in

Victoire pour l’abattage rituel : Musulmans et Juifs sont en droit d’abattre les animaux sans étourdissement préalable

Victoire pour l’abattage rituel !

L’OABA (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs), association animaliste en lutte contre l’abattage rituel vient d’être déboutée par le Conseil d’Etat (1).

Musulmans et Juifs sont en droit d’abattre les animaux sans étourdissement préalable

Le 18 septembre 2019, la demande de l’OABA pour interdire l’abattage rituel a été examinée par le Conseil d’Etat.

Publicité

L’OABA justifie ce recours par le refus du ministre de l’Agriculture de se soumettre à ses recommandations, à savoir « de pratiquer un étourdissement réversible avant l’égorgement si la technique est disponible ou, à défaut, de soulager l’animal juste après le geste d’égorgement ».

L’association demandait donc que soit imposé, aux rites musulmans et juifs, l’étourdissement des bovins. Le Conseil d’Etat déboute l’OABA en précisant que «la réglementation nationale sur l’abattage rituel qui n’impose pas l’étourdissement préalable des animaux ne méconnaît ni le droit européen ni l’interdiction d’exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques. »

La vigilance s’impose

Ce n’est pas la première fois que l’OABA se fait débouter par le Conseil d’Etat (voir dossier de presse). Les desseins de l’OABA restent préoccupants pour l’avenir de l’abattage rituel, puisque cette association oeuvre très activement depuis des années, publiquement et plus discrètement auprès notamment des députés, dans des actions de lobbying régulières, pour l’interdiction pure et simple de tout abattage rituel sans étourdissement. Elle ne s’arrêtera donc pas là ; la vigilance reste de mise.

Publicité

Halal en danger

Collectif œuvrant pour la défense du bien-être animal à la lumière des principes et éthique islamiques

(1) CE 4 oct. 2019, req. n° 423647

 

Publicité

Publicité

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Réponse à Croissant de Lune

    Ce serait bien de laisser à M. Le PEN la paternité très méprisante du terme “Droit-de-l’hommiste”…
    Votre discours sur “droit, force et faiblesse” n’est pas très convaicant aux yeux de l’Histoire…
    Je vos renvoie à Martin Luther King, Gandhi ou Mandéla…

  2. J’ai eu la chance de faire des études de droit…
    Et j’ai suivi des cours de “théolologies comparées” à la Faculté de Strabourg…
    (Je ne prétends surtout pas être un savant théologien… 🙂
    Mais je pose la question à mes amis musulmans qui eux aussi auraient une double-formation…
    Le Droit français (et européen) reconnaissent les animaux comme “des êtres doués de sensibilité et titulaires de droits”…
    Par ailleurs, l’abattage rituel est-il un dogme pour les musulmans ? Comme la virginté de Marie pour les croyants catholiques…Ou le célibat des prêtres qui n’est pas un dogme, ou semble-t-il, susceptible d’évoluer…?
    Ou simplement, un rajout ultérieur à la Parole du Prophète (Comme le voile d’ailleurs…)
    Il ne faut pas se le cacher, il y a deux “systèmes” qui se contredisent…
    Pour moi, mais je me trompe peut-être, l’abattage rituel ne fait pas partie des pilliers de l’Islam… Le partage de sa propre richesse, avec les pauvres m’apparaît infiniment plus important…

  3. Contrairement aux croyants, j’aime bien les animaux. Mais si ça fait plaisir à Dieu de les faire souffrir….
    Ceci dit, c’est le propre des religions que de se perdre dans le détail clivant.

    • Le Crif est une institution immorale, ethnocentrique, fermée, arrogante, et il ne faut donc pas le singer. Le musulman doit faire avancer une société vers la lumière, toute la société, et donc unifier autour du combat pour la justice, toutes les formes de justice, libertés civiques, liberté de culte, justice sociale, progrès social, anticolonialisme, etc tous ceux qui sont opprimés et tous ceux qui sont libres d’esprit. C’est plutôt l’exemple du mouvement pour les droits civiques aux USA (Malcolm X, Luther King, Angela Davies, Leonard Peltier, Mumia Abu Jamal, etc.) ou les mouvements anticolonialistes français qui devraient servir d’exemple aux musulmans des pays occidentaux.

  4. Heureusement qu’il y a des juifs en France sinon le halal serait interdit, comme le foulard.
    Même si le sionisme a divisé les deux communautés, les religions les ont réunies autour de l’abattage rituel ! C’est déjà une bonne chose.

    • Salam Chérif, exactement. Je me souviens qu’en 2012, peu de temps après les élections présidentielles, Sarkozi et Fillon se sont cru obligés de réagir à Marine Le Penn qui tempêtait et faisait semblant de s’indigner qu’il y ait en région Parisienne que des abatoires dits hallal, par un projet d’étiquetage et traçabilité de la viande dite hallal notamment dans les grandes surfaces, où justement ne se fournissent pas les consommateurs de viande hallal, rien n’étant plus simple que de rajouter le matin avant l’ouverture de la viande classique au stoc hallal s’il en manque en quantité un jour ou l’autre. Eh bien, on s’est agité, moi je trouvais qu’après tout l’étiquetage n’était pas injuste, mais, bon, ça causait et ça causait et le projet de loi allait être soumis au votte, Nicolas Sarkozi y était prêt pour sa réélection. C’était sans compter sur les institutions Juives, il a suffi d’un coup de menton du consistoire je crois pour que l’affaire soit pliée en un seul jour. Voilà ce qui démontre pour la énième fois que la force est source de droit, pas de liberté sans force, on va voire si un droit de l’hommiste ose alléguer que le droit existe dans la faiblesse. Donc il y a de l’espoir pour le libre port du voile court en lieu public par les passantes. Oui, parce qu’il faudrait quand-même pas mal de circonlocutions pour défendre le seul voile court et autoriser la kipa. Demandons l’avis de Zarathoustra après tout, il est assez expert en ces choses, il imagine tellement d’arguments,…

      Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

17 octobre 1961 : nuit sanglante à Paris

Grande victoire: José Luis Moragues, figure mythique du Mouvement BDS France a été relaxé