in

Une patrouille militaire tunisienne, cible d’un bombardement libyen

Dans le viseur d’une attaque surprise fomentée par des Libyens, une patrouille militaire tunisienne a dû battre en retraite sur son propre sol, interrompant brutalement la mission qu’elle effectuait sur les frontières tunisiennes au niveau de Ben Guerdane.

Selon Radio Tataouine, la patrouille militaire creusait un fossé pour contrecarrer les opérations de contrebande, lorsqu’elle a été la cible d’un bombardement à coups d’obus de mortier HAWN.  Des témoins de l’assaut libyen ont affirmé que la patrouille a été contrainte au repli. La même source a indiqué que le bulldozer militaire a été récupéré ce matin après que les libyens l’ait subtilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des footballeuses françaises voilées discriminées par un arbitre

Human Rights Watch condamne les exactions des rebelles syriens