in

Val-de-Marne : le surveillant d’un collège mis à pied pour avoir appelé à “foutre le feu aux mosquées”

Nul besoin de gratter sous le vernis de respectabilité dont se parent Marine Le Pen et l’extrême droite française qui ne dit pas son nom, pour découvrir la fureur islamophobe qui anime son électorat de base… Elle éclate d’elle-même au grand jour, dans toute son horreur !

Au collège Jeanne-d’Arc de Saint-Maur, dans le Val-de-Marne, un surveillant, fraîchement recruté, ne s’est pas embarrassé de porter le masque trompeur de l’honorabilité frontiste. Il l’a carrément envoyé valser sur sa page Facebook, sans rien dissimuler de ses noirs desseins, à l’effarement de ses élèves de 5ème qui ont été les premiers à s’en émouvoir.

Ce fervent partisan du Rassemblement National, dont l’autoritarisme ne laissait rien présager de bon, appelait en effet à « foutre le feu aux mosquées » pour « rendre service à tout le monde ».

Autant dire qu’aujourd’hui, ce qui rend vraiment service à tout le monde, c’est sa mise à pied disciplinaire immédiate ! Et ce qui procurerait un immense soulagement général, c’est sans conteste son licenciement rondement mené et pour faute grave… et son signalement auprès des forces de sécurité.

Publicité

Après avoir été prévenu par un élève et vérifié ses dires, le principal du collège a rapidement sévi : il a suspendu, mardi dernier, le dangereux semeur de troubles, et “terroriste en puissance”, qui s’était infiltré dans les salles de classe, avant de le convoquer pour un entretien vendredi prochain.

Face au vif émoi que ses messages islamophobes ignominieux et ses incitations réitérées à commettre l’irréparable ont suscité, le chef d’établissement scolaire s’est voulu rassurant. Dans un récent courrier adressé aux parents d’élèves, il a réaffirmé sa ferme volonté de « ne pas laisser évoluer dans notre établissement une personne qui se trouve aux antipodes de nos valeurs et de ce que nous voulons offrir aux jeunes que vous nous confiez ».

Parmi ces parents scandalisés, qui frémissent encore à l’idée qu’un loup redoutable était entré dans la bergerie, Lucille a confié sur France Bleu le choc que cette révélation lui a causé : « Je viens d’une famille qui a vécu des choses terribles pendant la guerre, je ne peux pas imaginer que mon enfant soit en contact avec une personne qui a envie de brûler des mosquées et qui considère que ça rend service à tout le monde ».

Un bas les masques d’autant plus effrayant que le surveillant, adepte du Rassemblement National et furieusement islamophobe, n’avançait même pas masqué…

Publicité

Publicité

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Assalamou ‘alaïkoum,

    Moi, ça me gêne qu’on continue de considérer facebook comme un média et certains autres réseaux d’usage assez personnel, j’ai tendance à assimiler ces supports à la simple conversation de rue. Oui, puisque par exemple, il est licite de faire connaissance éventuellement avec son futur époux ou épouse à travers ces supports dans un contexte où il faut bien le reconnaître, la conversation directe et immédiate est rare, trop rare. Et c’est licite dit-on parce que ça revient à connaître quelqu’un par conversation, on ne regardera éventuellement qu’au contenu, mais au fond ça ne change rien envers ce qui prévalait avant. Donc, si facebook et autres supports ressemblent à la conversation en public, on doit les traiter comme tel. Je ne suis pas sûr qu’il soit droit de surveiller à ce point facebook, ça reviendrait à surveiller la parole dans les rues et places, pareille surveillance est abusive et probablement pas canonique.

    Le seul point est que cet employé d’école, un surveillant, est relativement et très relativement dépositaire d’autorité et un peu d’influence. S’il n’était pas surveillant scolaire, qu’en dirait-on de son bavardage? Qu’il apelle à violence? Oui, et nous entendons tous les jours semblables paroles d’appel à violence, voire des promotion de guerre et de meurtre massif. Si nous entendons quelqu’un dire sur la place publique qu’il serait bon de tuer les Arabes etc, voudrait-on pour cela que cette personne séjourne en prison? Et ça arrive assez souvent en état d’hébriété et beaucoup d’autres choses se disent.

    Je ne suis pas sûr qu’il y ait du bien à soutenir cette tendance vers la surveillance de toute parole, voire de toute pensée, tendance de plus en plus lourde derrière laquelle se profile hélas un totalitarisme Occidentaliste et largement anti-Musulman. Ne souffrons-nous pas nous-mêmes déjà de la diabolisation et démonisation de nos paroles anti-Sionistes? Ne sommes-nous pas sommés de parler et penser comme tout le monde et finalement comme le prétendu libre-penseur Zarathustra? Car attention, il ne faut pas s’y tromper, en atteignant à peine un peu la parole fâchiste, on atteindra beaucoup plus notre parole à nous, pâtée d’allouette d’un côté pour faire passer le gros pâtée de cheval de l’autre.

