in

Une Egyptienne, victime du harcèlement de rue, flanque une raclée à son agresseur

En Egypte, le fléau du harcèlement sexuel de rue, cette « 11ème plaie » nationale, n’épargne aucune femme, l’écrasante majorité des Egyptiennes (99,3% d’entre elles), voilées et non voilées, affirmant avoir subi, au moins une fois dans leur vie, sa forme la plus courante (les mains baladeuses) par des harceleurs à l’affût, qui les ont poursuivies de leurs assiduités au vu et au su de tous, en plein jour.

Rien ne semble pouvoir enrayer cette violence ordinaire qui frappe le sexe dit faible, d’autant plus que l’omerta qui l’entoure n’a d’égal que le déshonneur qui l’entache, hormis en cette fin d’année 2017, dans le gouvernorat de Qena, où une citoyenne ordinaire, revêtue d’un hijab bleu et d’une abaya noire, s’est muée en héroïne du jour en donnant du fil à retordre à son agresseur.

C’est peu dire que la courageuse Rania F. ne s’est pas laissée faire et a impressionné son monde… Elle a carrément flanqué une sacrée rouste à son assaillant, que l’on imagine déconfit devant une telle adversité insoupçonnée !

Prises sur le vif, les images de l’incident, montrant la farouche résistance opposée par une mère de famille refusant d’être cantonnée dans le rôle de l’éternelle victime, et appelant les passants à l’aide pour arrêter son harceleur, ont mis les réseaux sociaux en effervescence. Nombre d’internautes des deux sexes ont salué sa témérité et son extraordinaire combativité.

Une combativité qui n’a jamais faibli, même sous les menaces proférées contre elle pour qu’elle retire sa plainte, et l’a poussée à poursuivre en justice son agresseur, Islam Sh., car il n’était pas question que son crime reste impuni. Bien en a pris Rania F. puisque ce dernier, reconnu coupable de harcèlement sexuel dans l’espace public, a été condamné à trois ans de prison.

A l’annonce du verdict du tribunal, qualifié « d’historique » par des centaines d’activistes égyptiennes luttant pour la défense des droits des femmes, les réseaux sociaux se sont à nouveau emballés. Les commentaires enthousiastes, insistant sur l’importance de résister par tous les moyens à la propagation du fléau du harcèlement de rue, l’ayant emporté sur les critiques cinglantes à caractère sexiste.

A l’heure où la parole des femmes, victimes d’abus sexuels de tous ordres, se libère partout dans le monde, en Egypte, en plus du silence qui se brise autour d’un sujet tabou, c’est une énergie salvatrice qui est en train de libérer les femmes de la honte et de la peur.

24 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Hélas, cet incident illustre la triste réalité du monde musulman. Alors que l’Islam est présenté comme une “prévention” contre la débauche, que le voile est encouragé pour “protéger” la vertu des femmes, la réalité est que tout ce discours n’est qu’hypocrisie et mensonge.

    Comme partout ailleurs, beaucoup d’hommes musulmans sont des obsédés sexuels, frustrés et violents, ayant très peu de respect pour la femme dont ils considèrent le corps comme un objet qu’on peut s’approprier. Le voile Islamique n’est pas explicitement prescrit dans le Coran, et sûrement pas dans sa forme qu’on voit aujourd’hui, mais la majorité des musulmans sont convaincus qu’il est indispensable pour afficher une soi-disant “pudeur” et pour soi-disant “protéger la femme” … Tout ça n’est que mensonge et hypocrisie.

    Que Dieu me protège de toute cette ignorance.

    • dieu demande a la femme de rabattre sur sa poitrine son grand voile, les religions chretienne et juive commandent à la femme de se couvrir la tête, la vierge marie porte un voile dans toutes ses représentantations. Pour un pervers qu’une femme soit voilée ou pas ca changera pas mais le voile preserve des regards des hommes exemple : sur la poitrine des femmes si on compare un décolleté et un voile lequel aura le plus de regards ? Je parle en ma propre expérience. Islam demande à l’homme de rester chaste et de baisser le regard, si cet homme est musulman mais qui ne fait pas ce que lui demande l’islam ca veut pas dire que le message de l’islam est hypocrisie et mensonge mais que l’homme ne met pas en pratiqie sa religion. Il ne faut pas reprocher a une religion les péchés de l’homme surtout si elle les condamne.

  2. Mais qu’es-ce qu’ils foutent ces egyptiens mais ma parole j’alucine ils auraient du lui donner un raclé a cet enfoiré ma parole. Ma soeur tu es plus courageuse qu’eux

  3. 1. Caméra cachée ? L’attitude finalement modérée du harceleur sent un peu le coup de pub, mais sûr qu’on est avec toi, Rania F.
    2. Trois ans de prison, c’est exceptionnel, extraordinaire, et… cher payé. Il paye pour les autres ou quoi ? Trois semaines (déjà pas drôle du tout) et une session sur le harcèlement, ça devrait le faire. Au moins l’effet dissuasif de sa peine à lui en fera réfléchir d’autres.

