in

Un vin mousseux “halal” produit en Allemagne

Un vin mousseux estampillé « halal ». Un terme tendance tamponné sur les produits adressés principalement aux musulmans. Or, que le breuvage soit indiqué sans alcool ou halal, cela ne change rien au fond. À Münich, l'hôtel de luxe "Vier Jahreszeiten" a flairé l'affaire juteuse. Sa clientèle estivale se compose de nombreux musulmans.

Le chef de l'hôtel Sinan-Renan Yaman a demandé au directeur général de la compagnie Vigorous Trading,  Alexander Ludwig Berg, s'il pouvait produire un vin sans alcool. Sinan-Renan Yaman s'est sans doute dit que ses clients musulmans fortunés peuvent se la jouer avec un verre de vin "halal" au lieu d'un verre de Coca-Cola.

Alexander Ludwig Berg a dès lors cherché un produit de qualité, notamment à Rüdesheim où il est concocté un vin entièrement sans alcool grâce à sa méthode d'extraction. La boisson est appelée Dinar, ainsi nommée comme la monnaie arabe et la toute première pièce omeyyade frappée au huitième siècle.

L'hôtel veut bien entendu choyer sa clientèle musulmane. Elle a souhaité que cette boisson ait également le goût de l'alcool. Pour ce caprice, Vigorous Trading a trouvé qu'avec du jus de datte ou de grenade l'imitation est bluffante.

Le vin mousseux Dinar est vendu depuis septembre et sera présenté à l'ambassade des Émirats arabes unis en décembre. Toutefois, l'hôtel n'a pu proposer son produit à ses clients, la saison étant dépassée, car ils viennent d'habitude entre avril et août. À la prochaine saison estivale, son restaurant gastronomique pourra être adapté en pub arabe. De quoi organiser des beuveries "halal".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mondial 2018 : le match Palestine vs Arabie saoudite aura lieu en Jordanie, au grand dam de la Fédération palestinienne de football

La réponse cinglante d’une chercheuse palestinienne à l’ambassadeur d’Israël en poste à Londres