in

Une Américaine condamnée à 53 ans de prison pour l’attaque d’une mosquée

Emily Claire Hari, 50 ans, qui était auparavant connue sous le nom de Michael Hari et a récemment annoncé être transgenre, avait été déclarée coupable de l’attaque contre le centre musulman de Bloomington, dans le Minnesota, à l’issue d’un procès en décembre 2020. Un juge fédéral l’a condamnée lundi à 53 ans de prison après avoir entendu les témoignages de musulmans qui se sont dits toujours traumatisés par l’explosion survenue lors des prières du matin. «Hari a cherché à terroriser toute une communauté religieuse, la peine retenue montre clairement que de tels actes de haine ne seront pas tolérés», a déclaré la ministre adjointe de la Justice Lisa Monaco dans un communiqué.

Le Figaro

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Soulager en France elles seraient sortie des la fin du jugement.
    Il y a du bien en Amérique car l’as bas au moins le plafond de verre peut-être être dépassé.
    Au States un mexicain peut devenir quelqu’un mais en France un arabe ne décollera jamais
    C’est le système français qui veut cela pas d’arabe dans les grandes boîtes du cac 40 et non plus dirigeant de grande entreprises.
    Un bougnoule pour eux fait des métiers dur comme Mâcon ou ferrailleur mais ne peut pas faire autre chose.
    Cette raclure de Jules Ferry l’a dit .
    Nous allons les rééduquer par les valeurs de la chrétienté.
    Nous allons leur donner une âme et des sentiments pour qu’ils soient digne de vivre parmis nous.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Al Andalus, l’Espagne musulmane vue du ciel (Arte)

« Islamo-diversion, un quinquennat de casse sociale », le livre événement de Hocine Kerzazi