in

Mennel Ibtissem répond en paroles et en musique à ses détracteurs sur TMC

Comme elle l’avait promis à ses fans, Mennel Ibtissem leur a réservé hier soir une belle surprise en réapparaissant sur le petit écran, trois mois après en avoir été éloignée, désireuse de répondre à ses détracteurs et à la virulence de leurs attaques, en paroles et en musique…

Invitée de Yann Barthès dans son émission « Quotidien », la jeune chanteuse, qui avait immédiatement conquis le jury de The Voice et s’était brutalement attirée les foudres de l’opinion publique, rattrapée par des tweets postés en 2016, au lendemain des attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, qui signèrent la fin de son aventure artistique, a tenu à s’expliquer.

Alors que le vacarme ambiant s’est tu et que l’épithète « d’islamiste » dont elle fut affublée a démontré sa profonde ineptie, et plus encore, l’animosité rageuse de ceux qui hurlèrent avec les loups sur les plateaux de télévision et les réseaux sociaux, la voix de Mennel Ibtissem peut enfin s’élever pour reconnaître l’authenticité de ses messages et déplorer leur mauvaise interprétation, lourde de conséquences.

« Pour moi la polémique, elle était erronée, elle était fausse parce que c’était pas moi, c’était une fausse image. Je ne me reconnaissais même pas quand j’entendais parler de moi, je me disais “mais de qui on parle”? », s’est-elle défendue, renchérissant : « Les posts étaient exacts mais l’interprétation était erronée, c’était un amalgame et en fait on m’a prêté de mauvaises intentions ».

Et de poursuivre : « Il faut comprendre que je suis citoyenne française et qu’on a eu autant le coeur brisé que tous les Français. Ce qu’il faut savoir c’est que nous on est Niçois, ma maman est niçoise et on a également une pompe funèbre, donc on a été impliqués dans les démarches funéraires… ».

« C’était un malentendu et bien au contraire, j’ai un coeur extrêmement sensible à tout ce qu’il se passe en France », a encore insisté Mennel Ibtissem, en espérant que ses propos auront une forte résonance auprès du public, sans être parasités par les mauvaises ondes de la controverse aux relents islamophobes.

Sa meilleure réponse face au concert de critiques assassines, la plus limpide et harmonieuse, c’est sans nul doute celle qu’elle a composée et qu’elle entonne dans son tout nouveau single « Je pars mais je t’aime ». La musique adoucira-t-elle les mœurs dans ce cas précis ? L’avenir le dira.

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. la belle ibtissem (ce ne doit pas etre l’authentique)allez prendre des cours de français a moins que cette langue ne vous indispose car vous semblez tres raciste;;sofiane vous avez une bonne analyse;les jeunes écrivent tout et n’importe quoi sur les reseaux sociaux et cela va briser plus d’une carriere:

  2. Le problème de cette artiste est une erreur de jeunesse.
    Tout adolescent a par rébellion ds parents, du système, de son pays, pu dire ou faire des choses répréhensible voir honteuse, fait sous le coup de la fougue adolescente. en plus cette mode tenace de la théorie du complot a un bon public ado.
    Sauf qu’aujourd’hui à l’heure de la starification instantanée la multiplication des réseaux sociaux comme moyen de communication devient vite préjudiciable et irréversible mettant fin à une carrière aussi vite qu’elle est venue.
    Dommage pour elle, ce qu’elle représente en tant que femme musulmane contemporaine et dommage pour son talent.

  3. Revenez sur terre ! Une chanteuse nie le terrorisme islamique ( Mennel) et s’indigne que les Français ne la comprennent pas …. Pauvre femme … Il n’y a pas de racisme pour cette chanteuse … Elle peut s’estimer heureuse de ne pas être poursuivie par la justice pour apologie du terrorisme….
    Concernant le jeune femme décédé rien à voir avec Mennel !
    Travaillant comme pompier‚ je sais que les personnes du SAMu ne sont pas racistes elles ont sous estimé ( à tord et les conséquences sont désastreuses …) l’état de santé de la jeune femme . Ce que l’on peut reprocher à l’opératrice c’est son manque d’humanité et sa désinvolture … Après elle a demandé à la victime de prendre contact avec SOS médecin … Pour rappelle la victime se plaignait de maux de ventre et de fièvre en pleine période de gastro ( décembre)… Il est facile de critiquer un acteur du secours quand on connaît la fin de l’histoire ( qui est une tragédie pour cette jeune maman) … Je ne vois pas de racisme dans ce drame. Si MMe Dupont s’était plein de maux de ventre et de fièvre l’opératrice aurait également demandé de prendre contact avec SOS médecin !
    Pour finir chacun d’entre nous doit être un acteur de sa sécurité et au lieu d’accabler l’opératrice du SAMU ne devrions nous pas nous questionner pourquoi personne n’a conduit cette pauvre femme à l’hôpital ( famille – voisins – amis )…. Car cette jeune femme n’a pas fait une crise cardiaque foudroyante …. Son état de santé à du se dégrader sur plusieurs jour….

