in

Un jeune irakien s’attelle à l’écriture du plus long Coran du monde

Si la calligraphie arabe, en plus d’être un art millénaire majeur, particulièrement délicat et minutieux, était une discipline sportive, l’irakien Hussein al-Kharsan en serait indéniablement son champion toutes catégories !

A 25 ans, ce jeune homme passionné d'écriture, véritable ascète des beaux caractères, dont la plume alerte, surmontée d’une tige en bois, trace avec précision des courbes harmonieuses qui, les unes après les autres, font transparaître les sourates sublimées du Livre Saint, s’est lancé un incroyable défi : écrire le plus long Coran du monde, qui se déploiera sur 5 à 6 000 mètres de long.

A genoux pendant de longues heures, ce diplômé de l’école des Beaux Arts de Bagdad surmonte la douleur occasionnée par une position inconfortable pour parachever une réalisation artistique unique, qui devrait enrichir la longue liste de la bible des records, le Guinness Book.

Le Livre Saint de l’islam semble être une source intarissable de challenges, qui n’ont reculé devant aucune démesure, à l’instar du plus grand Coran du monde, mais aussi du plus petit. Sous le tracé fin et soigné d’Hussein al-Kharsan, qui ne cache pas sa fierté d’imprimer sa marque sur un exemplaire exceptionnel, à l’occasion de l’année "Najaf, capitale de la culture islamique", le Coran prendra une nouvelle dimension magnifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La nouvelle polémique haineuse sur les “drapeaux rouges et étrangers” de la Bastille

Affaire Merah : Albert Chennouf porte plainte contre Nicolas Sarkozy