in

USA : une américaine voilée insultée et frappée par un automobiliste sur un parking

Victime de son apparence et ayant pour seul tort de s’être garée un peu trop près d’un illustre inconnu qui a vu rouge en apercevant sa silhouette voilée au volant, une américaine d’un certain âge se souviendra longtemps de sa confrontation brutale avec le racisme ordinaire, sous les traits d’un Dupont Lajoie d’Outre-Atlantique qui a cédé à ses pulsions sans remords et en feignant l’amnésie.

Dans le rôle de l’agresseur islamophobe qui, comme par enchantement, a effacé de sa mémoire les faits répréhensibles qui lui sont reprochés, l’imposant Stuart Manning peine à convaincre la police de l’Oklahoma de son innocence, d’autant plus qu’un vigile, présent ce jour-là sur le parking, est un témoin oculaire très gênant qui réduit à néant sa ligne de défense.

Intimidations et insultes racistes du style « Salope de musulmane, va te faire… toi et ceux de ta race… » entre autres noms d’oiseaux, dégradation du véhicule de l'infortunée Sheryl Siddiqui à l’aide d’un couteau et atteinte à l’intégrité physique de cette cliente malheureuse d’une sandwicherie qui a été frappée à la tête sous un flot d’injures, tel est l’acte odieux dont s’est rendu coupable un américain moyen apparemment sans histoire, mais qui cachait bien son jeu…

Devant les forces de l’ordre, Stuart Manning, la lâcheté personnifiée, est un amnésique peu crédible qui s’enferre dans ses dénégations et son alibi de la boisson, alors que se dresse face à lui, et avec une grande dignité, sa victime de confession musulmane et de mère chrétienne, qui a déclaré sobrement à la télévision américaine : "Ce genre d’énergumènes n'a pas d'état d'âme. Ils passent à l’acte parce qu’ils ont décidé, dans leur tête, que telle ou telle personne est musulmane selon leurs propres critères. Non seulement les musulmans ne sont pas en sécurité, mais personne ne l’est".

La puissante organisation américano-islamique CAIR, saisie de l’affaire, attend une réponse de la  justice contre ce “crime de haine” qui a inauguré l’année de manière fracassante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des assurances-vie « charia compatible» font leur entrée en France

L’année 2014 dans le monde arabe entre espoirs de changement et risques de somalisation