Jeudi 18 December 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Benghazi : Qui a assassiné le général Younès, chef de l’armée rebelle ?

Benghazi : Qui a assassiné le général Younès, chef de l’armée rebelle ?
fr
http://oumma.com/sites/default/files/IMG/arton6746.jpg

Depuis l’assassinat du général Abdel Fatah Younès et deux de ses aides (deux colonels), le 28 juillet dernier, la suspicion règne au sein du Conseil national de transition (CNT) et entre les différents groupes rebelles. Les premiers visés sont les proches du général, soupçonnés par certains de faire partie d’une « cinquième colonne kadhafiste ». Les rumeurs les plus folles circulent à ce sujet dans Benghazi. « Younès était un agent double », entend-on, « il sabotait les efforts des rebelles ». D’autres affirment, au contraire (...)

Partagez :

Depuis l’assassinat du général Abdel Fatah Younès et deux de ses aides (deux colonels), le 28 juillet dernier, la suspicion règne au sein du Conseil national de transition (CNT) et entre les différents groupes rebelles. Les premiers visés sont les proches du général, soupçonnés par certains de faire partie d’une « cinquième colonne kadhafiste ». Les rumeurs les plus folles circulent à ce sujet dans Benghazi. « Younès était un agent double », entend-on, « il sabotait les efforts des rebelles ». D’autres affirment, au contraire, que le général a été assassiné par des agents kadhafistes infiltrés. D’autres encore disent que le meurtre est l’oeuvre d’« islamistes » se vengeant de tortures infligées lorsqu’il était ministre de l’Intérieur à Tripoli (1).

Des instructeurs de l’OTAN enlevés ?

Les circonstances de la mort de Younès demeurent mystérieuses. Il aurait été arrêté dans son quartier général à Brega pour « interrogatoire », puis abattu et peut-être torturé au cours de son transfert à Benghazi. Son corps et ceux de ses assistants ont été trouvés, en partie brûlés, dans la banlieue de Benghazi. Les déclarations contradictoires de Mustapha Abdeljelil ont accentué le malaise, d’autant qu’une méchante rumeur accuse ce dernier d’être le véritable commanditaire du meurtre. Le charisme du général lui faisait de l’ombre… dans la perspective de négociations avec le gouvernement libyen, le président du CNT se verrait diriger la Libye avec… Seif al-Islam Kadhafi (2) !

Pour calmer le jeu et de peur d’être la prochaine victime des tueurs, Abdeljalil a promis une enquête, mais la lenteur et le manque d’informations sur ses progrès exaspèrent la puissante tribu Al-Obeidi (400 000 personnes, majoritairement en Cyrénaïque) dont faisait partie le général. Ses membres demandent que justice soit faite – à Benghazi ou devant une cour internationale - ou jurent de venger sa mort eux-même. A titre d’avertissement, ils ont mitraillé l’immeuble où Abdeljalil avait tenu sa conférence de presse et auraient enlevé 15 instructeurs de l’OTAN, parmi lesquels des Français. Lors des obsèques d’Abdel Fateh Younès, un de ses fils, a crié à l’assistance médusée : « Nous voulons le retour de Mouammar. Nous voulons le retour du drapeau vert », en référence au drapeau de la Jamahiriya (3).


Des djihadistes dissidents

La Coalition du 17 février, regroupement de courants ayant participé au soulèvement de Benghazi, exige la démission ou le limogeage de trois membres du Conseil national de transition (CNT). Il s’agit de Ali al-Essaoui, responsable des relations internationales - reçu à plusieurs reprises à l’Elysée par Nicolas Sarkozy avec BHL - qui a paraphé une demande d’arrestation du général Younès, de Jalal al-Digheily, chargé de la Défense, et de Faouzi Aboukatif, son adjoint. Ils seraient, tous les deux, en fuite. En conséquence, des membres de la Coalition du 17 février réclament des explications sur les charges pesant sur le général Younès et la démission d’Al-Digheily.