    • oui vous avez surement raison, sur la dégradation de son état.
      cela pose question, et il est possible que nous ne sachions pas tout sur ce sujet.
      Néanmoins, cela ne dédouane en rien le comportement insupportable de l’opératrice, hélas!
      cordialement

    • Vous avez mis le doigt sur un sujet sensible dont personne ne parle !!! Une enfant…pas de compagnon ? Les frères grandes figures du rap. ..qui ont bûcher leurs discourt pour nous culpabiliser. .ou étaient il ? Les parents ect…
      C’est la première pensée que j’ai eu pour cette famille absente près de Naomie. Vous n’avez pas honte dere’dresse comme seul émissaire la standardiste. .que’elle est votre responsabilité dans cette affaire pour vous pavaner en public ? Attendez vous une compensation quelconque en échange de cette interview chez BFMTV ?

  4. Mennel Ibtissem n’y retourne pas reste à l’ombre ,si on vous faire apparaître à la télé c’est pour faire vendre du papier est vous utilisé comme produit de consommation pour une mode musulmane ,je vous donne un bon conseil Ibtissem éloigné vous de ces gens là il ne vous t’apporteront rien de bon dans votre vie ,mais au contraire un mal qui vous fera souffrir .

    Aucune inquiétude c’est dans notre tombe que nous allons nous réveiller .
    La réalité elle va venir rapidement .

  5. Toute cette affaire défie l’entendement; une fille se proclame musulmane et porte le voile, symbole si j’ai bien tout suivi, de la modestie et donc de la discrétion. Or, elle vient sur une chaîne racoleuse, à une heure de forte audience pour promouvoir un album de chansons???, parce-qu’elle a un message super profond à faire passer au monde?. Je ricane vraiment

    • Manitou,cheyenne,et tous les peaux rouges amérindiens….Pour des peuples qui ont subi le joug de la colonisation je trouve que vous vous la ramenez un peu trop

    • Mais qui êtes-vous ?? Pour qui vous prenez
      Et vous ? J’ose espérer que vous ne vous “proclamez pas musulman” (pour reprendre vos mots) pour avoir ce genre de discours et de jugements.
      Et non le hijab n’est pas un symbole de modestie et de discrétion, nombreux sont les contre-exemples ! Si seulement ces pseudo “qualités” reposaient que sur un tissu…
      Allons au delà des apparences et des à priori afin de dresser un avis construit et objectif !
      Et oui ! Elle porte un turban et apparemment elle serait musulmane et elle vient sur une chaîne à une heure de grande écoute pour faire la promotion d’un album. N’est-ce pas ce que la plupart des artistes/futurs artistes font ?
      Donc continuez à “ricaner”, non pas à cause d’elle mais plutôt face à vos bêtises

  6. Ayez une pensée pour Naomi Musenga, encore plus cruellement discriminée. Le racisme ordinaire dont a été victime Mennel Ibtissem a coûté la vie à Naomi Musenga.

    • quelle preuve avez-vous que le terrible cas de madame Musenga soit lié au racisme ?
      car des appels avec un opérateur du SAMU se comportant mal, c’est assez commun en fin de compte.

    • C’est vrai que ce qui est arrivée à Naomi est horrible et inhumain mais je pense pas que c’était raciste car les opératrices qui ont répondu au tel ne savaient pas qu’elle était noir.
      Dure dure comme histoire quand même 😪

      • Peut-être n’avez-vous pas entendu le début de l’enregistrement, quand l’opératrice des pompiers et celle du SAMU parlent du nom de Naomi Musenga. C’est un nom africain, elles le savent très bien, et elles se moquent d’elle. Un médecin, Baptiste Beaulieu, qui combat le racisme, le sexisme et l’homophobie dans le milieu médical, a parlé de “racisme institutionnel” à propos de cette affaire. Beaucoup d’autres y ont reconnu ce qu’on appelle le “syndrome méditerranéen” : des soignants ne prennent pas au sérieux les malades d’origine africaine ou nord-africaine, suspectés d’exagérer leurs symptômes. Maintenant on parle de cette affaire aussi aux États-Unis, et les gens qui sont habitués à ce genre d’affaire y reconnaissent aussitôt une dimension raciste. Ici particulièrement inhumaine, puisque la vie d’une personne est considérée comme rien, ainsi que la suite de l’histoire le prouve : corps laissé à pourrir dans l’hôpital, pas d’information donnée à la famille, etc.

