in

Un vieux prêtre de Jakarta embrasse l’islam à l’issue de 17 mois de coma

D’aucuns diront que les voies du Seigneur sont impénétrables, ce à quoi d’autres rétorqueront que Dieu est le plus savant pour savoir qui Il guide vers Sa Lumière, à l’annonce de la conversion à l’islam d’un vieux prêtre catholique de l’île de Java, qui a répondu à l’appel irrésistible d’Allah sitôt sorti d’un long coma de 17 mois.

Touché par la grâce divine de l’islam, alors même que les médecins étaient à son chevet pour tenter de le réveiller de son endormissement profond, celui qui est toujours appelé avec affection et admiration, Père Eduardo, par ses anciens disciples, est un miraculé de la médecine qui témoigne aujourd’hui du miracle d’Allah devant des médias indonésiens subjugués.

"Je ne sais rien de l'Islam. Pas une seule fois ai-je lu le Coran, mais Dieu m'a parlé et m'a demandé de le suivre vers le ciel, et la lumière sainte a traversé mon être tout entier et les portes d'or du ciel ont comparu devant moi. Dieu m'a alors donné son nom, c’était Allah", a relaté avec émotion et force détails l’ancien homme d’église de 87 ans, une grande figure locale connue et respectée de tous les groupes religieux, parlant couramment le javanais et divers dialectes qui, toute sa vie durant, porta la bonne parole, marchant vers Dieu pour mieux bâtir des ponts entre les hommes.

Le père Eduardo Vincenzo Maria Gomez avant son accident tragique

Au soir de son existence, le vieil homme, qui avait été foudroyé par une crise cardiaque en aidant des bénévoles à réparer le toit de son église, a fait mentir tous les pronostics alarmants et fascine aujourd’hui l’Indonésie tout entière, du corps médical, aux hauts dignitaires musulmans et catholiques, en passant par ses paroissiens d’hier qui ont appris, bouleversés, son retour à la vie, et accueilli son inclination du cœur avec un étonnement mêlé d’intérêt.

"Ce doit être le patient de 80 ans le plus robuste que j'ai jamais eu à traiter", a déclaré l'un de ses médecins, Jim Won Mai, impressionné par son rétablissement spectaculaire, en prédisant à l’ancien prêtre et musulman fraîchement converti, actuellement placé en soins intensifs, qu’il pourrait à nouveau marcher dans un proche avenir.

"Si Allah est le vrai Dieu, je ne veux pas être induit en erreur dans la mauvaise direction au jour du jugement. Nous croyons tous dans le Père Eduardo", a confié un de ses disciples, impatient de le revoir comme le sont les autres fidèles paroissiens. Tous sont aujourd'hui à pied d’œuvre pour glaner des fonds en vue de la construction d’une mosquée, exauçant en cela le voeu le plus cher du vieil homme, dont les premiers mots prononcés à son réveil furent en faveur de l’édification d’un phare cultuel musulman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les députés britanniques reconnaissent un Etat Palestinien (vidéo)

“Personnages” et “dérapages”