L’annonce qu’Abdel Fatah Younès aurait été assassiné par la Katiba Youcef Shaker - ou al- Nida’a - une unité spéciale de la Brigade Obeida Ibn Jarrah (4), formée de djihadistes du Groupe islamique libyen de combat ou de la branche locale d’Al-Qaïda, confirme ce que radio Tripoli avait révélé dès la fin juillet, mais ne lève pas le voile sur les véritables commanditaires du meurtre. Selon le Financial Times (31/7/11), parallèlement à l’opération visant le général, deux prisons de Benghazi ont été attaquées et plusieurs djihadistes dissidents libérés. La principale force de sécurité rebelle, la Brigade des martyrs du 17 février, composée elle aussi de djihadistes du Groupe islamique libyen de combat, mène l’enquête…

Climat de méfiance et paranoïa

Abdel Fatah Younès a été remplacé par un membre de sa tribu : le général Mahmoud Sulayman al-Obeidi, ancien commandant de la garnison de Tobrouk de l’armée libyenne. Mais, le « général » Khalifa Hifter, présenté en mars dernier par le quotidien britannique Daily Mail comme une des « deux étoiles militaires de la révolution » (4), attend son heure. Ce militaire manipulé par la CIA, qui a dirigé une organisation du type « contra » appelée « Armée Nationale Libyenne » (5), estime que le poste lui revenait de droit. Ennemi déclaré de Younès, il n’est peut-être pas totalement étranger à son meurtre.

Pour la Fondation Jamestown, le climat de méfiance qui s’est instauré à Benghazi, la paranoïa, les querelles intestines et les purges à venir, pourraient conduire à l’effondrement du mouvement rebelle. L’interview accordée par Seif al-Islam Kadhafi au New York Times (3/8/11) va accentuer les divisions à Benghazi. Il a déclaré s’être entendu avec Ali al-Salabi qu’il présente comme le « vrai chef » des rebelles et le « guide spirituel » des djihadistes libyens pour former une alliance qui débarrasserait la Libye des libéraux et des pro-occidentaux ! Tout un programme…

France Irak Actualité

(1) Hunt for the "Fifth Column" Could be the Beginning of the End for Libya’s Rebels (Jamestown Foundation – 4/8/11)

http://www.unhcr.org/refworld/docid/4e3b9d8d2.html

(2) Rumeur reprise par Debka, site d’information et de désinformation israélien proche du Mossad

(3) Abdel Fatah Younis Assassinated By Rebels : Rebel Officer

http://www.huffingtonpost.com/2011/07/29/abdel-fatah-younis-assass_0_n_913634.html

(4) Daily Mail – 19/3/11

(5) Washington Post - 26/3/96

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Et dire que le sayanim Bhl continue son sale travail de propagande toute honte bue quand il suggère la guerre en Syrie !

Il est pas humain,il est diabolique !!!!

Dépourvue de conscience et sans état d’ âme Bernard henry levy doit être jugé par un tribunal international pour incitation à la guerre quand il participe ou a participé aux crimes contre l’humanité en Libye. De même que tous les agents dormants sionistes qui sévissent en Europe et dans le monde pour le compte de l’état voyou d’Israël,doivent être juger également.

A quand Nuremberg 2 ?

Le Général Younès a été tué par le Mossad ou la Cia ( kif kif en ce qui concerne ces deux entités,c’est signé)comme l’a été feu Rafik Hariri ou le commandant Massoud deux jours avant les attentats du 11 09 01.

Diviser,diviser c’est le prix à payer pour régner.

Et après ça vient pleurnicher dans les chaumières,relayés par les médias à la solde de l’infamie.

A lire l’ entretien de Jacob Cohen sur Mécanopolis : Jacob Cohen versus MOSSAD

X
0 points

N’en déplaise au "Botul" fantasque du sieur Levy ,l’entretien qu’à accorder M.Ahmadinejab à Euronews vaut le détour également.