  4. quand on sait que ceux qui sont accusés de viol et pour lesquels il y a eu des plaintes , sont ovationnés à l’assemblée dans un pays évolué,je pense que ce n’est pas demain que l’ensemble de ce fléau sera endigué !!
    ah oui je me rappelle aussi à l’assemblée, quand une députée a été sifflée car portant une robe,que dire alors d’une personne lambda!!
    je pense alors aux amendes qui étaient envisagées pour les harceleurs de rue,est ce qu’on les appliquera à ceux d’en haut ?

  5. “ce dernier, reconnu coupable de harcèlement sexuel dans l’espace public, a été condamné à trois ans de prison”

    C’est hypocrite de donner une telle peine de façon ponctuelle alors que le harcèlement est répandu dans tout le monde arabe.
    Il l’est aussi dans nos banlieues, rassurez-vous :

    http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/09/30/harcelement-sexuel-un-documentaire-coup-de-poing

    Il n’y a pas que l’accès facile à la pornographie qui joue un rôle et amène à un mépris des femmes. D’autres influences culturelles s’installent chez nous, centrées autour du pouvoir de l’homme, et de son désir.

  6. c’est quoi 3 ans rien du tout,il aurait du prendre 10 ans et 200 coups de fouet est-ce qu’il ferait la meme chose a sa mere,aucune education,1 femme cela se respecte ce n’est pas du bétail,meme si ce dernier il faut le respecter aussi

  7. Il y a une morale que ce jeune ne peut pas franchir, la femme lui tape dessus et il ne fait rien, parce qu’il sait qu’il a tort , et s’il lève son bras, cela va peut être lui coûter la vie.
    Il n’a pas d’autres solutions pour sortir d’une situation que lui même a créé.

    Le général Sissi veut transformer l’Egypte en un deuxième Iran. Les femmes égyptiennes refusent catégoriquement , alors il les fera fléchir par le harcèlement.

  8. Nos sociétés sont sexistes.
    Celles situées autour de la Méditerranée le sont particulièrement dont la France.
    Ce sexisme se manifeste par du harcèlement de rue, cela va du crétin qui fait passer dans son regard le plus de grivoiserie possible ou qui lâche de grasses plaisanterie du haut d’un échafaudage, aux frotteurs des métros, aux mains baladeuses, et bien sûr au pire les attentats à la pudeur et aux viols.
    En France il a fallu beaucoup de temps pour que les plaintes des victimes passent le cap de la main courante pour enregistrement d’une plainte avec enquête.
    Les viols sont encore trop fréquemment correctionnalisés alors qu’ils devraient passer aux assisses.
    Bref une évolution sociale en profondeur est nécessaire et il faudrait beaucoup plus de Rania F ….
    Une société actuelle ne peut se priver et mépriser 50% de ses membres sans courir le risque de péricliter vers le sous-développement.

    • “il faudrait beaucoup plus de Rania F”
      Encore un bel exemple de sexisme. Vous ignorez tout de la situation des femmes agressées par des hommes. Ce n’est pas parce que celle-ci, cette fois, a pu se défendre – très bien, tant mieux – que c’est généralement possible. Généralement, c’est impossible. Des femmes qui flanquent des gifles ou des coups de sac à leurs agresseurs, il y en a toujours eu, il y a toujours eu même pour chaque femme des occasions où elle a pu se défendre ainsi. Ensuite comme il y avait des témoins et même une caméra, celle-ci a pu porter plainte et voir son agresseur condamné – ça ressemble à de la propagande mais passons. Mais la plupart du temps tout cela est impossible. Que chacun se défende, ce n’est pas la solution. Si c’était la solution, il n’y aurait plus de problème depuis longtemps. Ce raisonnement aggrave au contraire la situation.
      Remplacez sexiste par raciste et dites : nos sociétés sont racistes, il faut donc que les gens de couleur se défendent. C’EST UN RAISONNEMENT INFECT. C’est à la société de garantir que le droit soit appliqué pour tous. Il n’y a pas de fatalité, il n’y a pas à dire nos sociétés sont sexistes, ou racistes, c’est ainsi. NON. Ni le racisme ni le sexisme ne sont des normes. J’ai quatre fils, aucun n’est raciste ni sexiste. C’est une question d’éducation.
      On ne peut pas non plus parler de courage dans le fait de se défendre. Dans une situation d’agression, on réagit rarement selon sa volonté. Il arrive qu’on soit tétanisé. Ce n’est pas une question de courage, qu’on se défende ou qu’on soit incapable de se défendre cela se passe bien souvent malgré nous. Le courage, c’est autre chose. Le courage est quelque chose de conscient. Et je connais des jeunes femmes très courageuses, qui répliquent vigoureusement quand elles sont agressées, mais cela ne les met pas du tout à l’abri, c’est sans fin.

