in

Zemmour voit rouge devant les Bleus !

Oui, bien sûr, nous aurions tant aimé magnifier les Bleus en nouveaux dieux du stade, nous aurions tant souhaité nous enthousiasmer pour la promotion Laurent Blanc et vibrer devant la magie de ses dribbles en cet Euro 2012, sans même rêver de victoire ! 

Bien sûr encore, nous aurions préféré ne pas voir la verte pelouse finir en morne plaine, désertée par le génie du ballon rond français et envahie par des considérations extra-sportives ! Mais nous aurions aussi tellement espéré que les vautours d’hier aient la dignité de ne pas exhumer la tragi-comédie footballistique d’Afrique du Sud, pour se livrer à leur jeu favori : donner des leçons de morale, fustiger, et même bouter hors du terrain, à défaut du sol national, la jeune garde du football hexagonal :  "Messieurs, allez-vous en ! Ôtez ce maillot qui n'a pas de sens pour vous, oubliez-nous comme on vous oubliera",s'est exclamé Zemmour, le charognard nostalgique qui s'autorise même à recomposer  l'équipe de France.

En ce lundi matin qui déchantait, il faut avouer que le silence du polémiste acerbe de RTL en aurait étonné plus d’un. Très prévisible, Zemmour n’a pas manqué une aussi belle occasion de répandre son fiel et d’éreinter cette nouvelle génération du onze tricolore, jugée indigne du maillot national, et certains plus que d’autres, à n’en pas douter… Peu importe, si une grande équipe, c’est comme la démocratie, ça ne se construit pas en un jour !

De piques assassines en jugements à l’emporte-pièce, on a perçu la jubilation sardonique de celui qui n'a de cesse de célébrer l’échec de la France multiculturelle « Black, blanc, beur » et de trinquer à la faillite de l’intégration. Il ne manque plus que la diatribe du Cassandre Finkielkraut pour nous prédire le chaos social, et nous aurons là un bien mauvais remake du Mondial 2010, les vilains mots de « caïds et de gang » en moins, mais la lecture ethniciste et religieuse de l’Euro bel et bien en filigrane…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alain Juppé, «Le meilleur d’entre nous». Vraiment ?

L’Islam, première religion en Russie en 2050