in

Vers un état d’urgence permanent ?

Débat dans l'émission Là-bas si j'y suis.

 Deux mois après, le bilan de l’état d’urgence est à peu près nul. Non seulement les libertés sont menacées mais la sécurité n’est pas mieux assurée. Pourtant le gouvernement s’apprête à prolonger « le temps qu’il faudra ». Vers un état d’urgence permanent ? Des voix s’élèvent et s’organisent, un Conseil d’urgence citoyenne se constitue, des associations dénoncent l’islamophobie.

– Sophie WAHNICH, historienne, directrice de recherche au CNRS, initiatrice du Conseil d’urgence citoyenne

Publicité

– Laurence BLISSON, juge d’application des peines, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature.

 -Anthony CAILLÉ, secrétaire général de la CGT-Police

-Sihem ZINE, membre de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI)

Publicité

– Gérard TCHOLAKIAN, avocat, membre du Syndicat des Avocats de France  

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Emmanuel

Publicité

Combattre la radicalisation par l’humour: “La Reine est maintenant forcée par les musulmans à porter le Hijab “

L’adolescence arrêtée : le développement interrompu des mineurs palestiniens en prison