    Vous voyez bien d’ailleurs le peu de remous que produisent ces messages du surveillant scolaire, on imagine juste un peu quelle levée de bouclier médiatique et politique fut advenue si un Musulman eut tenu semblables messages et équivalents, au mieux il dormirait en prison, n’est-ce pas, et ça peut être pire.

    Je doute que le bien des Musulmans et de la Nation Islamique soit de soutenir ce glissement vers un totalitarisme qui ne nous protègera certainement pas, parce que nous ne sommes pas du bon côté de la puissance. Dès maintenant, je ne vous conseilles pas de prononcer à haute voix qu’Allah est grand en lieu public, rien que de très ordinaire, et pourtant, et pourtant.

    Croissant de lune.

    • Le problème n’est pas de dire qu’il y a un tout puissant.

      Les évangélistes par exemple le font, c’est chiant, mais ils tendent des livres ou des brochures… rien d’autres…

      C’est une histoire de tendance du moment…

      Vous dites des choses vrais, même si c’est encore et toujours mélangé à un discours de victimisation et c’est bien dommage.

      • @ Vishnu, s’agissant des évangélistes, auriez-vous du sable dans les yeux? Allez, les chrétiens Sionistes Américains très puissants et faiteurs de guerre, représentés aux plus hauts niveaux de la gouvernance Américaine et dont l’influence ne cesse de croître. Et en supposant même que vous fassiez une exception sur le violentisme qui selon vous et selon beaucoup de gens est permis aux gouvernements, violence légale nous dit-on, supposons cela. Alors cuid de l’Armée du Seigneur? Elle a beaucoup sévi en Afrique, en Ouganda où elle est née, elle a fait cent mille victimes, informations prises en écoutant un programme de France-Culture. Or, elle a essaimé hors de l’Ouganda vers les pays voisins, j’ignore à combien de victimes on évalue son bilan total. Bilan total en supposant que ce groupe armé se soit totalement éteint, il recrutait et le vait des armées d’enfants très dangereuses par enlèvements et renvoyait souvent les enfantsdûment endoctrinés et transformés dans leurs villages pour qu’ils y tuent leurs proches, leurs parents et familles. Oui, moi ça m’étonne en effet que ce groupe armé sanguinaire n’ait pas autant suscité les indignations médiatiques en comparaison du groupe Boco-El-Haram, Africain également, qui a opéré en régions proches et pour l’instant n’a pas autant tué. Apparemment, l’Armée du Seigneur a diminué ou disparu et son dirigent principal capturé et jugé en 2009, peut-être au moment où apparaissait l’autre groupe armé que j’ai cité, je ne crois pas que les deux groupes se soient afrontés, voilà pour vos chers évangélistes, très très très pacifistes dirait-on. Bon, et ils tiennent de grands gouvernements, alors flûte, cessez votre hypocrisie, ces blablablas ne prennent pas avec moi, renseignez-vous avant de parler.

        Croissant de lune.

    • Zarathoustra

      Et toi le petit sayan, a part cracher ta haine sur les musulmans, tu as quoi dans ta cervelle de moineau ????
      Quand tu critiquera ton état fantoche tueur d’enfants, tu pourras la ramener

      • @citoyen. Un peu lassant cette répétition d’anathème. Sauf pour vous qui n’avez rien à dire et n’êtes là que pour servir votre soupe « anti sioniste ». Vos seules variations portent sur le pseudo. Sans doute la difficulté sous un seul à assumer la vacuité de votre esprit.

  2. @zaratoustra

    Toujours cette anathème de l’antisémitisme en guise d’argumentation ultime, qui ne veut finalement plus rien dire mais témoigne d’une nouvelle police de la pensée. Quand on confond les discours et les actes, voilà ce qui arrive : le confusionnisme. Comparer le RN au terrorisme qui tue ou encore attribuer le terrorisme juifiste à l’Occident signe un dévoiement de la pensée. On attend de les voir condamner l’étant fantoche qui continue de tuer des enfants palestiniens .
    c’est bien plus grave que les discours de Marine Le Pen. Mais rien n’arrivera …

