou d’ « outrages ». Les policiers utilisent ces chefs d’inculpation pour retourner contre le citoyen ciblé la violence qu’ils exercent si souvent eux-mêmes, et pour compléter leur rémunération (via dommages et intérêts obtenus au tribunal).
    N’oubliez pas dans votre bibliographie le droit des gardés à vue et des mis en examen.

    • A mon avis, il serait intéressant de savoir combien de chances a un Asiatique de se faire contrôler. Histoire de se faire une idée de la délinquance au sein de cette communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *