in

Une grande exposition dédiée au Prophète inaugurée à Médine

Elue capitale culturelle islamique en 2013, Medine était un phare rayonnant, vendredi, alors que son gouverneur, le Prince Faisal bin Salman, très entouré, foulait le tapis rouge pour couper le ruban inaugural de la grande exposition dédiée au Prophète (saws).

L’effervescence des moments solennels régnait autour du Prince, accueilli en grande pompe par Fahd Al-Samary, le Secrétaire général de la Fondation du Roi pour la recherche et archives (Darah), par le maire de Médine, Khaled bin Abdul Qader Tahir, ainsi que par Sheikh Saleh Al-Maghamesi, secrétaire général de l'opération et imam à la mosquée de Quba, qui l’attendaient devant le haut lieu d’une exposition exceptionnelle, située à proximité de la deuxième mosquée la plus sainte de l’Islam, la mosquée Al-Masjid Al-Nabawi.

Après avoir ouvert officiellement les festivités, le Prince Faisal a été le premier visiteur illustre de l'exposition, cheminant à travers ses différents pavillons dans lesquels 150 panneaux illustrent la vie et l’épopée de Muhammad, mais aussi sa généalogie, sa mission suprême, l’Hégire, ses hauts faits d’armes face à ses ennemis, et a pu contempler des tableaux à la gloire de son infinie sagesse, de sa grandeur d’âme et de ses extraordinaires qualités et ressources morales.

Parmi les nombreux temps forts de l'événement, la découverte de la Mosquée du Prophète et de plusieurs documentaires sur des aspects clés de son parcours ont transporté le Prince Faisal aux origines de l’islam, sur les traces d'un être d'exception, si magnifiquement décrit par Lamartine : "Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mahomet ?". Existe-t-il plus belle citation à mettre en exergue pour retracer l'histoire unique, foisonnante et homérique du Saint Homme de l'Islam ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remarquable discours d’un député australien sur la Palestine

Le Pape François, un bâtisseur de ponts, notamment avec l’islam