  3. Toujours cette anathème de l’islamophobie en guise d’argumentation ultime, qui ne veut finalement plus rien dire mais témoigne d’une nouvelle police de la pensée. Quand on confond les discours et les actes, voilà ce qui arrive : le confusionnisme. Comparer le RN au terrorisme qui tue ou encore attribuer le jihadisme à l’Occident signe un dévoiement de la pensée. On attend de les voir condamner Nick Conrad qui appelle à tuer les blancs et à brûler la France. C’est bien plus grave que les discours de Marine Le Pen. Mais rien n’arrivera …

  4. Oumma.com semble être devenu un lieu de prédilection pour les islamophobes déguisés sous la couette de la douce liberté d’expression et je m’en réjouis car cela prouve que les musulmans ne sont pas sectaires.
    Zarathoustra par son commentaire résume parfaitement la contradiction d’une partie de la société française par sa
    quasi absence de condamnation du terroriste apparenté RN et l’execution sommaire de l’islamisme et l’islamophobie dont selon lui l’islamisme se nourrit!!!
    On arrive presque à penser ou à comprendre que les coupables et les victimes ne font qu’un.
    Leroy quant à lui semble presque faire preuve de sympathie pour ce surveillant suintant la haine du sarrazin en le comparant à un terroriste français d’origine arabe pour minimiser les propos réprehensibles et codamnables du surveillant!

  5. Encore des abrutis à l’esprit dégénéré qui soutiennent un autre abruti.Quand est- ce qu’ils comprendront que la religion musulmane est la deuxième religion de France et fait partie intégrante du paysage et de l’environnement de la France.Brûler les lieux de culte ne fera que renforcer ce culte.L’amalgame avec ”le terrorisme jihadiste”relève de la mauvaise foi insigne d’autant que ce terrorisme est l’oeuvre des Etats et de l’occident terroristes qui vont massacrer des peuples innocents dans des pays plus faibles pour piller leurs ressources.Malheureusement les analphabètes politiques ne comprendront pas cela!!!

  6. On recrute n’importe qui comme surveillant dans les collèges. Celui qui a fait exploser une bombe à Lyon il y a 2 semaines étaient ainsi un clandestin algérien qui avait été lui aussi surveillant. Bilan, une dizaine de blessés.

    • Votre logique et ce raisonnement sont bien illustrés dans le film d’Astérix :” …. il es bon ce poisson! non!il n’est pas bon ce poisson!!!!…” et hop! la “guerre” commence…
      L’un ne justifie pas l’autre et l’un n’exclu pas l’autre!

  7. On est typiquement dans le cadre délictuel ‘d’une incitation à commettre un crime”. Autant que je sache, c’est passible de prison. A noter: “Jeanne d’Arc”, c’est un nom d’école privé catholique?

  8. Quel imbécile ! Mais une fois encore on le voit la France n’est pas islamophobe : les élèves, les parents et le chef d’établissement ont immédiatement réagi. L’islamisme et l’islamophobie se nourrissent malheureusement l’un de l’autre. Et le terrorisme jihadiste ici et ailleurs n’a pas fini de pourrir l’ambiance malheureusement. Sans compter le communautarisme qui mine les quartiers. Vivement qu’on mette fin à tout ça !

    • comment peut marier le mot jihad avec le mot terroriste,
      Est ce qu’on a fait entrer le mot jihad dans le dictionnaire Larousse et qui a donner sa définition.

      En Orient, seuls les chrétiens portent le nom jihad, aucun musulman ne porte ce nom,
      Pourquoi à votre avis?

      • Parce que le Jihad, c’est “l’effort” de guerre pour les terroristes.

        Le Jihad a d’autres signification pour certains, d’autres efforts.

        Concernant les Chrétiens [d’Orient], ils avaient la loi du Talion avant, mais cela a été transformé par “tend l’autre joue” du coup, d’où leur vient ce nom?

        • Pour les chrétiens, je ne sais pas, peut être que vous avez raison.

          Pour les musulmans :
          Qui dit guerre dit forcement Jihad, la réciproque n’est pas toujours vraie.

          c’est le sens du Coran, le croyant n’attend aucun sauveur, il est constamment en jihad,
          Contre soi même, reconnaître ses erreurs, ne pas être ingrat,

          Moralité le mot jihad en islam veut dire que :
          “L’ennemi de l’homme est en lui”.

      • @water water
        Comment peut-on etre aussi péremptoire? Qui vous a dit que le prénom Jihad n’etait pas porté par les musulmans mais par des chrétiens d’Orient?
        Cela n’est plus autorisé en France depuis 2017, ce qui donne un apercu de la paranoïa ambiante, mais toujours en pratique dans le reste du monde.
        Vous pourriez vous instruire et éviter de dire des conneries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Finale coupe d’Algérie: des joueurs refusent de serrer la main du ministre des Sports

Révolution citoyenne: le plus court chemin est-il le droit chemin ?