        • pour avoir moi-même travaillé au SAMU, je vous garantis que ce genre de comportements se retrouve souvent, indépendamment de la consonance du patronyme de l’appelant ou du patient, à la fois chez certains médecins comme chez certains permanenciers. et de ce que j’en ai compris, c’était surtout parce que ces gens-là ne voulaient être dérangés (quand t’es sur Facebook, tu vois…) ou parce qu’ils sont devenus aigris, qu’ils ont une vie personnelle médiocre, qu’ils haïssent leur métier et qu’ils en viennent à traiter autrui comme de la bouse de vache (soyons polis) comme pour se sentir un peu mieux.

          croyez-moi, j’y ai travaillé.

          mais j’avoue que je n’ai pas eu vent de cet enregistrement en lequel elles se seraient moqué de l’appelante.

          • Ecoutez l’enregistrement, et vous constaterez par vous-même que c’est insoutenable ! Le contraste entre la voix de l’opératrice, froide, coupante, détachée et la voix de Naomi Musenga qui est celle en effet d’une femme en détresse absolue, et mourante, est terrifiant. Comment cette opératrice expérimentée (près de 10 ans d’expérience) a-t-elle pu croire une seule seconde que Naomi simulait ? A entendre l’enregistrement, c’est impossible ! Le visage d’une personne peut dissimuler une émotion, la contrefaire, mais pas sa voix. Après tout, cette opératrice n’était pas obligée de travailler au standard du SAMU, ce qui suppose une certaine éthique personnelle, et si elle ne supportait plus le stress et l’engagement qu’implique ce type de poste, elle n’avait qu’à en changer, et aller sur les plateformes de marketing téléphonique vendre des forfaits internet ou des doubles-vitrages !!!

    • Que Dieu accorde sa miséricorde à Naomi et allège le deuil de ses proches.

      Tous coupables!
      Les hommes politiques qui divisent au lieu de rassembler.
      Les média qui prêchent par incompétence ou par arrière pensée partisane.
      Les responsables qui appliquent à la lettre des règles inhumaines au lieu de les récuser
      Les peuples écartelés ,annihilés,qui aiment et détestent au grès du matraquage médiatique.
      Sommes nous devenus fou pour qu’on dédaigne une sœur mourante ?
      Combien de personnes sensées ne se sont pas posées la question sur les pièces d’identités semées le long des parcours terroristes?Cette réflexion me rend-elle comploteuse?
      L’état va-t-en guerre dans moult régions du globe pour “instaurer” la démokhratie. N’est-ce pas un oxymore?
      Quand je vois mon pays vendre la mort à la coupe à l’arabie saoudite pour lui permettre “d’instaurer la démokhratie dans le pays souverain qu’est le Yémen,je me dis que Mennel est bien l’arbre qui cache la foret.
      Les mensonges sur la Libye ,l’Irak ! Pas de crime de parjure? Pas de condamnation?
      Si les rôles étaient inversés,aurai-je accepté que la Palestine devienne un golem?
      Les promesses n’engagent que ceux qui les croient? Vraiment?
      “Je pense donc je suis”disait Descartes.Devons nous accepter d’exister qu’à travers la consommation?
      On nous rabâche les oreilles à longueur d’ondes sur la violence des grévistes mécontents.La violence des entreprises largement bénéficiaires et leur cohorte d’actionnaires avides et cupides ne constitue pas le summum de la violence et de la sauvagerie?
      La raison est-elle devenue une notion préhistorique et désuète pour clouer au pilori un visage d’ange et à la voix de cristal?Le parangon de l’Islam doit-il être édenté,inculte et patelin?
      Coluche disait;”Il ne faut pas dire la vérité à la TV, trop de monde regarde”.Il avait tout compris ce grand homme.

    • @reyes
      puisque vous semblez faire preuve de compassion à l’égard des femmes victimes de discrimination et d’injustice,il y a un combat qui ne va pas manquer de vous mobiliser:
      celui de cette femme algérienne, condamnée à mort pour avoir tué son violeur !
      il semble qu’elle aurait bien besoin de soutien, pour échapper au triste sort qui lui est promis.
      qu’en pensez vous ?
      cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le chemin vers Dieu

L’Egypte s’émerveille devant une jeune cavalière, experte dans l’art du dressage