in ,

Un incendie criminel ravage la mosquée de Rambouillet. Darmanin s’en émeut…

Insondable hypocrisie des hautes sphères… Au lendemain de l’incendie criminel qui a réduit en cendres la structure provisoire qui, depuis 2009, abritait les fidèles de Rambouillet (sans faire de victimes, fort heureusement), et face à une communauté musulmane des Yvelines saisie d’effroi, devinez qui s’amuse à jouer les pompiers pyromanes ? Gérald Darmanin, bien sûr…

A l’heure où deux incendiaires de la pire espèce – d’après les témoignages circonstanciés de riverains recueillis par l’AFP – font l’objet d’une enquête diligentée par le parquet de Versailles pour « incendie criminel » ou « destruction volontaire par moyen incendiaire » et sont activement recherchés par la police, notre ministre de l’Intérieur change de registre avec un cynisme confondant.

Publicité
Publicité
Publicité

Selon les premiers éléments de l’enquête, des riverains de cette « tente de prière » ont signalé avoir vu vers 1 heure du matin « deux personnes quitter les lieux rapidement avec un bidon (et) vu ensuite les flammes de couleur bleue significative de présence d’hydrocarbure », a précisé une source policière.

Quand il ne souffle pas sur le brasier incandescent de la haine, Gérald Darmanin feint l’émotion devant les conséquences tragiques de sa réactivation permanente, bassement politicienne.

L’opportunisme fait homme, l’ambitieux ministre qui, à l’instar de son mentor, Nicolas Sarkozy, se rêve un grand destin et « pas seulement quand il se rase », s’est fendu de ce communiqué sur Twitter : « Solidarité avec les musulmans de Rambouillet qui ont vu leur lieu de culte détruit par un incendie cette nuit. Une enquête est ouverte et permettra de faire toute la lumière sur son origine ».

Comme tout bon pompier pyromane qui se respecte, il fait semblant de ne pas avoir compris que ses propos inflammables et ses « chasses à l’homme » ubuesques contre les musulmans embrasent les esprits de la fachosphère et arment le bras de leurs incendiaires.

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je m’inscris en faux, non Gerald Darmanin n’a pas besoin de Nicolas Sarkozi. Si Sarko était son mentor, Emmanuel Macron le surpasse de beaucoup en ethnico-confessionalisme. Qui a nommé des gens séparatistes, une catégorie reprise par des auteurs Musulmans qui interviennent sur Oumma? Qui a imposé une charte insoutenable, et qui de toute façon comme toute charte peut évoluer, puisqu’elle n’engage que ceux qu’on soumet, à qui on l’impose? C’est Emmanuel Macron. Cherchez une différence entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour, s’il y en a une, que le temps ne nous révèle pas au contraire qu’il bat Zemmour. Le deuxième quincainat commence fort, on le finira comment? Ce qui me console j’oserais dire, c’est que les gens qui aujourd’hui se réjouissent ou en rajoutent en revendications dissociantes anti-Musulmanes seront pareillement traités.

    Sans les Musulmans en France, il n’y a plus de mouvement de jeunesse possible, estudiantin et opopulaire, sans les Musulmans, plus de syndhicalisme endurant, sans les Musulmans, plus de mouvement populaire puisque le peuple est dissocié. A partir du fait des Musulmans que les sots croient isolés comme victimes, on atteint à la totalité du peuple, du corps social et national, à partir du fait des Musulmans on installe le totalitarisme qu’on ne pourra que malaisément contrebattre.

    Croissant de lune.

  2. Triste situation , Hassan iquioussen et les musulmans sont les martyrs de cette histoire , mais au delà de ça , les musulmans ont refusé de faire le ménage eux mêmes dans les mosquées , depuis bien longtemps , conclusion les autorités ont pris la main , d’une manière brutale , et arbitraire ..
    Il y a déjà une vingtaine d’années , j’entendais des prêches assez virulents, et je me demandais ce qu’en penserais les autorités … La réponse nous l’avons .et elle est disproportionnée …

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Merci de votre générosité pour sauver la jeune Ismya !

En Cisjordanie occupée, une Palestinienne règne sur la fête de la bière