in

Victoire pour l’abattage rituel : Musulmans et Juifs sont en droit d’abattre les animaux sans étourdissement préalable

Victoire pour l’abattage rituel !
L’OABA (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs), association animaliste en lutte contre l’abattage rituel vient d’être déboutée par le Conseil d’Etat (1).
Musulmans et Juifs sont en droit d’abattre les animaux sans étourdissement préalable
Le 18 septembre 2019, la demande de l’OABA pour interdire l’abattage rituel a été examinée par le Conseil d’Etat.
L’OABA justifie ce recours par le refus du ministre de l’Agriculture de se soumettre à ses recommandations, à savoir « de pratiquer un étourdissement réversible avant l’égorgement si la technique est disponible ou, à défaut, de soulager l’animal juste après le geste d’égorgement ».
L’association demandait donc que soit imposé, aux rites musulmans et juifs, l’étourdissement des bovins. Le Conseil d’Etat déboute l’OABA en précisant que «la réglementation nationale sur l’abattage rituel qui n’impose pas l’étourdissement préalable des animaux ne méconnaît ni le droit européen ni l’interdiction d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques. »
La vigilance s’impose
Ce n’est pas la première fois que l’OABA se fait débouter par le Conseil d’Etat (voir dossier de presse). Les desseins de l’OABA restent préoccupants pour l’avenir de l’abattage rituel, puisque cette association oeuvre très activement depuis des années, publiquement et plus discrètement auprès notamment des députés, dans des actions de lobbying régulières, pour l’interdiction pure et simple de tout abattage rituel sans étourdissement. Elle ne s’arrêtera donc pas là ; la vigilance reste de mise.

Halal en danger
Collectif œuvrant pour la défense du bien-être animal à la lumière des principes et éthique islamiques

(1) CE 4 oct. 2019, req. n° 423647
 
Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

17 octobre 1961 : nuit sanglante à Paris

Grande victoire: José Luis Moragues, figure mythique du Mouvement BDS France a été relaxé