X
0 points

Hélas, et il y a encore des personnes qui croient qu’Alqaida existe..Alqaida est une invention américano-sioniste pour éliminer des cibles bien choisies et terroriser le monde et en particulier le monde arabo-musulmans et ça marche..Le terrorisme made in USA est toujours en quête de nouvelles victimes...Ce meutre fait parti de ce terrorisme...L’Otan et les USA ne veulent surtout pas éliminer Kadafi mais détruire les infrastructures essentielles du pays pour affaiblir les lybiens afin que ces derniers reviennent à Kadafi ou au pire à un de ses semblables...Les assassinas ciblés en lYbie ne font que commencer...Bientôt la lybie va ressembler à l’Irak....Encore un pays déchiré et bientçot réduit à la misère, à qui la faute...toujours les mêmes OTAN USA EU..Les pauvres lybiens, je parle de la résistance qui croit encore à l’aide de l’Otan et des Etats Unis...Pauvre résistance qui au lieu de combattre q’un seul ennemi Kadafi, a invité à l’aide d’autres ennemis terroristes l’Otan et les Etats Unis pour ne pas dire les adeptes du sionisme et du grand israel..Quel gachis en coût de vie, quel gachis de l’humanité...Que Dieu aide les innocents lybiens à se débarrasser des vampires assoiffés de sand, de pouvoir et d’argent....

X
0 points

Oups, Rachid, pendant que je vous tiens : merci pour vos aimables paroles, sur un autre article.

Cordialement

X
0 points

la comunauté interntional protege kadafi et veut diviser la libye, les révélations récentes de la presse israelienne sur les origines juifs de kadafi, le soutien politique d’israel au régime libyen, et l’hypocrisie de l’occident dans ses déclarations anti-kadafi en sont un signe révélateur : sinon comment expliquer que sadam soutenu par tout un peuple et par des nations ait tombé dans une semaine alors que kadafi contesté par la majorité des libyens et des arabes est tjrs au pouvoir

X
0 points

L’otan est le premier responsable de la situation catastrophique en libye, c’est grace à lui que kadafi est tjrs au pouvoir, c’est lui qui a donné suffisamment de temps aux pro-kadafi pour miner les villes qu’ils contrôlent, c’est lui qui a bombardé des civils à tripoli et dans d’autres villes, c’est lui qui a bombardé les rebelles il y’a deux mois lorsqu’ils sont allé reprendre brega, c’est lui qui décide du mouvement des insurgés et de leur avancée, ses membres ont armés kadafi dans le passé et refusent d’armer le CNT aujourd’hui. D’autre part, il ne y’avait pas de guerre civile en libye au début de la révolte, la quazi-totalité du peuple libyen était contre kadafi, ce dernier se faisait même aider par des mercenaires africains faute de soldats libyens approuvant la répression de leur compatriotes, la communauté international a mis bcp de temps pour soutenir les insurgés ce qui a permis à kadafi et à ses hommes de renforcer leur lignes de défense, et l’otan a aidé kadafi à regagner de la popularité auprés de bcp de libyens qui refusent le bombardement des civiles par les avions de l’alliance

X
0 points

A Tariq
ce que vous dites prouve que l’on ne sait pas qui est qui.Savez vous que l’ancien drapeau Marocain avait une étoile de David
en son centre jusqu’au années 1900 et c’est le général Lyautey qui l’a fait remplacé par une étoile a cinq branches.
Cela est bien la preuve que des tribus juives ont toujours vécu avec les Musulmans.De nombreux Berbères pourraient découvrir leurs origines Juives et travailler pour le compte d’Israël.Les choses vont se compliquer et il sera difficile de savoir qui est qui et qui travaille pour qui.

X
0 points

momo,
Et aussi beaucoup de bédouins découvrir
leurs origines descendre des cinq célèbres "tributs juives d’Arabie" !

  •  Si seulement le Camelus pouvait voir sa propre bosse...
  • X
    0 points

    A Momo

    Les Juifs Magrébins ont des origines Berberes (Ex : Eric Zemmour, Zemmour signifie Olive en Kabyle etc) et non l’inverse.

    La totalité des habitants du Maghreb sont d’origine Berbére et la grande majorité a été arabisé.