      • Mon commentaire est bien sûr incomplet et donc insuffisant …. on n’écrit pas des bouquins avec 50 nuances dans les commentaires de sites.
        3 petites notes à propos du votre
        1-Vous dîtes à propos de cette nouvelle : “ça ressemble à de la propagande mais passons”
        A mon tour de ne pas accepter cette réflexion destinée apparemment à “casser” l’action de cette femme …
        Votre commentaire peut sembler destiné à défendre la cause des .sexistes ou peut apparaître comme tel.
        Cela voudrait dire qu’elle se promenait suivi d’une personne pour filmer , un peu comme un pêcheur promène son appât dans l’eau.
        Mais s’il n’y a pas de poisson le pêcheur est bredouille.
        S’il n’y avait pas de harceleur Rania F et son “cameraman” ou sa “cameraman” auraient été bredouilles !
        Ou bien il y a en Égypte tellement de harceleurs en permanence dans une rue qu’il suffit à une femme de se promener seule dans la rue quelques minutes et boum elle “pêche” un harceleur.
        2-Vous dîtes : “J’ai quatre fils, aucun n’est raciste ni sexiste. C’est une question d’éducation.”
        Je n’ai jamais dit que dans les pays méditerranéens tous les hommes étaient sexistes, mais dans ceux-ci traditionnellement pour faire “plus mâle que mâle” il est de bon ton, trop souvent (j’ai dit “trop souvent”) de l’être devant les copains. En caméra cachée vous auriez peut être (je dis peut être) des surprises !
        3-je n’ai pas dit que les femmes pouvaient se défendre seules. Il me semble avoir évoqué l’accueil que les autorités policières et juridiques se doivent de faire. Enquêtes plutôt que mains courantes, Assisses plutôt que Correctionnelle
        Bref il me semble que l’on ne s’est pas compris !

  9. C’est avec ce raisonnement selon lequel il faut se défendre soi-même contre les violents que le lobby des armes est si puissant aux États-Unis, où chacun est prêt à s’entretuer au nom de l’autodéfense, et où ont eu lieu, depuis le début de cette année, une fusillade tous les trois jours dans des écoles. Faut-il dire aux enseignants et aux enfants de porter une arme aussi, ou faut-il mettre fin à la loi du plus fort ?
    Si des voyous prenaient l’habitude d’agresser dans les rues les messieurs âgés, montrerait-on à ces messieurs des vidéos où l’un d’eux a pu se défendre, comme pour les rendre responsables des agressions qu’ils subiraient ? Non, dans ce cas, la police et la justice fonctionnent, si bien que les voyous ont intégré qu’ils ne pouvaient pas impunément s’attaquer aux gens à tout bout de champ dans la rue. Il n’y a pas de raison de changer de point de vue quand les agressés sont des femmes.

    • En Égypte le pouvoir est tellement corrompus que mosquée éducation justice et police sont dans l’incapacité de gérer ces problèmes sérieusement.

  10. Elle est aussi grande et costaude que lui, ça aide. Même quand on est un homme, si on est plus menu que l’agresseur, ou seul contre plusieurs agresseurs, il est quasiment impossible de s’en sortir. C’est bien de se défendre, mais ça ne peut pas être une solution suffisante. Ce n’est pas aux agressés de devenir violents, c’est aux agresseurs de cesser leurs violences. Ce sont eux les responsables et les coupables, pas les agressé.e.s. Aux agresseurs de cesser d’agresser : pour cela police et justice doivent être efficaces (c’est rarement le cas) et les parents doivent élever leurs enfants d’abord en les respectant, sans violence (car les enfants habitués à voir les problèmes “réglés” par la violence vont reproduire un comportement violent), en leur donnant donc l’exemple de relations interpersonnelles sans violence et respectueuses ; ensuite en accompagnant ce bon exemple de discours prônant également le respect de l’autre.

  11. Comme quoi même le voile n’empêche pas une femme d’être agressée. La preuve que c’est les hommes qu’il faut éduquer au respect des femmes (voilées ou non) et au respect en général.
    En tout cas, bravo madame!

      • On n’eduque pas spirituellement ! Ça ne veut rien dire, la faille c’est plutôt un manque évident d’ouverture d’esprit et d’éducation tout court, l’Égypte d’autrefois etait meilleur sur tout les plans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Halal: un véritable business!

LCP : la journaliste, qui a porté plainte contre Frédéric Haziza pour “agression sexuelle”, a démissionné