    X
    0 points

    Oui, Kaddhafi est un dictateur monstrueux, responsable de la mort de milliers de gens (quasiment tous des musulmans soit dit en passant...). Il mérite de finir comme Saddam Hussein au bout d’une corde.

    Pour autant, les dirigeants "rebelles", dont beaucoup étaient il y a encore quelques mois des proches du régime de Tripoli, sont peu reluisants : corruption, violence, meutrtre, sectarisme tribal, chaos, on image sans peine dans quel état le pays va être conduit s’ils arrivent au pouvoir.

    De toute façon, qu’attendre d’autre d’un CNT ayant l’OTAN, Sarkozy, Cameron, Netanyahou, Obama et Bernard Henri-Lévy comme plus chauds soutiens ?

    X
    0 points

    Momo a dit :
    A Tariq ce que vous dites prouve que l’on ne sait pas qui est qui.Savez vous que l’ancien drapeau Marocain avait une étoile de David en son centre jusqu’au années 1900 et c’est le général Lyautey qui l’a fait remplacé par une étoile a cinq branches. Cela est bien la preuve que des tribus juives ont toujours vécu avec les Musulmans.

    Cela prouve surtout que le maroc est dirigé par des sionistes et par le mossad israelien depuis trés longtemps. et aujourdhui il y’a effectivement au maroc des associations Amazigh d’amitié avec israel et ce sont eux peut être qui ont imposé la langue Amazigh à tout les marocains par la nouvelle constitution. pauvre peuple analphabète du maroc ....

    X
    0 points

    @Tariq

    Donc si je comprends bien reconnaître reconnaitre l’identité Amazigh c’est être sioniste ?

    Je suis Berbère, mais je voue au sionisme un mépris royale.

    Salam

    X
    0 points

    Euh, Tariq, vous ne pensez pas que la reconnaissance de la langue Amazigh au Maroc ait un tant soit peu avoir avec la proportion de Berbérophones ?????

    X
    0 points

    Pendant ce temps, le boucher de Damas massacre, torture, terrorise, encercle, bombarde, pille, humilie, détruit, fait violer des innocents.

    L’Occident s’en fiche, il est vrai que les victimes sont des musulmans, arabes en plus. Voire peut être même pratiquants, c’est dire...

    Enfin, nous aussi, soeurs et frères musulmans, nous ne faisons pas grand chose pour cela. Pourquoi pas ne pas se mobiliser, aider ces victimes ? Oumma.com pourrait-il lancer une initiative en ce sens ? Ce serait bienvenu !

    Salam

    X
    0 points

    Hayat a dit :
    Euh, Tariq, vous ne pensez pas que la reconnaissance de la langue Amazigh au Maroc ait un tant soit peu avoir avec la proportion de Berbérophones ?????

    La majorité des marocains sont arabophones et non Berbérophones (parlent dialecte marocain) et la majorité des berberes aussi sont arabophones et communiquent normalement avec le reste de la société, donc imposer la langue Amazigh à l’ensemble du peuple marocain n’a aucun sens si ce n’est diviser pour mieux regner

    X
    0 points

    @ Tariq

    Cela prouve surtout que le maroc est dirigé par des sionistes et par le mossad israelien depuis trés longtemps. et aujourdhui il y’a effectivement au maroc des associations Amazigh d’amitié avec israel et ce sont eux peut être qui ont imposé la langue Amazigh à tout les marocains par la nouvelle constitution. pauvre peuple analphabète du maroc ...

    Ce n’est pas très sympa de nous obliger à lire de tels messages.

    Parfois, parce que mal orientés, nos mots dépassent nos pensées et par surenchère, la mauvaise foi se transforme en obscénité.

    C’est dommage.

    X
    0 points

    La proportion de Berbérophones au Maroc est évaluée selon les sources, entre 30% et 50% de la population selon les sources.

    Pour le reste, il semble évident qu’il ne sert à rien de polémiquer avec vous.

    X
    0 points

    Euh pardon, selon les sources, la soif doit me fait bégayer..